Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est un gaz indétectable. Entre le 1er septembre 2015 et le 14 octobre 2015, 53 épisodes d’intoxication au monoxyde de carbone, signalés au système de surveillance de l’InVS, ont concerné 170 personnes.
 
L’Institut de veille sanitaire (InVS) rappelle que les principales circonstances d’intoxication au CO sont associées à des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude à combustion (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole…) mal entretenus ou mal installés ou encore des défauts d’entretien ou d’installation des conduits d’évacuation, dans des locaux insuffisamment aérés, sont aussi fréquemment observés. Par ailleurs, une intoxication sur 4 est due à un appareil non raccordé, le plus souvent utilisé de manière inappropriée : un chauffage mobile d’appoint utilisé de façon prolongée, un groupe électrogène ou un brasero/barbecue fonctionnant dans un espace clos.

Les symptômes de l’intoxication au CO – maux de tête, fatigue, nausées – apparaissent plus ou www.prevention-maison.frmoins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer.  Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il est donc important d’agir très vite.

En cas de suspicion d’intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).
La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation.

Bilan des intoxications 2014/2015
Entre le 1er septembre 2014 et le 31 mars 2015, 1 008 épisodes d’intoxication domestique au CO survenus par accident et impliquant 3 490 personnes ont été signalés au système de surveillance de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et ce, malgré les conditions météorologiques clémentes de l’hiver dernier, l’un des plus chauds depuis 1900, selon Météo-France. Entre le 1er septembre 2015 et le 14 octobre 2015, 53 épisodes d’intoxication au monoxyde de carbone, signalés au système de surveillance de l’InVS, ont concerné 170 personnes.

Comment éviter ces accidents :

– Comme l’impose la réglementation :Avant l’hiver, faire impérativement entretenir les appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion par un professionnel qualifié ;
– Faire ramoner les conduits d’évacuation des fumées par un professionnel qualifié ;

Mais aussi :

– Ne jamais se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, etc.) ;
 – N’utiliser sous aucun prétexte un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ce dernier doit impérativement être placé à l’extérieur des bâtiments ;
– Ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion (poêle à pétrole, …) : au bout de quelques heures, l’appareil risque de ne plus bien fonctionner et de dégager du CO ;
– Aérer quotidiennement l’habitation et ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par temps froid.

Au niveau collectif Les organisateurs de rassemblements (manifestations culturelles ou religieuses, réunions de famille par exemple) doivent être tout particulièrement attentifs. Les épisodes d’intoxication en lien avec l’utilisation de panneaux-radiants à combustible gazeux sont fréquents et concernent chaque année plusieurs centaines de personnes en France.

Plus d’informations sur www.prevention-maison.fr

A Lire également

Grippe : l’épidémie débute en Ile-de-France Alors que dans son bulletin épidémiologique grippe du 13 décembre, Santé publique France annonce le début de l’épidémie en Ile-de-France et une activi...
Comment les Français évitent d’être contaminés par... Nez qui coule, yeux larmoyants, gorge qui pique, fatigue...  L'hiver est bel et bien là. Si seuls 16% des Français affirment tomber systématiquement m...
Grand froid: les conduites à tenir Nora BERRA, Secrétaire d’État chargée de la santé, rappelle, dans le cadre de la vague de froid qui s’abat actuellement et encore pour plusieurs jours...
Chauffage au bois : un nouvel étiquetage 5 étoiles... Associés depuis 10 ans dans la gestion du label qualité Flamme Verte, l’ADEME et les fabricants d’appareils indépendants de chauffage au bois (poêles,...
“Solution minérale miracle” : attentio... A la suite de cas d’intoxication signalés par des centres antipoison et de toxicovigilance impliquant un produit dénommé « Solution minérale miracle »...
Pour améliorer la qualité de l’air intérieur : aér... La composition de l’air intérieur que nous respirons dans notre logement, ou au bureau par exemple, est différente de celle de l’air extérieur ; mais ...
Monoxyde de carbone : les bons gestes contre les i... Alors que le froid s’installe et que les Français remontent le thermostat de leur chauffage, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la ...
La pollution chimique est plus importante à l̵... D'après l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, un logement sur dix présente des niveaux de pollution chimique très élevés. Selon le polluant...
Intoxications au monoxyde de carbone: comment les ... Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. L’Inpes et l...
Episodes de froid et de neige : prévenir les intox... Alors que la vague de froid s’étend progressivement à la quasi-totalité des régions françaises, à l’exception des littoraux atlantiques et méditerrané...
Pollution urbaine : des effets néfastes sur le cœu... Des travaux menés par  des chercheurs du CNRS et de l’Inserm, ont montré chez le rat un effet direct de la pollution urbaine sur la fonction cardiaque...
Electricité & gaz : le médiateur national de ...  A la demande de Jean-Louis Borloo, Ministre de l’écologie et de l’énergie, le médiateur national de l’énergie lance du 15 septembre au 15 octobre une...
Monoxyde de carbone : 5000 intoxications chaque an... En France, chaque année, environ 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone : 1000 d’entre elles doivent être hospitalisé...
L’hiver impacte la forme des Français Selon le Carnet de santé des Français* du mois de janvier dévoilé par la MNH, l’hiver a une incidence sur la forme des Français. Ils sont 78% à se déc...
Tempête : attention aux intoxications par le monox... Plus d’un million de foyers sont privés d’électricité dans l’Ouest et le Centre de la France en raison des conditions météorologiques. Ces coupures pe...
Champignons : plus de 210 intoxications depuis le ... L’Institut de veille sanitaire (InVS) a répertorié 212 cas d’intoxication liés à la consommation de champignons entre le 29 juin et le 30 août 2015. F...