Alors que la Haute autorité de santé (HAS) réévalue actuellement le « service médical rendu » (SMR), en d’autres termes, l’efficacité des quatre médicaments anti-Alzheimer actuellement sur le marché, l’association France Alzheimer s’oppose à un éventuel déremboursement de ces traitements. Une décision qui serait, selon elle, « risquée et injustifiée ». 

Alors que plane la menace d’une nouvelle dégradation du SMR de ces spécialités par la Haute autorité de santé (HAS), France Alzheimer et maladies apparentées a décidé de prendre les devants face à “une possible décision qu’elle estimerait inappropriée et dangereuse”.

En effet, après le passage en 2011 d’un service médical rendu (SMR) d’ « important » à « mineur », le passage, cinq ans plus tard, d’un SMR de « mineur » à « insuffisant » signifierait tout simplement le déremboursement total des quatre médicaments anti-Alzheimer. Jusqu’en 2011, le remboursement se faisait à hauteur de 65%. Aujourd’hui, le remboursement se fait à hauteur de 15 %.

Médicaments anti-Alzheimer : leur éventuel déremboursement inquiète “Un effet négatif sur la prise en charge globale”
“En arrêtant ces traitements, on court le risque d’accentuer une démédicalisation, qui aura aussi un effet négatif sur la prise en charge globale. », a notamment déclaré dans les colonnes du Quotidien du Médecin le Pr Mathieu Ceccaldi, chef du service Neurologie et neuropsychologie de l’hôpital La Timone à Marseille, Président du Conseil Scientifique sciences médicales de France Alzheimer et président de la Fédération Nationale des Centres mémoire de ressources et de recherches (CMRR).

L’association craint notamment que sans aucun traitement médicamenteux spécifique, l’intérêt du diagnostic, aux yeux des familles et de certains professionnels de santé, pourrait apparaitre secondaire. Le parcours diagnostic serait alors moins balisé pour le public alors que qu’il est la clé de voute d’une prise en soin adaptée et efficace.

Concernant l’efficacité des traitements actuels, l’association estime que “même si leur impact sur les troubles cognitifs semble en effet limité, les médicaments peuvent améliorer les troubles du comportement de certaines personnes malades”.

Enfin, France Alzheimer souligne que le déremboursement total aurait “une incidence économique limitée sur les finances de la Sécurité sociale puisque les quatre molécules sont toutes génériques depuis 2016”.

Source : France Alzheimer

A Lire également

Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Cervicalgies: les médicaments ne seraient pas la s... Dans le cadre d'une étude financée par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de chercheu...
Allergies : l’éducation thérapeutique de l’enfant... Etape incontournable du traitement de l’enfant allergique, l’éducation thérapeutique consiste à l’aider ainsi que ses parents à appréhender sa maladie...
Alzheimer : 1 malade sur 2 ne serait pas diagnosti... Selon une étude diffusée par Cap retraite, 1 personne sur 2 atteinte de la maladie d’Alzheimer ne serait pas diagnostiquée laissant près de 500 000 pe...
Les médicaments anti-Alzheimer toujours remboursés... Selon La Croix, les quatre médicaments anti-Alzheimer sur le marché devraient rester pris en charge à 100 %. En effet, la Haute Autorité de santé (HAS...
Cancers pédiatriques : un essai qui vise à doubler... Financé par l’Institut national du cancer, l’association Imagine for Margo et promu par Gustave Roussy, l’essai européen AcSé-ESMART a été officiellem...
Médicaments: une grande majorité des Français a co... Une enquête Ifop (1) réalisée pour la groupement de pharmaciens Giphar indique que 88% des Français ont confiance dans le médicament. Ils sont 60 % à ...
Médicaments: la France n’a pas de “dispositi... La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a estimé lundi sur France Info que la France n'avait pas de "dispositif adéquat" en matière de pharmacovigi...
Médicaments sur internet : un faux site du laborat... L'agence AFP rapporte que le ministère de la Santé a transmis à la justice des informations concernant un faux site internet du laboratoire pharmaceut...
Médicaments: un nouveau logo pour les messages aux... A partir du mardi 21 mai 2013, les entreprises pharmaceutiques ont mis en place un nouveau dispositif d’envoi des lettres d’information aux profession...
Médicaments : déclarer en ligne les effets indésir... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en ligne une nouvelle rubrique sur son site internet. Objectif : si...
Médicaments : la liste des produits déremboursés c... Selon le « Parisien/Aujourd’hui en France », la liste des 170 médicaments concernés par la baisse de remboursement de 35 à 15% sera publiée dans une s...
Médicaments génériques : l’Académie de médecine fa... Dans un rapport publié en ligne, l'Académie nationale de médecine appelle à plusieurs mesures de précaution pour leur utilisation. Elle appelle égalem...
Vente de médicaments sur Internet : les Français e... Selon une enquête Harris Interactive (*) pour le site 1001Pharmacies.com, 44% des Français seraient prêts à acheter des médicaments sur Internet. ...
50% des médicaments ne serviraient à rien selon Ph... « 50% de médicaments inutiles, 20% de mal tolérés, 5% de potentiellement très dangereux, mais, incroyable paradoxe, 75% sont remboursés », assènent Be...
Un américain âgé sur trois meurt avec Alzheimer Selon un rapport de l'Association américaine d'Alzheimer, une personne âgée sur trois aux Etats-Unis meurt avec la maladie d'Alzheimer ou avec une aut...