Transformer le VIH en outil biotechnologique au service de notre santé : tel est l’objectif d’une équipe du laboratoire Architecture et réactivité de l’ARN du CNRS. Grâce à la machinerie de réplication du VIH, les chercheurs ont réussi à sélectionner une protéine mutante particulière. Associée à un médicament anti-cancéreux dans des cellules tumorales en culture, cette protéine entraîne une meilleure efficacité du traitement utilisé à des doses 300 fois moins importantes.

Publiés dans la revue PLoS Genetics le 23 août 2012, ces travaux (1) laissent entrevoir des applications thérapeutiques à long terme dans le traitement du cancer et d’autres pathologies.

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), responsable du SIDA, utilise le matériel des cellules humaines pour se multiplier, notamment en insérant son matériel génétique dans le génome des cellules hôtes (voir illustration ci-dessous). La principale caractéristique du VIH est de muter en permanence et, par conséquent, de générer au cours de ses multiplications successives, plusieurs protéines mutantes (ou variants). C’est pourquoi ce virus est capable de s’adapter à de nombreux changements environnementaux et contrecarre les traitements antiviraux mis au point jusqu’à présent.

Au sein de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg, les chercheurs du laboratoire Architecture et réactivité de l’ARN du CNRS ont eu l’idée d’exploiter cette stratégie de multiplication du VIH pour détourner le virus à des fins thérapeutiques, et plus particulièrement pour le traitement du cancer.

Ils ont d’abord introduit dans le génome du VIH un gène humain qui est présent dans toutes les cellules, celui de la déoxycytidine kinase (ou dCK) : une protéine permettant d’activer les médicaments anticancéreux (2). Depuis plusieurs années, les scientifiques cherchent à produire une forme plus efficace de cette protéine dCK. Or, via la multiplication du VIH, les scientifiques ont sélectionné une « librairie » de près de 80 protéines mutantes qu’ils ont testées sur des cellules tumorales, en présence de médicament anti-cancéreux. Ainsi, ils ont identifié un variant de la dCK plus efficace que la protéine sauvage (non mutée) provoquant la mort des cellules tumorales testées. Les chercheurs sont parvenus à une efficacité identique des médicaments anticancéreux à des doses jusqu’à 300 fois moins importantes. Cette possibilité de diminuer les doses de traitements anticancéreux permettrait non seulement de réduire les problèmes de toxicité des composants et les effets secondaires, mais surtout d’améliorer l’efficacité des traitements.

Avantage de cette technique expérimentale, les protéines mutantes ont été testées directement dans les cellules en culture. Il reste désormais à mener, dans les années à venir, des études précliniques (chez l’animal) pour la protéine mutante isolée. De plus, un grand nombre d’autres applications thérapeutiques seraient possibles à partir de ce système expérimental qui détourne le virus du SIDA.

Notes :

(1) Financés par Ligue Contre le Cancer, le CNRS, l’Université de Strasbourg, ces travaux ont fait l’objet de deux brevets internationaux.

(2) La dCK phosphoryle les nucléotides qui sont utilisés dans la réplication de l’ADN (c’est-à-dire qu’elle permet l’ajout de groupements phosphates aux constituants de la molécule d’ADN). En phosphorylant les anticancéreux qui sont des analogues de nucléotides, la dCK permet l’activation de ces médicaments qui sont alors capables de bloquer la réplication de l’ADN et par conséquent, la prolifération des cellules cancéreuses.

Source : CNRS

Références :

Retrovolution: HIV-driven Evolution of Cellular Genes and Improvement of Anticancer Drug Activation, Rossolillo P., Winter F., Simon-Loriere E., Gallois-Montbrun S. and Negroni M.

PLoS Genetics, 23 août 2012

A Lire également

Le Sidaction 2014 se déroulera les 4, 5 et 6 avril... 20 ans après sa première édition, le Sidaction 2014 se déroulera les 4, 5 et 6 avril. 3 000 bénévoles organisent près de 350 animations à Paris et e...
VIH : l’ANSM met en garde contre la vente de... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en garde mercredi le grand public contre l'achat des autotests du V...
18e conférence internationale sur le sida : les en... La 18e conférence internationale sur le sida se déroule du 18 au 23 juillet 2010 en Autriche à Vienne. Son thème : "Des droits ici, des droits mainten...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Cancers de la peau : les facteurs de risques Les principaux facteurs de risques des cancers de la peau sont l’exposition solaire (surtout pendant l’enfance), le facteur génétique (dans 5 à 10% de...
Infections sexuellement transmissibles : le bon te... Nouvelle recommandation de l’Inpes et du Ministère de la santé : l’expression IST doit désormais remplacer MST. Objectif : inciter au dépistage. Le t...
Cancer : le sport thérapeutique Gymnastique douce, atelier de marche, suivi à distance personnalisée par un éducateur sportif spécialisé... Le CHU de Rennes encourage les patients at...
Préservatifs masculins: la marque NF, la référence... A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), en tant qu’organisme public indé...
Course des Lumières : 125 000 € de dons collectés ... La 1ere édition de la Course des Lumières, première course nocturne et solidaire organisée par l’Institut Curie pour soutenir la recherche contre le c...
Hôpital: des délais de consultations trop longs se... « Difficile aujourd’hui de rencontrer rapidement un spécialiste à l’hôpital », estime à l'issue de son enquête le magazine 60 Millions de consommateur...
Cancer du sein : une information en ligne personna... L’Institut national du cancer met à la disposition des femmes, sur un espace unique, une information personnalisée par âge et facilement accessible su...
VIH / sida : baisse de 17% des nouvelles infection... Selon le dernier rapport du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et l'Organisation mondiale de la Santé, les nouvelles infecti...
Cancer: le « pourquoi du comment » expliqué en vid... A l’occasion de la journée mondiale du cancer, le 4 février 2012, l’Institut Curie lance « Chez Marie », une (première) série de vidéos pour expliquer...
VIH: un nombre élevé d’infections chez les plus de... Selon une étude publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  les traitements "qui allongent la durée de survie", les rapports non protégés ...
Election de Miss Brésil France : soirée caritative... La 1ère édition de Miss Brésil France se déroulera le Samedi 21 Septembre 2013 au Carrousel du Louvre, à Paris ! Cette grande soirée caritative brésil...
Prédispositions génétiques au cancer du sein : un ... Un nouveau test en cours de développement pourrait être utilisé comme un complément indispensable aux méthodes actuelles de dépistage, selon les résul...