Si le cancer du sein est déjà une épreuve, l’ablation du sein en est une à part entière. Si pour certaines femmes la réponse est évidente, d’autres se questionnent : dois-je opter pour une reconstruction mammaire post-cancer  ?

Pourquoi certaines femmes choisissent la reconstruction mammaire et d’autres pas ?

Pour certaines femmes, le recours à la chirurgie mammaire reconstructrice est essentiel. Il leur permet de retrouver une féminité complète. Le fait d’avoir l’impression de retrouver physiquement leur corps tel qu’il était avant la maladie fait partie intégrante de leur cheminement psychologique vers une guérison totale (plutôt que vers une rémission). Pour d’autres, l’idée de devoir se limiter à un type de vêtements leur est tout simplement insupportable. Sans compter qu’« oser » porter un maillot de bain à la plage ou à la piscine par exemple peut être ressenti comme un dévoilement de sa vie personnelle.

D’autres femmes n’éprouvent pas le besoin de recourir à la chirurgie esthétique pour retrouver un nouveau sein. Parmi elles, certaines sont lasses des soins liés à leur cancer ; elles préfèrent s’arrêter là. D’autres considèrent que leur féminité n’est pas amoindrie avec « un sein en moins ». Certaines ressentent même le besoin de conserver leur perte en l’état, comme symbole de leur épreuve et faisant partie intégrante de leur “nouvelle vie”.

La reconstruction mammaire est-elle une opération dangereuse ?

Si, comme pour toute intervention, la reconstruction mammaire ne peut afficher un véritable « zéro risque », en France, la chirurgie réparatrice est un acte médical courant et parfaitement maîtrisé. Des chirurgiens qualifiés et reconnus pas l’Ordre des médecins pratiquent ce type d’intervention aux quatre coins de l’hexagone.

Certaines règles demeurent. Votre chirurgien vous recevra plusieurs fois avant l’opération. Il vous expliquera en détails son déroulé et vous conseillera au mieux. Vous trouverez une mine d’informations (déroulé, suivi, photos, conseils pratiques …) sur le site du Dr Cohen par exemple.

La reconstruction mammaire post-cancer est-elle remboursée ?

Après un cancer, la reconstruction mammaire est prise en charge intégralement sur la base du tarif de l’Assurance Maladie. Seuls les dépassements d’honoraires pratiqués par certains établissements restent à votre charge. Vous devez alors vous rapprocher de votre mutuelle ou assurance santé pour savoir quel sera votre remboursement complémentaire.

Ainsi, demandez un devis avant l’opération ; transmettez-le à votre complémentaire santé ; celle-ci vous renverra par écrit le montant final auquel vous aurez droit dans le cadre de votre contrat.

Morgane Boileau

A Lire également

Cancer du sein: Nora Berra lance l’édition 2011 d’... Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, a lancé  mercredi, « Octobre rose, le mois du dépistage organisé du cancer du sein ». Alors que le ...
« Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » aussi dans les... Les parfumeries Marionnaud soutiennent l'association « Le Cancer du Sein, Parlons-en! ». Durant tout le mois d’octobre, l'enseigne met à disposition s...
Odysséa-Paris 2013 : 350 000 euros pour la recherc... Près de 32 000 participants se sont donné rendez-vous dimanche sur l'Esplanade du Château de Vincennes. Le résultat de la collecte, 420 000 euros dont...
Prothèses mammaires PIP : l’Afssaps renforce ses r... Un cas de cancer du sein (adénocarcinome) a été déclaré le 5 décembre 2011 à l’Afssaps chez une patiente portant des prothèses PIP depuis plusieurs an...
Cancer du sein: un nouveau traitement obtient le f... Le groupe pharmaceutique suisse Roche vient d'annoncer que la US Food and Drug Administration (FDA), l'agence du médicament aux Etats-Unis, a approuvé...
Rhinoplastie : 2 types de chirurgie du nez, esthét... La rhinoplastie est le terme approprié lorsqu’on évoque la chirurgie du nez. Il s’agit pour la plupart du temps de chirurgie esthétique ayant pour but...
La reconstruction mammaire après un cancer du sein... Après un cancer du sein, certaines femmes doivent subir une mastectomie, c'est-à-dire une chirurgie mammaire non conservatrice où le sein est retiré. ...
Lymphoedème : un nouveau traitement thermal en Mid... Le lymphoedème est un œdème de lymphe qui se forme aux endroits où le liquide lymphatique s’accumule. Cette pathologie douloureuse et handicapante est...
Obésité et cancer du sein: un mélange à risque L’obésité, outre ses conséquences directes sur la santé (maladies cardiovasculaires, diabète), est de plus en plus soupçonnée de jouer un rôle dans le...
Cancer du sein: une vie intime détériorée pour plu... A l'Institut Curie, une étude menée par les psycho-oncologues a permis d’identifier les  retentissements du cancer du sein sur la vie intime des femme...
Octobre rose 2014 : une nouvelle campagne d’inform... Pour la 10ème année, octobre est le mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein. L’occasion de rappeler que cette maladie demeure, malgré ...
Cancer du sein: un nouveau souffle pour le dépista... Depuis 2004, la France a mis en place un dépistage organisé du cancer du sein afin de permettre à toutes les femmes de 50 à 74 ans d'accéder à une pri...
Octobre rose : les CHU se mobilisent pour le dépis... A l'occasion d'octobre rose, mois international de lutte contre le cancer du sein, les CHU relaient les recommandations... Le dépistage organisé du ca...
Cancer du sein: le dépistage organisé en léger rec... Le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein a légèrement baissé entre 2009 et 2010, d'après les données publiées aujourd'hui par ...
La vitamine D pourrait prévenir le risque de cance... Selon une vaste étude menée par des chercheurs de l'Institut de cancérologie Gustave Roussy, les femmes affichant un taux sanguin élevé en vitamine D ...
Oculoplastie : la chirurgie esthétique de la zone ... L’oculoplastie est une spécialité pointue de la chirurgie esthétique qui vise à réparer, ou à embellir, tout ce qui concerne la zone de l’œil : paupiè...