La Semaine européenne de la vaccination se déroule en France pour la cinquième année consécutive du 26 avril au 2 mai 2011. Cet événement se tient à l’initiative de l’OMS dans une centaine de pays dans le monde. Coordonnée en France par le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), en lien avec les Agences régionales de santé, cette semaine permet aussi à chacun de s’informer sur les vaccinations et de vérifier son carnet vaccinal.

La Semaine de la vaccination a plusieurs objectifs :
– aider les Français à mieux comprendre les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination comme moyen de prévention des maladies infectieuses;
– les inciter à faire vérifier leur carnet de santé ou de vaccination et procéder aux vaccinations et/ou aux rattrapages recommandés,
– informer les professionnels des actualités et des enjeux du calendrier vaccinal.

Expositions, conférences, jeux, supports didactiques, séances de vaccination, d’information,… de nombreux acteurs sont mobilisés pour faire vivre cet événement au niveau national et dans toutes les régions : agences régionales de santé, éducation nationale, médecins, pédiatres, pharmaciens, sages-femmes, pharmaciens, infirmières, établissements de santé, municipalités, assurance maladie et mutuelles, centres de vaccination, centres de PMI, associations, etc.

Rougeole: une couverture vaccinale insuffisante

La vaccination contre la rougeole est la priorité de l’édition 2011 de la Semaine européenne de la vaccination. En effet, l’épidémie de rougeole qui a débuté en 2008 en France s’est intensifiée en 2009, et s’est étendue à tout le territoire en 2010. Début 2011, cette épidémie s’est encore accélérée.
Cette maladie très contagieuse est au centre des préoccupations des pouvoirs publics et des professionnels de santé. La rougeole ne touche plus seulement les enfants : elle atteint aujourd’hui les bébés (moins de 1 an) et les jeunes adultes (en 2010, plus de la moitié des malades avait plus de 14 ans). Cette maladie, considérée à tort comme bénigne, peut avoir des conséquences graves : pneumonies et encéphalites (avec handicap irréversible), pouvant conduire à des hospitalisations (1/3 des cas déclarés en 2010), voire des décès. La seule solution pour interrompre cette progression rapide est pourtant simple : la vaccination avec deux doses, pour les personnes âgées de 1 à 31 ans (nées depuis 1980). En effet, il convient de rappeler que cette épidémie est la conséquence d’un niveau insuffisant de couverture vaccinale : 82% des personnes ayant eu la rougeole en 2010 n’étaient pas vaccinées et 13% n’avaient reçues qu’une dose de vaccin.

Pour plus d’informations :
www.semaine-vaccination.fr
http://eiw.euro.who.int/

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Rougeole : pourquoi le virus est-il si contagieux... Une collaboration internationale impliquant l’Inserm a permis de comprendre comment le virus de la rougeole quitte un organisme infecté pour contamine...
106 millions d’enfants vaccinés dans le monde en 2... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Semaine de la vaccination 2012 : priorité sur la v... Du 21 au 27 avril 2012 se déroule la Semaine européenne de la vaccination. Elle a pour objectif d’aider les Français à mieux comprendre les bénéfices ...
Rougeole : vers une hausse du nombre des cas dans ... Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), la vigilance s'impose car une nouvelle vague épidémique de rougeole est probable avec une recrudescence d...
Rougeole: la mortalité a baissé de 78% en huit ans... Selon l'Initiative contre la rougeole, le nombre des décès dus à la rougeole dans le monde a chuté de 78% entre 2000 et 2008. Soit, selon les estimati...
Rougeole: une maladie qui coûte cher aux Etats Alors que débute la Semaine européenne de la vaccination 2013, l’OMS exhorte les pays participants, les 53 États membres de la Région européenne, à ét...
Epidémie de grippe : les règles d’hygiène La France devrait connaître, dans les prochains jours, son pic épidémique de grippe saisonnière. Le ministère de la santé rappelle qu’il existe des me...
“La mise à jour des vaccins, c’est toute l’a... Dix-neuf pour cent des Français déclarent ne pas être à jour de leur vaccination (1). Pour autant, il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner et...
Vaccination Grippe A : les recommandations pour le... Les personnes traitées pour un cancer font partie des personnes pour lesquelles la vaccination contre le virus de la grippe A H1N1 est fortement recom...
La rougeole toujours présente en France Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), près de 14.500 cas - dont six mortels - de rougeole ont été recensés depuis le début de l’année en France...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Une semaine pour rappeler l’importance des vaccins... La semaine européenne de la vaccination se déroule du 21 au 27 avril 2012. En France, les récentes « flambées épidémiques » de rougeole et de coqueluc...
Grippe H1N1 : les enfants de maternelle et du prim... Depuis le lundi 30 novembre, les enfants de maternelle et du primaire peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination. Les équipes ont été ...
Semaine européenne de la vaccination: êtes-vous à ... Du 20 au 27 avril 2013 se déroule la 7e édition de la Semaine européenne de la vaccination. Après le thème de la rougeole en 2010 et 2011 et celui de ...
Calendrier vaccinal : les nouveautés 2010  A l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 23 au 30 avril dans vingt-quatre régions françaises, l’Inpes présente les n...
Grippe saisonnière : la campagne de vaccination 20... A partir du 6 octobre, la campagne de vaccination 2017-2018 contre la grippe saisonnière est lancée en France. Plus de 12 millions de personnes pour q...