Alors que la Haute autorité de santé (HAS) réévalue actuellement le « service médical rendu » (SMR), en d’autres termes, l’efficacité des quatre médicaments anti-Alzheimer actuellement sur le marché, l’association France Alzheimer s’oppose à un éventuel déremboursement de ces traitements. Une décision qui serait, selon elle, « risquée et injustifiée ». 

Alors que plane la menace d’une nouvelle dégradation du SMR de ces spécialités par la Haute autorité de santé (HAS), France Alzheimer et maladies apparentées a décidé de prendre les devants face à “une possible décision qu’elle estimerait inappropriée et dangereuse”.

En effet, après le passage en 2011 d’un service médical rendu (SMR) d’ « important » à « mineur », le passage, cinq ans plus tard, d’un SMR de « mineur » à « insuffisant » signifierait tout simplement le déremboursement total des quatre médicaments anti-Alzheimer. Jusqu’en 2011, le remboursement se faisait à hauteur de 65%. Aujourd’hui, le remboursement se fait à hauteur de 15 %.

Médicaments anti-Alzheimer : leur éventuel déremboursement inquiète “Un effet négatif sur la prise en charge globale”
“En arrêtant ces traitements, on court le risque d’accentuer une démédicalisation, qui aura aussi un effet négatif sur la prise en charge globale. », a notamment déclaré dans les colonnes du Quotidien du Médecin le Pr Mathieu Ceccaldi, chef du service Neurologie et neuropsychologie de l’hôpital La Timone à Marseille, Président du Conseil Scientifique sciences médicales de France Alzheimer et président de la Fédération Nationale des Centres mémoire de ressources et de recherches (CMRR).

L’association craint notamment que sans aucun traitement médicamenteux spécifique, l’intérêt du diagnostic, aux yeux des familles et de certains professionnels de santé, pourrait apparaitre secondaire. Le parcours diagnostic serait alors moins balisé pour le public alors que qu’il est la clé de voute d’une prise en soin adaptée et efficace.

Concernant l’efficacité des traitements actuels, l’association estime que “même si leur impact sur les troubles cognitifs semble en effet limité, les médicaments peuvent améliorer les troubles du comportement de certaines personnes malades”.

Enfin, France Alzheimer souligne que le déremboursement total aurait “une incidence économique limitée sur les finances de la Sécurité sociale puisque les quatre molécules sont toutes génériques depuis 2016”.

Source : France Alzheimer

A Lire également

Antidépresseurs : faut-il en avoir peur ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Résistance aux antibiotiques : attention aux idées... Une enquête de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) révèle une large incompréhension de l’opinion publique à l’égard de la résistance aux médicam...
Maladies neurodégénératives : les membres du G8 ap... Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé et Geneviève Fioraso, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, s...
Plan Alzheimer: Sarkozy dressera un bilan mardi à ... Le président de la République se rendra mardi 22 février 2011 au pôle hospitalo-universitaire de Bordeaux Pellegrin à l'occasion du 3ème anniversaire ...
80% des Français redoutent la vente de faux médica... Un sondage Groupe Pasteur Mutualité/Viavoice (1) sur« Les Français et la vente de médicaments en ligne » révèle que 80% des Français craignent d'achet...
Médicaments sans ordonnance : “pas nécessair... Des écarts de prix (entre 2 et 3 fois) sur un même médicament selon les pharmacies, des médicaments sur Internet "pas nécessairement moins chers"...  ...
Médicaments : la confiance des Français rebondit Malgré un contexte d’accumulation de controverses, la confiance des Français dans les médicaments repart à la hausse. Les résultats de l'Observatoire ...
Alzheimer : une initiative pour renforcer la forma... France Alzheimer et la Croix‐Rouge française viennent de signer un partenariat pour renforcer la formation des aidants et des bénévoles. En France, pl...
Leclerc revient à la charge sur les médicaments no... Michel-Edouard Leclerc a indiqué lundi sur la matinale de Canal+ que le groupe Leclerc ambitionne de vendre, dans ses magasins, des médicaments non re...
Vidéo de Pierre Bellemare : « Des mots pour Alzhei... Après Julie Zenatti, c'est au tour de Pierre Bellemare de dire « Des mots pour Alzheimer ». L'animateur télé et radio vedette s'exprime dans une vidéo...
Médicaments : la base de données publique sur inte... Composition et substances actives, conditions de prescription, indications ou encore prix de vente public... A partir du 1er octobre 2013, le ministèr...
e-Pharmacie : les Français souhaitent plus de « co... Renouveler son ordonnance en ligne, commander les produits et les recevoir directement à domicile ou venir les retirer en officine... Selon une étude ...
Maladie d’Alzheimer: des médicaments à lR... La Haute Autorité de Santé vient de révéler les résultats de sa réévaluation et conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladi...
L’envoi de SMS aux patients aide au suivi des trai... Une étude publiée en février 2013 par la revue « international journal of cardiology » conduite par le service de cardiologie de la Timone en collabor...
Alzheimer : Paris en chansons Alzheimer, si l’on chantait? Les malades souffrant de cette pathologie et leurs familles sont invitées à chanter à Paris. L’association « Alzheimer P...
Vivre avec la maladie d’Alzheimer : des rece... Pour répondre aux besoins nutritionnels des personnes atteintes de maladie neuro-dégénératives, notamment Alzheimer, et faciliter la dégustation, les ...