L’Inserm a publié une expertise collective sur les effets des pesticides sur la santé, à la demande de la Direction générale de la santé, qui montre notamment qu’il existe une association entre l’exposition professionnelle aux pesticides et le cancer de la prostate ainsi que certains cancers hématopoïétiques (lymphomes non hodgkiniens, myélomes multiples). L’exposition à ces agents chimiques serait également associée au développement de certaines pathologies neurologiques comme la maladie de Parkinson.

L’expertise fait suite à des enquêtes épidémiologiques qui, depuis les années 1980, ont évoqué l’implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez des personnes exposées professionnellement à ces substances, notamment des pathologies cancéreuses. Un groupe pluridisciplinaire d’experts a donc analysé les données de la littérature scientifique publiée au cours des 30 dernières années.

L’expertise collective s’est notamment intéressée à huit localisations de cancer : 4 cancers hématopoïétiques, ainsi que les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes.  La  plupart de ces localisations avaient été identifiées dans des méta-analyses antérieures comme potentiellement associées à une exposition aux pesticides, généralement sans distinction sur les matières actives incriminées.

Concernant le cancer de la prostate, une augmentation du risque existe chez les agriculteurs, les ouvriers d’usines de production de pesticides et les populations rurales (entre 12 et 28 % selon les populations). Quelques matières actives ont été spécifiquement documentées, en population générale : chlordécone; en population professionnelle : carbofuran, coumaphos, fonofos, perméthrine. Toutes sont actuellement interdites d’usage. Pour certaines d’entre elles, un excès de risque est observé uniquement chez les agriculteurs ayant des antécédents familiaux de cancer de la prostate.

Pour les cancers hématopoïétiques, une augmentation de risque de lymphomes non hodgkinien et de myélomes multiples existe chez les  professionnels  exposés aux pesticides du secteur agricole et non agricole. Les pesticides organophosphorés et certains organochlorés sont suspectés. Bien que les résultats soient moins convergents, un excès de risque de leucémies ne peut être écarté.

Concernant les autres localisations cancéreuses étudiées, l’analyse de l’ensemble des études reste difficile, en raison d’une incidence faible ou de l’existence d’un facteur de confusion important.

Pesticides et maladies neurodégénératives

L’expertise collective s’est intéressée a 3 maladies neurodégénératives, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique, ainsi qu’aux troubles cognitifs, qui pourraient prédire ou accompagner certaines pathologies neuro-dégénératives.
Maladie de Parkinson

Une augmentation du risque de développer une maladie de Parkinson a été observée chez les personnes exposées professionnellement aux pesticides. Un lien a pu être mis en évidence notamment lors d’une exposition aux insecticides et herbicides. L’association avec les fongicides n’a, à ce jour, pas été mise en évidence mais le nombre d’études est nettement moins important.

Pour les autres maladies neurodégénératives, les résultats sont plus contrastés. Par exemple, dans le cas de la maladie d’Alzheimer, les résultats des études de cohortes sont convergents pour révéler un excès de risque quand les études cas-témoins sont peu robustes. Quant à la sclérose latérale amyotrophique, trop peu d’études sont disponibles pour conclure.

Par ailleurs, plusieurs revues et une méta-analyse récente concluent à un effet délétère des expositions professionnelles aux pesticides notamment aux organophosphorés sur le fonctionnement cognitif. Cet effet serait plus clair en cas d’antécédents d’intoxication aigue.

Consulter le dossier de l’Inserm

Source : INca / Inserm

A Lire également

La friture et le soda, c’est mortel… Friture, charcuterie, soda… Selon des chercheurs américains, ce régime alimentaire largement rependu dans le sud des États-Unis augmenterait de 56 % l...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
Prévention santé : l’Inpes ouvre son compte Twitte... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a annoncé lundi 24 novembre 2014 l’ouverture officielle de son compte sur Twitt...
La santé des ados de 3e s’améliore Moins de caries, obésité stable... Selon une étude publiée par la DREES, la santé des adolescents en classe de 3e s'améliore malgré un bilan contrasté...
Grenelle Environnement : un nouvel engagement pour... Chantal Jouanno a signé le 3 septembre dernier l’accord cadre relatif à l’usage professionnel des pesticides en zones non agricoles, avec des représen...
Quand la médecine énérgétique chinoise explique no... Ce petit livre aborde 101 de nos maux passagers et sans gravité que la médecine conventionnelle n’explique pas toujours et qui ne nécessitent pas syst...
Le nombre des plus de 60 ans devrait doubler d’ici... Un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié à l’occasion de la Journée mondiale des personnes âgées indique que le nombre de person...
Une nouvelle campagne nationale pour promouvoir le... Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé lance du 12 au 31 mars 2012 une campagne nationale d’information de valorisation des métiers de la...
Sophrologie, yoga… Deux Français sur trois l...  Sophrologie, yoga, sport adapté, ou encore hypnose… Selon le Baromètre cancer Institut Curie - Viavoice 2013, les 2/3 des Français jugent importantes...
Santé : les soins trop chers pour 70% des Français... Selon un sondage Ipsos pour la Générale de santé publié jeudi, les Français se déclarent satisfaits de la qualité des soins prodigués en France. Pour ...
Journée Mondiale Parkinson : mercredi 11 avril Mercredi 11 avril 2012 se tiendra la Journée Mondiale Parkinson. L’association France Parkinson organise à cette occasion une journée de bilan sur le ...
Des conseils pour baigner bébé en toute sécurité c... Alors que 25% des parents utilisent encore des bouées pour baigner leur bébé malgré la dangerosité du système, l’Association Française de Pédiatrie Am...
1 Français sur 5 n’a jamais exercé d’activité spor... Selon le Baromètre annuel Sport Santé FFEPGV 2014 (*), 1 Français sur 5 n’a jamais exercé d’activité sportive ou n’en pratique plus depuis plus de 10 ...
Manger bio : quel impact sur la santé ? Qui sont les consommateurs de produits Bio et quel est l'impact des aliments Bio sur la santé ? C'est ce que va chercher à déterminer l'étude BioNutri...
Perturbateurs endocriniens : le gouvernement lance... Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie,...
Accès aux soins: la Mutualité Française écrit aux ... Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, organisme qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, a adressé une lettre aux c...