Selon les résultats de la 3ème édition du baromètre PHR/IFOP, 79% des sondés estiment que la qualité du système de santé français s’est dégradée au cours des dernières années (82% en 2012). Une grande majorité des personnes interrogées (81%) considèrent qu’il est nécessaire et urgent de le réformer (83% en 2012).

Si 85% des sondés reconnaissent cette année encore la qualité du système de santé français par rapport à celle des autres pays, cette opinion est néanmoins en baisse de trois points par rapport à 2012, date à laquelle ils étaient alors 88% à émettre cet avis.

Par ailleurs, pour 79% d’entre eux, le système de santé s’est dégradé (82% en 2012). Face à ce constat, les Français sont en attente de changements : pour 81% des personnes interrogées, la réforme de ce système est nécessaire et urgente (contre 83% en 2012). A ce propos, les Français sont un peu plus nombreux cette année (64%) à considérer qu’un autre système de santé est possible (contre 62% en 2012).

Un budget santé qui continue d’augmenter chaque année

En tête des motifs de mécontentement du système actuel : les frais liés au système de santé. Les Français affirment que leur budget santé continue d’augmenter chaque année. Dans le détail, 62% des Français considèrent que les dépenses liées aux mutuelles de santé ont progressé. Viennent ensuite les dépenses en santé diverses et les dépenses en médicaments (41% pour ces deux items), puis celles liées aux consultations chez un spécialiste (38%) et chez un médecin généraliste (29%).

A cette hausse ressentie de leur budget santé, les Français préconisent un remède : accroître la contribution financière des acteurs de santé privés. Les industries pharmaceutiques figurent en haut du palmarès : pour 38% des Français, elles devraient assurer une plus grande prise en charge des frais de santé. 21% d’entre eux estiment, en revanche que ce sont les mutuelles qui devraient faire un effort financier supplémentaire. En revanche, le baromètre PHR/IFOP révèle que la politique de déremboursement des médicaments initiée depuis quelques années rencontre un soutien de plus en plus minoritaire : 7% des sondés y sont favorables seulement.

 * Etude PHR / IFOP réalisée du 26 septembre au 1er octobre 2013. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A Lire également

Médicaments et canicule: comment les utiliser et l... En cas de canicule, certains médicaments peuvent augmenter les effets de la chaleur - déshydratation ou un coup de chaleur. De même, l'exposition à de...
CMU : une assurance pour tous ?   Si vous disposez de faibles ressources ou êtes en situation de précarité, des dispositifs spécifiques d’accès aux soins existent. Vous n’êtes bén...
Santé : 54% des Français se déclarent préoccupés... Selon une étude Ifop/Capital Image, 54% des Français interrogés déclarent être de plus en plus préoccupés par les questions de santé. Pour s’informer,...
Tiers-payant : 54% des Français favorables à sa gé... Plus de la moitié des Français se prononceraient en faveur la généralisation du tiers-payant selon une étude Ifop à paraître dans Dimanche Ouest Fran...
Le Dorosz, le guide “best-seller” des ... Véritable best-seller, l’ouvrage professionnel s’est imposé au fil de ses éditions à tous les publics  comme une référence à la fois exhaustive et con...
Leclerc revient à la charge sur les médicaments no... Michel-Edouard Leclerc a indiqué lundi sur la matinale de Canal+ que le groupe Leclerc ambitionne de vendre, dans ses magasins, des médicaments non re...
Médicaments sur ordonnance : les eurodéputés veule... Les patients devront avoir à l'avenir un accès plus large à des informations de bonne qualité sur les médicaments prescrits sur ordonnance, ont décidé...
Médicaments : la liste des produits déremboursés c... Selon le « Parisien/Aujourd’hui en France », la liste des 170 médicaments concernés par la baisse de remboursement de 35 à 15% sera publiée dans une s...
Médicaments: l’UFC–Que Choisir pour la fin du mono... L'association UFC–Que Choisir s'est prononcée jeudi pour une "libéralisation de l'automédication". Elle estime ainsi que pour dynamiser ce marché, il ...
Médicaments anti-Alzheimer : leur éventuel dérembo... Alors que la Haute autorité de santé (HAS) réévalue actuellement le « service médical rendu » (SMR), en d’autres termes, l’efficacité des quatre médic...
Pilule : infirmiers et pharmaciens vont pouvoir la... Suite à un arrêté publié mardi 1er juin au Journal Officiel,  les infirmiers vont pouvoir renouveler les ordonnances de pilules contraceptives et les ...
Médicaments contre l’anxiété : les Français ... En 2015, les Français ont consommé moins de médicaments contre l'anxiété indique l'hebdomadaire Le Point qui s'est procuré des statistiques de la Cais...
Ventes à l’unité d’antibiotiques: feu ... Alors que chaque Français conserve en moyenne 1,5 kilos de médicaments non utilisés dans son armoire à pharmacie, les députés ont donné vendredi leur ...
MEDI’RAPPEL®, une appli pour ne pas oublier la pri... L'application mobile MEDI’RAPPEL® a été conçue pour aider les patients à ne pas oublier la prise de leurs médicaments ou celle de leurs proches. A sav...
80% des Français craignent la vente de médicaments... Alors que depuis le 1er mars dernier, le gouvernement français autorise les pharmacies à vendre en ligne tous les médicaments non soumis à Prescriptio...
Médicaments : la base de données publique est en l... Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a ouvert mardi  la première base de données publique qui recense l’ensemble des infor...