L’UFC-Que Choisir publie dans son numéro de février les résultats d’une analyse de près de 350 ordonnances de personnes âgées. L’association dénonce les dangers de la surprescription encourus par ces patients et demande que la « déprescription » soit incluse dans les critères de rémunération à la performance des médecins.

Pour les besoins de son enquête, l’association a analysé 347 ordonnances de personnes de plus de 75 ans polymédicamentées (au moins 5 lignes de prescription), contenant au total près de 3000 médicaments. Résultats : les ordonnances collectées   contenaient 8,6 médicaments en moyenne, avec un maximum de 21 pour une seule personne.

Les ordonnances collectées ont été passées au crible de la liste de Laroche, qui définit les médicaments potentiellement inappropriés pour les personnes âgées. “Et les résultats sont alarmants, puisque 40 % d’entre elles contiennent un médicament déconseillé aux personnes âgées !”, s’alarme l’UFC dans un communiqué.

Elle rappelle ainsi qu’en vieillissant, “l’organisme devient de moins en moins apte à éliminer les substances absorbées. Les médicaments restent donc en plus grande quantité et plus longtemps dans un organisme âgé”. “En outre, les effets indésirables liés à la prise d’un médicament sont souvent plus graves pour les personnes âgées, plus fragiles”, souligne-telle.

L’UFC-Que Choisir rappelle également le coût de la surprescription pour le système de sécurité sociale. “Les dépenses de médicaments ont atteint en France 33,5 milliards d’euros en 2013, à près de 90 % pour des médicaments remboursables par l’assurance maladie. Notre pays demeure un gros consommateur, avec une consommation par habitant 22 % supérieure à la moyenne des grands pays européens. Il est indispensable que les professionnels de santé prennent conscience du coût sanitaire et économique de cette situation, et commencent enfin à « déprescrire »”, estime l’associaiton.

C’est pourquoi l’UFC – Que Choisir demande aux pouvoirs publics “d’inscrire la « déprescription » pour les personnes âgées dans les indicateurs de rémunération à la performance des médecins”. Elle demande par ailleurs à la Haute Autorité de Santé (HAS) “de faire de ce sujet majeur une priorité de travail pour les années à venir”.

Source : UFC-Que Choisir ; n°91 de février 2015 de Que Choisir Santé

 

A Lire également

Marisol Touraine dit non à la vente de médicaments... Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, a réaffirmé jeudi son opposition à la vente de médicaments en grandes surfaces. De...
Diane 35 et ses génériques : l’agence frança... Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne du médicament a conclu que le rapport bénéfice/r...
Médicaments en vente libre : un marché en recul de... Selon le baromètre 2013 de l'Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa), les ventes totales des m...
Médicaments sans ordonnance : “pas nécessair... Des écarts de prix (entre 2 et 3 fois) sur un même médicament selon les pharmacies, des médicaments sur Internet "pas nécessairement moins chers"...  ...
Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...
Les médicaments sans ordonnances ne seront pas ven... Dans une lettre rendue publique vendredi par l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO), la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a...
Nouvelle saisie record de faux médicaments L’opération internationale « PANGEA V », destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet, a impliqué cette année 100 pays dont ...
Le nombre des plus de 60 ans devrait doubler d’ici... Un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié à l’occasion de la Journée mondiale des personnes âgées indique que le nombre de person...
Protélos® : l’Afssaps veut réevaluer son rap... A la suite des avis concordants des commissions de pharmacovigilance et d'autorisation de mise sur le marché, l'Afssaps a décidé de saisir l'agence eu...
Benzodiazépines: un Français sur cinq en consomme... Chaque année, un français sur cinq consomme au moins une benzodiazépine ou une molécule apparentée. 134 millions de boîtes de médicaments contenant de...
Les génériques, des médicaments comme les autres... Aussi efficace et sûr qu'un médicament de marque? Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit ou délivré un médicament générique. Est-ce le même...
Diane 35: les Pays-Bas recommandent à leur tour au... Le quotidien hollandais a rapporté hier que l'Agence néerlandaise d'évaluation des médicaments (CBG) a ainsi recommandé aux médecins de ne plus prescr...
80% des Français craignent la vente de médicaments... Alors que depuis le 1er mars dernier, le gouvernement français autorise les pharmacies à vendre en ligne tous les médicaments non soumis à Prescriptio...
Trois nouveaux médicaments sur la sellette Dans son numéro de janvier, la revue médicale Prescrire, dénonce le maintien sur le marché de trois médicaments qui afficheraient, selon elle, une bal...
Troubles thyroïdiens : un nouveau médicament mis à... Dans un point d'information, l'Agence Française du médicament (ANSM) a annoncé la mise à disposition progressive, à partir du 6 décembre 2017, d'un no...
Sécu: l’épidémie de grippe fait bondir les d... Selon le dernier point de la Caisse nationale d'Assurance maladie, les remboursements de soins de ville progressent de +5% en février 2013 par rapport...