Basés sur l’observation du nouveau-né, les soins de développement en cas de naissance prématurée visent à atténuer le stress du prématuré. Objectif : favoriser au mieux le développement du nourrisson, en intégrant au maximum, dans cette démarche ses parents.

Plus qu’une simple évidence physique, si le fœtus partage le même milieu que sa mère pendant 9 mois, cette relation intra-utérine doit être prolongée les premiers jours, pour que le nouveau né, même prématuré, ne subisse pas une séparation trop brutale.

L’impact de l’hospitalisation sur le lien maman-bébé

Le Docteur Jean-François Magny (Centre de néonatologie de Paris) rappelle qu’en situation de prématurité, durant les premiers jours de la vie, la mère et le bébé sont séparés et se retrouvent dans un environnement où les barrières sont multiples (incubateur, ventilation assistée, rythme des soins, actes médicaux, limitation des visites…). La naissance prématurée prive le nourrisson de l’environnement intra-utérin optimal pour le développement de ses organes et la maturation de ses systèmes physiologiques (pulmonaire, circulatoire, digestif, hépatique, rénal, nerveux central…).

Séparé de sa mère, le nouveau-né prématuré se retrouve « seul » dans un univers où il est exposé aux lumières, aux bruits, aux odeurs : des stimulations inadaptées parfois trop intenses, voire douloureuses. Le Docteur Magny décrit la séparation entre mère et bébé comme une rupture brutale et confirme que « même courte, l’hospitalisation en néonatologie perturbe la relation maman-enfant».

Stress, anxiété, sentiments d’impuissance et de culpabilité de la mère vont influencer la qualité de la relation avec l’enfant à court, moyen et long terme. Parallèlement, le bébé est privé de la présence de sa mère, des repères et des interactions qui l’accompagnent et qui participent à son développement (voix, odeur, posture…). Le processus d’attachement ne peut s’établir correctement. Ce sentiment de sécurité remis en cause dans les premiers jours de la vie peut avoir des conséquences importantes sur la capacité d’autonomie et sur la construction des relations sociales de l’enfant.

Les émotions jouent un rôle essentiel

Dès la naissance, le nourrisson va se construire au fil des échanges partagés avec son environnement. Et en particulier avec sa mère : échanges des regards, réactions aux mouvements de l’autre (bébé tourne la tête assez rapidement pour suivre du regard la personne qui lui parle). Plus l’enfant grandit, plus il s’éveille et plus ses sens se déploient : vocalises et babillages du bébé, imitation dans les expressions, découverte du toucher, interaction aux sons…

Les travaux de Jacqueline Nadel (Directeur de recherche au CNRS) ont montré que lorsque le bébé détecte une absence de synchronie, il en est très perturbé émotionnellement. C’est grâce à ce développement intra-utérin des sens que le fœtus, une fois nouveau-né est susceptible de distinguer les expressions (joie, tristesse, surprise). Il serait capable, par imitation, de les reproduire. Jacqueline Nadel précise que la synchronie est un élément essentiel dans la croissance du nouveau-né et dans le développement de l’enfant à tous les niveaux : psychomoteur, cognitif mais aussi social. « Les nouveau-nés ont, comme tous les individus, besoin de synchronie, d’abord avec la mère, puis avec d’autres. En situation de prématurité, lors de l’hospitalisation à la naissance ou lors d’une ré hospitalisation, il faut de toutes nos forces faire en sorte que la rupture soit la moins brutale possible et assurer une continuité… » conclut Jacqueline Nadel.

Source: laboratoires Abbott

A Lire également

Diarrhée : éviter la déshydratation chez les jeune... Des gestes simples permettent d’éviter et de traiter la déshydratation du jeune enfant. En effet, chez les jeunes enfants, le principal danger de la d...
La bronchiolite : que faire pour aider bébé ? La bronchiolite est une maladie virale très contagieuse pour les petites bronches de bébé. Chaque hiver, elle touche près de 30 % des bébés. Le virus ...
Bébé prématuré : privilégiez l’allaitement et le p... Dans le cas d’une naissance prématurée et afin de préserver et améliorer la relation maman-bébé , des programmes de soins de développement sont mis en...
A la sortie de la maternité, le « Petit guide de p... Un ouvrage indispensable dès la sortie de la maternité, pour s’occuper de bébé en toute sérénité : Faut-il mettre bébé au sein dès la naissance ? Lui ...
Sorties de maternité : la HAS préconise d’an... 800 000 naissances annuelles ont lieu dans des maternités moins nombreuses qu’il y a 15 ans. C'est pourquoi, La Haute Autorité de Santé (HAS) publie d...
L’ hypnose pendant la grossesse expliquée pa... Ressentir la vie en soi peut parfois donner lieu à des peurs pendant la grossesse. L'hypnose permet de vivre sereinement cette période intense en évén...
Les Françaises accouchent de plus en plus tard Selon une étude de l'Institut national des études démographiques (Ined), les femmes qui ont accouché en France en 2009 avaient 30 ans en moyenne, cont...
Accouchement à Tours : 48h00 chrono, retour à la m... Désormais, les toutes jeunes mamans de l’agglomération de Tours peuvent choisir entre rester plusieurs jours à la maternité ou rentrer chez elles dès ...
Nouvelle version pour l’appli mobile SOS Urgences... L’application mobile SOS Urgence, lancée par Malakoff Médéric, permet, en situation d’urgence, de trouver et contacter rapidement l’hôpital, la cliniq...
Dépistage néonatal: l’AFDPHE lance son nouveau sit... Le site internet de l’Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l'Enfant (AFDPHE) vient de faire peau neuve. Plus simp...
Maternité : le nouvel hôpital Femme-Mère-Enfant à ... L'opération « sauvetage » de la maternité de l'hôpital Sainte-Croix assurée par le CHR de Metz-Thionville s'est transformée en un beau projet de const...
Zoom sur la maternité Notre-Dame de Bon Secours Depuis 2011, la maternité Notre-Dame de Bon Secours bénéficie d'un bâtiment neuf et moderne, situé au coeur du site du Groupe hospitalier Paris Saint-...
Les bébés prématurés peuvent « voir avec leurs mai... Même les bébés prématurés nés environ 2 mois avant le terme sont capables de reconnaître deux objets de formes différentes avec leur main droite ou ga...
« Mères porteuses, ces femmes qui portent nos bébé... Elizabeth Tchoungui propose, le lundi 1er mars 2010 sur France 5, une émission consacrée aux mères porteuses dans « Les maternelles ». Au programme, ...
Un livre qui vous dit “la vérité sur l’... Après avoir donné naissance à une fille, Honorine Crosnier, raconte avec humour son rôle de mère et celui de ses amies. Elle tient une chronique trime...
Maternité : la durée de séjour varie-t-elle du pri... Selon une étude de la DREES*, plus de 95% des femmes seraient satisfaites de leur suivi de grossesse et du déroulement de leur accouchement, mais une ...