Du 21 au 27 avril 2012 se déroule la Semaine européenne de la vaccination. Elle a pour objectif d’aider les Français à mieux comprendre les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination pour se protéger contre certaines maladies infectieuses. La priorité de la Semaine 2012 en France est la vaccination chez les adolescents et les jeunes adultes.

Elle est aussi l’occasion d’informer les professionnels de santé des actualités et des enjeux du calendrier vaccinal pour chacun de faire le point sur ses vaccinations et, si besoin, de les mettre à jour.

Cette année, les nouveautés des recommandations du calendrier vaccinal concernent la vaccination des femmes enceintes, des personnes obèses et des enfants face à la grippe saisonnière, la recherche de recommandations adaptées pour les personnes immunodéprimées et l’établissement de directives spécifiques pour les habitants de Mayotte.

La priorité de la Semaine 2012 en France est la vaccination chez les adolescents et les jeunes adultes. Ce choix s’explique par plusieurs raisons :

•Il est indispensable de mettre ses vaccins à jour tout au long de sa vie pour être protégé efficacement et durablement. En effet, de nombreux vaccins nécessitent des rappels réguliers pour être efficaces, notamment celui contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) ou celui contre la coqueluche.

•Les changements de comportement liés à l’adolescence et à l’âge adulte (sexualité, profession, vie en groupe) génèrent des risques nouveaux. Adolescents et jeunes adultes sont donc plus exposés à certains modes de contamination (voie sexuelle, voie sanguine…), et donc à certaines pathologies comme l’hépatite B, l’infection par les papillomavirus humains (HPV) ou encore les infections invasives à méningocoque.

•Les adolescents et les jeunes adultes sont des cibles potentielles de l’épidémie de rougeole qui sévit en France depuis quelques années. Cette maladie, considérée à tort comme bénigne, le plus souvent bénigne chez les enfants peut être particulièrement grave pour les adolescents et jeunes adultes. Jusqu’à 30 ans, il n’est pas trop tard pour se faire vacciner et en finir avec la rougeole

•Les jeunes adultes sont souvent au contact des personnes les plus fragiles, comme les nouveau-nés et nourrissons non vaccinés chez qui certaines maladies à prévention vaccinale, comme la coqueluche, bénignes chez les adultes, peuvent êtres graves . Il est donc important que jeunes et futurs parents soient à jour de leurs vaccins. Se faire vacciner est aussi une façon de protéger son entourage.

Consulter le site de  la Semaine de la vaccination 2012

Source : Inpes

 

A Lire également

Gastro-entérite : l’Afssaps recommande la suspensi... L'Agence européenne du médicament (EMA) a été informée par les laboratoires GlaxoSmithKline de la présence dans des lots de vaccin buvable Rotarix® di...
La rougeole touche aussi les ados et les adultes :... Alors que la France, comme l'Europe entière, fait face à une épidémie de rougeole importante, Nora Berra a lancé vendredi un nouvel appel à la vaccina...
Grippe A : les vaccins disponibles en pharmacies d... Depuis aujourd’hui, lundi 1er février, les médecins de ville peuvent se procurer auprès des pharmaciens d'officine les doses de vaccins et les seringu...
VIH/Sida : le point sur la recherche Quelques 27 ans après l'apparition du sida, la science a fait d'énorme progrès mais le virus du sida reste invaincu. En 2010, 4 grandes pistes de rech...
Grippe A : la France cherche à revendre ses vaccin... Selon le Parisien/Aujourd'hui en France paru ce dimanche, la France chercherait à revendre à d’autres pays une partie des 94 millions de doses de vacc...
Grippe: un incident de fabrication a rendu le vacc... Le site du Nouvel Observateur révèle que l'efficacité du vaccin contre la grippe a été de 50% pour la saison 2012-2013, contre 75% en temps normal. La...
Rougeole : vigilance face à l’épidémie en France... Selon l'InVS, une 4ème vague épidémique de rougeole reste possible dans les semaines à venir. « Il faut donc rester vigilant, en veillant à la mise à ...
Vaccin contre la grippe : seuls 28% des Français p... Selon une étude IFOP pour le groupe PHR, seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver. Soit une baisse de l’intention de vaccinatio...
Varicelle : vacciner ou non ? La vaccination contre la varicelle n'est pas indiquée pour les jeunes enfants en bonne santé. Contractée durant l'enfance, la varicelle est habituelle...
Ados et vaccinations : des rappels et des rattrapa... A l’occasion de la semaine de la vaccination qui se déroule du 20 au 25 avril 2015, l’Inpes rappelle que l’adolescence est une période au cours de laq...
Grippe A : Le CHU de Brest vaccine les 859 habitan... Le CHRU de Brest organise le jeudi 17 décembre 2009 la vaccination de la population ouessantine : le matin, les enfants et leurs parents ; l'après-mid...
Recrudescence des cas de rougeole en France Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en...
Semaine européenne de la vaccination: êtes-vous à ... Du 20 au 27 avril 2013 se déroule la 7e édition de la Semaine européenne de la vaccination. Après le thème de la rougeole en 2010 et 2011 et celui de ...
Grippe saisonnière : il n’est pas trop tard ... Alors que l'activité grippale reste toujours faible dans toutes les régions de la métropole et en Europe, la France devrait connaître, comme chaque an...
H1N1 : les enfants de maternelle et du primaire at... Depuis le lundi 30 novembre, les enfants de maternelle et du primaire peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination. Les équipes ont ét...
Vaccination grippe H1N1 : les médecins du travail ... Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur et président de la Cellule Interministérielle de Crise et Roselyne Bachelot, la ministre de la santé , ont...