Une nouvelle vignette orange et un nouveau taux de remboursement : 15 %. Pris en charge à 35 %, 150 produits sont dans un premier temps concernés par cette baisse du taux de remboursement. Leur liste, très attendue, a été publiée au Journal officiel, selon les informations publiées par « Le Monde ». Le gouvernement escompte une économie de 145 millions d’euros.

 La décision de baisser le remboursement de certains médicaments avait été inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2010, voté à l’automne 2009. Parmi les médicaments de la liste, se trouvent des marques très connues : Débridat®, Eryfluid®, Gelox®, Hexomedine®, Myolastan®, Rhynotrophyl®, Tanakan®,  Toplexil®… La gamme d’un produit peut être intégralement concernée; pour d’autres, juste une ou deux présentations sont touchées comme dans le cas du Zovirax®.

C’est sur la base de leur classement par la Haute Autorité de santé (HAS) dans les catégories des molécules à service médical rendu faible (SMR)  ou insuffisant que ces produits ont été retenus par l’assurance-maladie. .

La Mutualité française s’est opposée à l’instauration du nouveau taux et a appelé les mutuelles à ne pas prendre en charge la nouvelle catégorie. Elle estime que si l’effet thérapeutique de ces médicaments – souvent anciens, mais auxquels les Français sont habitués – est jugé insuffisant,  ils ne doivent donc plus être remboursés.

Voir la liste ici

Source : www.lemonde.fr

A Lire également

Autisme : la HAS recommande un projet personnalisé... La Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anes...
Pilule : infirmiers et pharmaciens vont pouvoir la... Suite à un arrêté publié mardi 1er juin au Journal Officiel,  les infirmiers vont pouvoir renouveler les ordonnances de pilules contraceptives et les ...
Chirurgie de la cataracte : ville ou hôpital ? La Haute Autorité de Santé a dit non : pas de chirurgie de la cataracte en cabinet de ville sauf à développer des centres autonomes de chirurgie. Pour...
Vers un dépistage volontaire et généralisé du VIH ... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 1...
Cancer du sein: un nouveau souffle pour le dépista... Depuis 2004, la France a mis en place un dépistage organisé du cancer du sein afin de permettre à toutes les femmes de 50 à 74 ans d'accéder à une pri...
VIH : vers un dépistage volontaire et généralisé... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 1...
Hôpital ou clinique ? ComparHospit, un nouveau ser... « Quels sont les établissements de santé proches de chez moi les plus adaptés pour soigner mon problème de santé ? »  ComparHospit est un nouveau serv...
Contraception d’urgence: la HAS préconise une meil...  La Haute Autorité de Santé (HAS) a  recommandé vendredi  une meilleure information sur la contraception d’urgence. En France, même si trois femmes su...
Cancer du sein : quels sont les véritables facteur... La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié lundi des recommandations sur les facteurs de risque du cancer du sein et a identifié ceux nécessitant un dé...
Hôpitaux, cliniques : ouverture du site public d’i... Scope Santé, le site d’information publique sur la qualité et la sécurité des soins dans les hôpitaux et cliniques, a été lancé jeudi 28 novembre par ...
Maladie d’Alzheimer: des médicaments à lR... La Haute Autorité de Santé vient de révéler les résultats de sa réévaluation et conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladi...
Diététique, activités physiques, traitements psych... " Sortir d'une prise en charge essentiellement centrée sur le médicament et de l'influence symbolique qu'il exerce constitue un enjeu de santé publiqu...
Hôpitaux : la HAS dénonce la maltraitance “o... La Haute Autorité de Santé (HAS) publie un rapport sur « la maltraitance ordinaire » ressentie au sein des établissements de santé à la fois par les u...