La Haute Autorité de Santé a actualisé sa recommandation « Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées » publiée en mars 2008 puis retirée en mai 2011. La version publiée aujourd’hui a été révisée par un nouveau groupe de travail qui tient compte des évolutions récentes autour de la prise en charge de la maladie, notamment les nouvelles conclusions de la Commission de la Transparence de la HAS sur les traitements médicamenteux ainsi qu’une définition du parcours de soins des patients.

Depuis septembre 2011, un nouveau groupe de travail composé de professionnels de spécialités et de pratiques différentes (médecins généralistes, neurologues, gériatres, psychiatres, infirmiers, etc.), ainsi que de l’association France Alzheimer, s’est réuni afin d’actualiser la recommandation publiée en mars 2008 rendue publique aujourd’hui par la Haute Autorité de Santé sous l’intitulé « Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées (1) : diagnostic et prise en charge ».

Pour plus de lisibilité et une meilleure appropriation par les professionnels, cette nouvelle recommandation suit les étapes du parcours de soins du patient, depuis les premiers symptômes (troubles cognitifs) jusqu’à la prise en charge pluridisciplinaire nécessaire à un stade avancé de la maladie.

Une clarification du parcours de soins
Le médecin généraliste traitant est le pilote de l’organisation des soins centrée sur le patient. Il réalise l’évaluation initiale du patient présentant des troubles de la mémoire. Dans les cas où cette évaluation ne révèle pas d’altération des facultés de mémoire, de jugement, de compréhension, etc., il est recommandé au médecin généraliste traitant de proposer un suivi au patient, à 6 mois et à 12 mois.

En revanche, si une altération est avérée, le binôme médecin généraliste traitant/ spécialiste réalise les tests et examens nécessaires. Le médecin spécialiste pose le diagnostic de la maladie d’Alzheimer et l’annonce au patient. C’est ensuite le médecin généraliste traitant qui, après avoir échangé avec le patient et son entourage sur la bonne compréhension des enjeux du diagnostic, leur prose un plan de soin et d’aides. Assisté d’un professionnel formé (infirmière coordonatrice de réseau de santé par exemple), le médecin généraliste traitant se chargera de mettre en œuvre les mesures d’accompagnement en lien étroit avec les aidants naturels, etc.

Un traitement médicamenteux à personnaliser
Deux notions clés de l’avis de la Commission de la Transparence sur les médicaments de l’Alzheimer rendu le 27 octobre dernier ont été intégrées dans cette recommandation :

– le traitement médicamenteux est une option dont l’instauration ou le renouvellement est laissée à l’appréciation du médecin spécialiste prescripteur ;

– au-delà d’un an, une concertation pluri professionnelle avec le patient (si son état le permet), son aidant, le médecin généraliste traitant, le gériatre et le neurologue ou le psychiatre est préconisée pour réviser la prescription et vérifier l’intérêt pour le patient de poursuivre le traitement et ce, afin d’assurer un suivi de qualité et personnalisé.

(1) démence vasculaire, démence à corps de Lewy, démence associée à une maladie de Parkinson, dégénérescence lobaire fronto-temporale.

Documents : Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : Diagnostic et prise en charge : Recommandations (352.33 Ko)

Source : HAS

A Lire également

L’association Eclas lance un site pour les famille... Réalisé par des familles pour des familles concernées par l’Amyotrophie Spinale de type 1, le site internet de l’association Eclas (Ensemble Contre L’...
Alzheimer : un site pour expliquer la maladie aux ... Comment expliquer la maladie d’Alzheimer à des enfants ? L’association LECMA-Vaincre Alzheimer vient de lancer un site internet d’information à destin...
Contraception: la HAS publie des outils pour facil... Alors que la polémique sur les pilules contraceptives bat son plein, la Haute Autorité de Santé (HAS) a diffusé vendredi deux documents sur la contrac...
Une contraception mieux adaptée au profil de chacu... A l'occasion du lancement le 18 mai de la campagne « La contraception qui vous convient existe» de l'INPES, la Haute Autorité de Santé met à la dispos...
Alzheimer : Paris en chansons Alzheimer, si l’on chantait? Les malades souffrant de cette pathologie et leurs familles sont invitées à chanter à Paris. L’association « Alzheimer P...
Coqueluche : un vaccin nasal testé avec succès che... Les chercheurs du programme de recherche européen CHILD-INNOVAC, coordonné par l’Inserm, ont mis au point un vaccin innovant, administrable par voie n...
L’art comme atelier thérapeutique pour les m... La Fondation Hospitalière Sainte-Marie renforce sa politique culturelle en signant un partenariat inédit avec l’Atelier Doisneau. Objectif : opération...
Alzheimer : colloque international sur les approch... Les approches non-médicamenteuses jouent un rôle considérable dans la prise en charge des personnes atteintes de syndrome cognitivomnésique (maladie ...
” Clown de proximité ” : quand des nez... A l'hôpital, il arrive que des « clowns de proximité » se déplacent à l'instar de Madame Boum et Julietta, deux membres de l'association « Clownes ava...
Nouvelle unité au CHU de Nancy adaptée aux patient... Lieu de vie et de soins, l’Unité d’Hébergement Renforcé du CHU de Nancy constitue une nouvelle offre dans la prise en charge des personnes atteintes d...
La Drépanocytose : principale maladie génétique ma... Chaque année, plus de 350 enfants naissent avec une drépanocytose. C'est la maladie génétique la plus fréquemment dépistée en France lors du dépistage...
Le Train Alzheimer de retour sur les rails dès le ... Le 21 septembre 2011 marquera le coup d’envoi de la 2ème édition de l’opération Train Alzheimer. Il fera étape dans 15 villes* pour permettre à des sp...
Les dosages de vitamine D inutiles dans la plupart... La Haute Autorité de Santé (HAS), qui a mené un état des lieux, estime que dans la plupart des cas, doser la vitamine D dans le sang n'apporte pas de ...
Alzheimer : 1 malade sur 2 ne serait pas diagnosti... Selon une étude diffusée par Cap retraite, 1 personne sur 2 atteinte de la maladie d’Alzheimer ne serait pas diagnostiquée laissant près de 500 000 pe...
« Des mots pour Alzheimer » : huit personnalités p... A l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer qui se déroule le 21 septembre 2015, le chanteur Yves Duteil, la DJ et chroniqueuse Clémentine Lévy, le ...
Un jeu de cartes pour lutter contre Alzheimer La maladie d’Alzheimer inquiète : près de 900 000 cas sont répertoriés en France et les autorités sanitaires avancent le chiffre de 2 000 000 dans 1...