Tradition festive devenue art corporel : le Mehndi, tatouage au henné marron ou orange, inoffensif lorsqu’il est réalisé au henné pur présente des risques sévères d’allergie lorsque les tatoueurs rajoutent de façon illégale de la paraphenylènediamine (PPD)* pour obtenir une teinte plus foncée et augmenter la longévité du tatouage. En effet le “henné noir” provoque des réactions allergiques parfois violentes nécessitant une intervention médicale urgente voire une hospitalisation.

De un à deux cas par mois, l’incidence des allergies au henné noire augmente en période estivale et les allergologues du Centre Hospitalier Lyon Sud (Hospices Civils de Lyon) ont même ouvert consultation et des places d’urgence en cas de réaction à un tatouage éphémère.
Les réactions peuvent être limitées à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire se généraliser à tout le corps. A plus long terme, ces réactions peuvent laisser des cicatrices indélébiles et s’accompagner d’allergies croisées, notamment à des teintures capillaires, des caoutchoucs teintées, certains médicaments, des colorants vestimentaires, et empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple.
De nouveaux tests sont en cours de développement en collaboration avec l’Unité INSERM U851. Ils seront proposés aux patients afin d’améliorer les connaissances et le diagnostic de cette maladie.

Conseils
Si vous souhaitez faire un tatouage temporaire exigez que le mélange de henné naturel (poudre verte) et d’huile soit préparé devant vous, sans ajout d’autre ingrédient. Vous vérifierez ainsi que la préparation obtenue est de couleur orangée et non pas noire.
> Pour plus d’information : Dr Audrey Nosbaum 04.78.86.15.72

*Qu’est-ce que la paraphenylènediamine (PPD) ?
La paraphenylènediamine (PPD) est une substance très allergisante. La législation européenne interdit la présence de PPD dans les produits cosmétiques destinés à être appliqués sur la peau. Parmi les cosmétiques, seules les teintures pour cheveux peuvent contenir de la PPD, à une concentration maximale de 6 %. Les produits contenant de la paraphenylènediamine ne peuvent être utilisés pour la coloration des cils ou des sourcils. La présence de PPD dans une teinture pour cheveux doit être signalée sur l’étiquette par la phrase « contient des diaminobenzènes » et l’avertissement «peut provoquer une réaction allergique »

Source : CHU Lyon www.reseau-chu.org

A Lire également

Tatouages éphémères noirs à base de henné : “... L’agence du médicament (ANSM) a vivement déconseillé mardi la réalisation des tatouages noirs temporaires au henné. Selon l'agence, ces préparations u...
Graminées : un risque d’allergie de niveau é... Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) prévient les allergiques aux graminées. Largement présents sur l'e...
Pollens : la pluie apporte un week-end de répit au... Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), la pluie prévue pour ce weekend apportera un répit aux allergiques...
Ecole : mon enfant est allergique L’accueil de l’enfant allergique en milieu scolaire est définit par la circulaire du ministère de l’éducation nationale datée du 10 novembre 1999 et i...
Allergie aux pollens : le retour des cyprès Les pollens les plus nombreux et les plus allergisants sont produits par les cyprès. Ces pollens apparaissent dès la fin du mois de février. Les cyprè...
Allergies : un site web pour sensibiliser les enfa... Le Comité Français d’Observation des Allergies (CFOA) souhaite sensibiliser les enfants et leurs parents aux problèmes des allergies, véritable problé...
Parfums : la Commission européenne veut s’at... Certaines substances présentes dans les parfums peuvent provoquer une allergie respiratoire ou cutanée. C'est pourquoi la Commission européenne a anno...
Allergies : l’éducation thérapeutique de l’enfant... Etape incontournable du traitement de l’enfant allergique, l’éducation thérapeutique consiste à l’aider ainsi que ses parents à appréhender sa maladie...
Comment soigner ses allergies saisonnières ? Vous souffrez d'allergies saisonnières de type rhinite allergique, conjonctivite allergique, allergie à la poussière ou aux poils d’animaux ? Les déla...
Mieux comprendre les allergies en environnement in... Nos journées se déroulant en très grande majorité dans des espaces clos, beaucoup d’allergènes sont à identifier au sein de ces espaces quotidiens. Il...
Réponses à vos questions sur les allergies La sortie du livre pour enfant "Mickey et le grand tchoum" (qui explique aux enfants les allergies) est l'occasion de répondre aux questions des paren...
Vers un nouveau traitement pour l’asthme ? L'asthme et ses symptômes sont liés à une réaction excessive du système immunitaire, habituellement en charge de la défense de l'organisme. Une équipe...
Allergie : 6 solutions pour se protéger des pollen... 6 solutions pour lutter contre les allergies aux pollens à la maison, dehors et même en voiture. Rhinite allergique ou rhume des foins, l’allergie aux...
Pollens de graminées : un risque allergique maxima... Gare aux allergies. Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le temps ensoleillé prévu cette semaine favori...
Bébé écolo : couches à louer ! Vous voulez essayer les couches lavables ? Seulement, voilà : même si le concept paraît plus économique à l’usage, le coût d’investissement de départ ...
Jeu-concours: « L’allergie, ce n’est pas un capric... Pierre Fabre Médicament et son site « un oeil sur l’allergie », en partenariat avec l’Association Asthme & Allergies, organisent le 1er jeu-concou...