Pour l’Inpes, la Semaine européenne de la vaccination est l’occasion de rappeler aux Français, à qui la vaccination rougeole est recommandée et qui ne sont pas immunisés, de vérifier leur carnet de vaccination ou de le faire vérifier par un professionnel de santé.

Considérée, à tort, comme une maladie infantile et bénigne, la rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse quelles que soient les mesures d’hygiène mises en place.  Un malade peut contaminer quinze à vingt autres personnes non vaccinées.

Les formes les plus compliquées de cette infection surviennent plus fréquemment chez les enfants de moins de un an et chez les adultes de plus de vingt ans. Elles concernent environ 30 % des cas de rougeole dont certaines sont graves (pneumonies, laryngites et surtout encéphalites aiguës qui peuvent être mortelles).

Le vaccin contre la rougeole : la meilleure prévention
Le vaccin est la meilleure prévention contre la rougeole. Il existe depuis 1960. Depuis 1986, le vaccin « triple » contre la rougeole, la rubéole et les oreillons est recommandé en France.  « Il est très bien toléré, efficace et accessible à tous », souligne l’Inpes.

La première vaccination est recommandée chez tous les bébés dès l’âge de douze mois (dès neuf mois pour l’entrée en collectivité). Une seconde injection est recommandée entre treize et vingt-quatre mois. Tous les enfants, à l’âge de vingt-quatre mois, devraient avoir reçu deux doses de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (en respectant un délai d’au moins un mois après la 2ème injection). La vaccination est recommandée en rattrapage chez les sujets âgés de plus de deux ans ou nés depuis 1980 qui ne seraient pas vaccinés12.

Une hausse du nombre de cas en France
Alors qu’en 2006 et 2007, une quarantaine de cas annuels de rougeole était déclarée en France, en 2008 près de 604 cas ont été déclarés à l’Institut de veille sanitaire (InVS), dont une vingtaine de flambées épidémiques principalement dans les écoles où les enfants étaient insuffisamment vaccinés. Cette épidémie s’est intensifiée en 2009 et se poursuit en 2010. Le bilan provisoire dressé par l’InVS au 31 janvier 2010, indique 1 525 cas déclarés en 2009 et près de 100 pour le seul mois de janvier 2010. Les principaux lieux de contamination sont l’école et le milieu familial.

1 Deux doses pour les enfants nés en 1992 ou après ; une dose pour les personnes nées entre 1980 et 1991 non vaccinées contre la rougeole.
2 Les personnes nées depuis 1992 et âgées de plus de vingt-quatre mois devraient avoir reçu deux doses de vaccin et les personnes nées entre 1980 et 1991, n’ayant jamais été vaccinées contre la rougeole devraient recevoir une dose.

Source : Inpes

A Lire également

Méningite B : le vaccin est désormais disponible e... Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis vient d'annoncer que Bexsero®, son vaccin à large spectre contre le méningocoque B, est désormais dispon...
Bisphénol A: des gestes simples de prévention Par mesure de prévention, le Ministère de la santé et la Direction générale de la santé (DGS) recommandent des gestes simples à adopter par les femmes...
Grippe : il est encore temps de se faire vacciner ... La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 24 septembre 2010 et s'achèvera le 31 janvier 2010. Il est encore possible de se f...
H1N1 : les enfants de maternelle et du primaire at... Depuis le lundi 30 novembre, les enfants de maternelle et du primaire peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination. Les équipes ont ét...
Cancer du col de l’utérus : 400 médecins lan... Le Journal du Dimanche rapporte que plus de 400 médecins viennent de lancer une pétition qui réclame la mise en place d' "une mission parlementaire su...
Rougeole : la Ville de Paris se mobilise contre l&... L’épidémie de rougeole qui a démarré en France et à Paris depuis plus de 2 ans s’accélère de manière préoccupante depuis le début de l’année 2011 (5.0...
Grippe A : plus de 4,6 millions de personnes vacci... Pendant la semaine du 21 au 27 décembre, le dispositif de vaccination contre la grippe H1N1 a permis de vacciner  254 929 personnes, portant  le nombr...
106 millions d’enfants vaccinés en 2008, un record... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Vaccin H1N1 : la liste des personnes prioritaires Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de  publier ce jeudi la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les pers...
Hépatite A : les vaccins bientôt de retour dans le... Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), qui produit le vaccin Havrix contre l’hépatite A se veut rassurant : la situation devrait revenir à la normale "...
Xavier Bertrand incite les français à se faire vac... À l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, Xavier Bertrand s’est rendu à Dieppe pour faire un point d’étape sur la campagne de vaccinati...
Le lait maternel ou infantile, essentiel à la croi... Quand le petit enfant passe à la cuillère, le lait maternel ou infantile reste le pilier de son alimentation. Si l'enfant est nourri avec un lait infa...
Grippe : 34% des Français prévoient de se faire va... Selon un sondage Ifop réalisé pour le groupement de pharmaciens PHR, 34% des Français prévoient de se faire vacciner contre la grippe cet hiver, dont ...
Grossesse : les femmes qui ronflent accoucheraient... Une étude de l’université du Michigan publiée dans la revue Sleep révèle que les femmes qui ronflent deux à trois nuits par semaine ont un risque plus...
Hépatite B : les enfants mieux vaccinés, mais des ... Selon une étude publiée en ligne par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH Web), la couverture vaccinale des enfants contre l'hépatite B a pro...
Grippe : il est encore temps de se faire vaccinner Alors que l’épidémie de grippe fait que débuter, l’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger d’un mois la durée d...