Greffe rénale: deux associations dénoncent le refus de prise en charge d'un nouveau médicament antirejet

Dans une lettre ouverte à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, Renaloo et la FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux) ont dénoncé mardi « le refus de prise en charge du belatacept, un nouveau médicament antirejet qui permettrait d’allonger de deux ans en moyenne la durée de vie des reins transplantés, le tout en évitant la plupart des effets secondaires des traitements actuels ».

Lire la suite