L’UFC-Que Choisir publie dans son numéro de février les résultats d’une analyse de près de 350 ordonnances de personnes âgées. L’association dénonce les dangers de la surprescription encourus par ces patients et demande que la « déprescription » soit incluse dans les critères de rémunération à la performance des médecins.

Pour les besoins de son enquête, l’association a analysé 347 ordonnances de personnes de plus de 75 ans polymédicamentées (au moins 5 lignes de prescription), contenant au total près de 3000 médicaments. Résultats : les ordonnances collectées   contenaient 8,6 médicaments en moyenne, avec un maximum de 21 pour une seule personne.

Les ordonnances collectées ont été passées au crible de la liste de Laroche, qui définit les médicaments potentiellement inappropriés pour les personnes âgées. “Et les résultats sont alarmants, puisque 40 % d’entre elles contiennent un médicament déconseillé aux personnes âgées !”, s’alarme l’UFC dans un communiqué.

Elle rappelle ainsi qu’en vieillissant, “l’organisme devient de moins en moins apte à éliminer les substances absorbées. Les médicaments restent donc en plus grande quantité et plus longtemps dans un organisme âgé”. “En outre, les effets indésirables liés à la prise d’un médicament sont souvent plus graves pour les personnes âgées, plus fragiles”, souligne-telle.

L’UFC-Que Choisir rappelle également le coût de la surprescription pour le système de sécurité sociale. “Les dépenses de médicaments ont atteint en France 33,5 milliards d’euros en 2013, à près de 90 % pour des médicaments remboursables par l’assurance maladie. Notre pays demeure un gros consommateur, avec une consommation par habitant 22 % supérieure à la moyenne des grands pays européens. Il est indispensable que les professionnels de santé prennent conscience du coût sanitaire et économique de cette situation, et commencent enfin à « déprescrire »”, estime l’associaiton.

C’est pourquoi l’UFC – Que Choisir demande aux pouvoirs publics “d’inscrire la « déprescription » pour les personnes âgées dans les indicateurs de rémunération à la performance des médecins”. Elle demande par ailleurs à la Haute Autorité de Santé (HAS) “de faire de ce sujet majeur une priorité de travail pour les années à venir”.

Source : UFC-Que Choisir ; n°91 de février 2015 de Que Choisir Santé

 

A Lire également

Le site DoctiPharma lance son service de vente en ... Le site DoctiPharma vient d'annoncer l'ouverture de son service de vente de médicaments sans ordonnance. Lancée en mars 2014, la filiale e-commerce du...
Dossier Pharmaceutique: 20 millions de Français l&... Selon le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, 20 millions de Français ont déjà ouvert un Dossier Pharmaceutique (DP). Le DP rassemble, pour ch...
L’AFM-Téléthon va produire ses propres médicaments... L’AFM-Téléthon a pour objectif de créer le plus grand centre européen de développement et de production de thérapies géniques et cellulaires, avec une...
Médicaments: Marisol Touraine demande plus de tran... La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé vendredi sur BFM TV qu'elle avait demandé à l'Agence du médicament (ANSM) de publier sur son site...
Hôpital public : « on a toutes les raisons pour le... Depuis le 15 février,  la Fédération hospitalière de France (FHF) part en campagne. Objectif, promouvoir l’hôpital public et les personnels hospitalie...
Médicaments : nouvelles restrictions sur l’a... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’informer les professionnels de santé de nouvelles restrictions d’...
Médicament: l’Afssaps impliquera les associa... Après six années de collaboration, les évolutions actuelles de la réglementation et la mise en place de la nouvelle organisation de l’Afssaps (Agence ...
L’Agence nationale de sécurité du médicament et de... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est officiellement créée. La parution du décret de gouvernance relatif à ...
Plus de 50% des médicaments vendus sur Internet se... Selon l'OMS, la contrefaçon concerne aujourd’hui 10 % du marché mondial, soit 45 milliards de dollars ( 36,6 milliards d’euros). Un médicament sur 10 ...
Bébé tousse : un dépliant pour savoir quoi faire... Suite à sa récente réévaluation des médicaments destinés à traiter la toux chez l’enfant de moins de deux ans, l’Afssaps a élaboré plusieurs documents...
La liste des 76 médicaments sous surveillance publ... L'Afssaps doit publier aujourd'hui une liste de 76 médicaments sous surveillance et fera à cette occasion le point sur leur évaluation.  59 d'entre eu...
Médicaments: qu’est-ce que le droit de substitutio... Un antibiotique vous a été prescrit par votre médecin: le pharmacien peut délivrer cet antibiotique au même dosage sous un autre nom, le nom générique...
Ibuprofène : le risque cardiovasculaire augmente l... L’ibuprofène est l’un des médicaments les plus utilisés pour la prise en charge de la douleur et de la fièvre. Selon l'Agence européenne des médicamen...
Médicament: les propositions chocs du rapport de l... A la lumière de l’affaire Médiator, le 2ème rapport de l’Igas, publié mardi soir, propose une réforme d’envergure de la pharmacovigilance, une reconst...
Levothyrox : les patients disposeront de nouveaux ... Afin de proposer un choix de traitement aux patients souffrant de troubles de la thyroïde et d’apporter des solutions à certains patients qui continue...
Cervicalgies: les médicaments ne seraient pas la s... Dans le cadre d'une étude financée par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de chercheu...