Alors que la Haute autorité de santé (HAS) réévalue actuellement le « service médical rendu » (SMR), en d’autres termes, l’efficacité des quatre médicaments anti-Alzheimer actuellement sur le marché, l’association France Alzheimer s’oppose à un éventuel déremboursement de ces traitements. Une décision qui serait, selon elle, « risquée et injustifiée ». 

Alors que plane la menace d’une nouvelle dégradation du SMR de ces spécialités par la Haute autorité de santé (HAS), France Alzheimer et maladies apparentées a décidé de prendre les devants face à “une possible décision qu’elle estimerait inappropriée et dangereuse”.

En effet, après le passage en 2011 d’un service médical rendu (SMR) d’ « important » à « mineur », le passage, cinq ans plus tard, d’un SMR de « mineur » à « insuffisant » signifierait tout simplement le déremboursement total des quatre médicaments anti-Alzheimer. Jusqu’en 2011, le remboursement se faisait à hauteur de 65%. Aujourd’hui, le remboursement se fait à hauteur de 15 %.

Médicaments anti-Alzheimer : leur éventuel déremboursement inquiète “Un effet négatif sur la prise en charge globale”
“En arrêtant ces traitements, on court le risque d’accentuer une démédicalisation, qui aura aussi un effet négatif sur la prise en charge globale. », a notamment déclaré dans les colonnes du Quotidien du Médecin le Pr Mathieu Ceccaldi, chef du service Neurologie et neuropsychologie de l’hôpital La Timone à Marseille, Président du Conseil Scientifique sciences médicales de France Alzheimer et président de la Fédération Nationale des Centres mémoire de ressources et de recherches (CMRR).

L’association craint notamment que sans aucun traitement médicamenteux spécifique, l’intérêt du diagnostic, aux yeux des familles et de certains professionnels de santé, pourrait apparaitre secondaire. Le parcours diagnostic serait alors moins balisé pour le public alors que qu’il est la clé de voute d’une prise en soin adaptée et efficace.

Concernant l’efficacité des traitements actuels, l’association estime que “même si leur impact sur les troubles cognitifs semble en effet limité, les médicaments peuvent améliorer les troubles du comportement de certaines personnes malades”.

Enfin, France Alzheimer souligne que le déremboursement total aurait “une incidence économique limitée sur les finances de la Sécurité sociale puisque les quatre molécules sont toutes génériques depuis 2016”.

Source : France Alzheimer

A Lire également

Informations santé: une brochure pour vous aider à... Rechercher des explications sur les médicaments et les maladies devient de plus en plus facile avec l'internet.  Mais les entreprises du médicament (L...
Médicaments et parabènes: l’Afssaps fait un premie... Suite à la publication par Le Monde de la liste des 400 médicaments contenant du parabène, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de sa...
Vente de médicaments en grande surface: Leclerc re... A partir du 14 janvier 2011, E.Leclerc lance une nouvelle campagne médias pour sensibiliser les « patients-consommateurs ». Le groupement de distribut...
Médicaments : leur efficacité bientôt affichée sur... Selon un "document confidentiel" que Le Parisien/Aujourd'hui en France a pu consulter, un code mentionnant le "service médical rendu" (SMR) pourrait ê...
Alzheimer : « FKBP52 », une découverte du Pr Bauli... « FKBP52 » : ce n’est pas un code de plus, il s’agit d’une nouvelle piste dans la recherche qui vient d’être ouverte par le Pr Étienne-Emile Baulieu, ...
Valproate de sodium : la ministre de la Santé anno... Marisol Touraine, qui a rencontré lundi la présidente de l’association d’Aide aux Parents d'Enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant (APES...
Médicaments: qu’est-ce que le droit de substitutio... Un antibiotique vous a été prescrit par votre médecin: le pharmacien peut délivrer cet antibiotique au même dosage sous un autre nom, le nom générique...
Médicament génériques : “des médicaments à p...  "Les inspections et contrôles réalisés par l’Agence, le suivi des effets indésirables ne montrent pas d’écarts notables entre les médicaments génériq...
Médicaments non remboursables : l’Autorité d... L'Autorité de la concurrence vient de rendre rendu public un avis dans lequel elle se prononce en faveur d'une ouverture encadrée et limitée de la dis...
Médicaments : 700 génériques testés en Inde suspen... La Commission européenne vient de confirmer la suspension prochaine de la commercialisation de médicaments génériques dont les essais de bioéquivalenc...
Expo photo : “la maladie d’Alzheimer à trave... L’exploration photographique de Judith Fox « I STILL DO: Loving and Living with Alzheimer’s» livre avec pudeur, des clichés intimes et bouleversants s...
Dépigmentation volontaire de la peau : attention d... L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répre...
136 médicaments « inefficaces » encore remboursés ... Selon le quotidien La Tribune, qui s'est procuré une étude réalisée par un cabinet parisien, la sécurité sociale continuerait à rembourser près de 136...
Pour les jeunes malades d’Alzheimer La maladie d’Alzheimer n’est pas spécifique aux personnes âgées. La France compte plus de 30 000 jeunes malades d’Alzheimer, le plus jeune étant âgé d...
Nouvelle édition du Village Alzheimer® du 21 au 24... Jeudi 21 septembre 2017, c’est la Journée mondiale Alzheimer. Du 21 au 24 septembre prochain, France Alzheimer et maladies apparentées invite les Fran...
Maladie d’Alzheimer : les candidats à l̵... A l'occasion de l'élection présidentielle 2012, France Alzheimer a interpellé les candidats pour savoir comment ils envisagent de relever les enjeux é...