Selon la 6ème édition du baromètre baromètre BVA Fondation April*, les Français semblent peu conscients des risques encourus par un mode de vie sédentaire : seul un quart (26 %) de la population française estime que la sédentarité est la principale cause de mortalité (loin derrière le tabac, 80 %, l’alcool, 76 %, ou bien le surpoids ou l’obésité, 60 %).

Pourtant, combinée à l’inactivité physique, la sédentarité tue, causant 5,3 millions de décès prématurés par an dans le monde. Elle est devenue la première cause mondiale de mortalité évitable liée aux comportements individuels, avant le tabac et l’alcool.

Par ailleurs, la signification du mot sédentarité n’est pas connue de tous. En effet, 50 % des personnes interrogées indiquent ne pas connaître ou pas précisément la problématique de la sédentarité. L’enquête interroge parallèlement le comportement des individus, en évaluant le nombre d’heures que ceux-ci passent assis. 46 % d’entre eux estiment passer de 2 h à 5 h assises, et 29 % soit plus d’une personne sur 4, pensent être assises 5h ou plus. Pourtant, une étude française fondée sur l’accélèrométrie (Oppert, 2011) a évalué à 7 heures par jour le temps moyen de sédentarité, soit 52,8% du temps d’enregistrement quotidien. Il semble donc que les Français sous-estiment le temps qu’ils passent assis par jour (pendant les repas, quand ils prennent la voiture…), ce qui peut potentiellement aggraver le phénomène de sédentarité.

“Ces quelques résultats laissent à penser qu’il reste à mener un important travail d’information et de sensibilisation autour de la sédentarité et de ses dangers”, souligne la Fondation April. En revanche, les Français semblent plutôt bien disposés à suivre les recommandations émises en faveur de l’activité physique et contre la sédentarité. En effet, 83 % des personnes interrogées sont favorables au fait de rester debout lorsqu’elles sont au téléphone, 74 % d’entre elles lorsqu’elles attendent les transports en commun, tandis qu’elles sont 72 % à admettre de moins regarder la télévision.

* Enquête réalisée par BVA du 6 au 11 juin 2016 par téléphone sur un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Cet échantillon a été constitué d’après la méthode des quotas : sexe, âge, profession de l’interviewé, région de résidence et catégorie d’agglomération.

Source : Fondation APRIL 

A Lire également

Jeunes et alcool: une campagne contre le « binge d... La campagne d’information Boire Trop, créée par l’Inpes et le ministère en charge de la santé en juillet 2008, reprend du service cet été 2011. Elle...
L’obésité stagne mais reste importante en Fr... Selon une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut national de veille sanitaire, les chiffres de l’obésit...
Les enfants français trop sédentaires Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, plus de 6 Français sur 10 (61%) constatent que les enfants de leur entoura...
Petit-déjeuner : les écoliers le délaissent trop s... Selon une étude* du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) menée auprès d’enseignants du CP au CM2 entre mai...
Alcool et grossesse : une consommation modérée est... Selon une étude britannique, parue dans la revue scientifique Journal of Epidemiology and Community Health (JECH) et menée sur 11 000 mères, une conso...
La consommation d’alcool en hausse chez les adoles... Selon les résultats de l’enquête Espad menée tous les 4 ans dans plus de 35 pays européens, l’usage du tabac et du cannabis est en baisse chez les ado...
La santé des ados de 3e s’améliore Moins de caries, obésité stable... Selon une étude publiée par la DREES, la santé des adolescents en classe de 3e s'améliore malgré un bilan contrasté...
Vague de chaleur : les précautions à prendre pour ... Alors que les dernières prévisions de Météo-France confirment une forte hausse des températures sur une grande partie du territoire, une situation app...
Neuf personnes sur 10 respirent un air pollué dans... Selon de nouvelles données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 9 personnes sur 10 respirent un air contenant des niveaux élevés de polluants...
Le sport c’est, la santé ! Une campagne nationale ... Faire attention à sa santé, respecter certaines consignes simples et de bon sens lorsqu’on fait du sport, surveiller les signaux anormaux et ne pas hé...
Obésité et surpoids : la cure thermale plus effica... L’AFRETh (Association Française pour la recherche Thermale) a rendu publique les résultats de l’étude Maâthermes. Il s’agit de la première étude scien...
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
“Binge drinking” : un phénomène préocc... Une consommation régulière et précoce d'alcool et notamment les "ivresses express" (binge drinking) sont devenues un phénomène préoccupant chez les je...
BD sur l’obésité infantile : « Max fait le poids »... La bande dessinée est l’un des supports privilégiés des enfants. C’est à travers l’aventure de Max, un jeune obèse de 12 ans qui ne sait pas comment p...
Prévention : “En avril, mangez, bougez, c’es... "En avril, mangez, bougez, c’est facile !", c'est le programme proposé par la Mutualité Française. Cette action de prévention, déclinée sur l'ensemble...
Santé et dérives sectaires : un guide pour repérer... La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) vient de publier un nouveau guide destiné à repérer le...