Le travail statique de bureau, qui force des milliers de salariés à rester en position assise du matin au soir, pourrait expliquer la croissance des cas d’obésité depuis 30 ans. Cette sédentarité obligée annulerait même les bienfaits des saines habitudes de vie quand on regarde les statistiques globales de la population.

C’est la conclusion de Carl-Étienne Juneau chercheur du Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal dans un article à paraitre dans la revue « Preventive Medicine » . «Les gens mangent mieux et bougent plus que durant les années 70. Pourtant, l’obésité croît. Mon hypothèse de travail, c’était que notre vie professionnelle pouvait avoir un lien avec ce phénomène apparemment contradictoire», explique-t-il.

 Meilleure alimentation, plus d’exercices et pourtant toujours plus gros
Au terme d’une analyse approfondie de plusieurs enquêtes sur la santé des Canadiens – des bases de données comptant de 17 000 à 132 000 sujets –, le chercheur conclut que la faible dépense énergétique pendant les heures de bureau serait responsable de l’incidence, croissante, de l’obésité et du surpoids, qui a bondi de 10 % chez les Canadiens entre 1978 et 2004, selon une étude citée par l’auteur. On ne mange pas davantage que dans les années 70, on peut même dire que l’on mange mieux. En plus on bouge davantage… Alors, pourquoi sommes-nous plus gros?

Un paradoxe qui peut s’expliquer par le fait que le temps de loisir n’occupe que 21 % de notre semaine. Or, si l’on est inactif le reste du temps, les gains qui découlent de l’activité physique s’évanouissent-ils au bureau? «Nous croyons qu’une meilleure description des bienfaits de l’activité physique devrait insister sur la combinaison loisir-transport-travail», écrit l’auteur, qui signe l’article avec Louise Potvin, professeure au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal.

En d’autres termes, peut-être vaudrait-il mieux faire de l’exercice à petite ou moyenne dose plusieurs fois par jour que de concentrer ses efforts dans des plages horaires précises… Comme aller marcher au moment de la pause déjeuner et prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur chaque fois que l’occasion se présente.

Source : Univeristé de Montréal

A Lire également

L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...
Obésité: l’effort de recherche multiplié par six... Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a présenté, le 25 mai dernier, les projets lauréats des investissements ...
Obésité chez l’enfant : 6 centres spécialisé... Aujourd’hui encore, la prise en charge de l’obésité sévère – en particulier celle des enfants et des adolescents – se heurte à de nombreux obstacles. ...
Obésité : une carte des villes les plus touchées e... La société Withings, qui commercialise des objets santé connectés, vient de publier un classement des villes de France de plus de 100 000 habitants en...
Obésité: 20 millions de Français en surpoids! 20 millions de Français en "surpoids" ou obèses! En douze ans, la population a grossi en moyenne de 3,1 kg et son ventre s'est arrondi de 4,7 cm en mo...
A quoi équivaut une canette de soda par jour ? La surconsommation des boissons sucrées ne cesse de progresser alors que 30% de la population mondiale est en surpoids *. Retrouvez le point de vue en...
Des propositions chocs pour mieux manger et lutter... Taxe, limitation ou interdiction de publicité, logo... Un rapport remis mardi à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, fait des propositions chocs...
Un projet européen pour améliorer la qualité des a... Le sel, les matières grasses et les sucres sont indispensables dans une certaine proportion à une alimentation saine. Cependant, la plupart des pays d...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Un adulte sur trois dans le monde ne fait pas asse... Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 3,2 millions de personnes meurent chaque année en raison du manque d’activité physique. En ef...
Surpoids : mise en garde sur un risque d’hépatotox... L’Afssaps a mis en garde vendredi contre le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat. Deux spécialités commer...
Perte de poids : les pouvoirs de l’eau confi... Une grande étude scientifique* menée auprès de 120 000 personnes sur plus de 20 ans confirme les préconisations des nutritionnistes et professionnels ...
Obésité et surpoids en recul chez les enfants Le surpoids et l'obésité ont reculé chez les jeunes enfants, passant de 14,4% en 1999-2000 à 12,1% en 2005-2006, selon une enquête nationale de la Dre...
L’Europe menacée par une épidémie d’ob... L'Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde l’Europe contre la montée de l'obésité. Selon l’OMS, le vieux continent "va être confrontée à u...
Phénylcétonurie : un site internet pour mieux comp... Ce site internet consacré à la phénylcétonurie (PCU), une affection métabolique congénitale rare, a pour objectif de mettre à la disposition des patie...
« Mon assiette, ma santé, ma planète » Synopsis : « Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés à grand renfort de médicaments, au prix d’un imme...