Malades chroniques à domicile : comment améliorer leur autonomie Philips Electronics et Achmea Health s’associent pour développer des solutions de soins innovantes destinées à améliorer l’autonomie des malades chroniques à domicile.

Cette initiative d’une durée de cinq ans entre le fabriquant et le premier assureur en soins de santé des Pays-Bas devrait permettre aux personnes souffrant de maladies chroniques de mieux gérer leur santé tout en réduisant les séjours en hôpital.

Moins de médecins pour plus de patients

En l’absence de mesures, le nombre de personnes qui mourront de maladies chroniques au cours des dix prochaines années est estimé, dans le monde entier, à 388 millions. A titre d’exemple, les cas de diabète chez les adultes devraient plus que doubler pour passer de 143 millions en 1997 à 300 millions d’ici 2025. De fait, la demande en soins de santé augmente plus rapidement que le nombre de praticiens.

« Nous voulons être certain qu’à l’heure de gérer leur propre santé, les personnes souffrant de maladies chroniques maîtrisent parfaitement leur situation. Les patients ne seront pas les seuls bénéficiaires : en diminuant la durée et le nombre de séjours en hôpital, nous réduisons aussi la charge de l’ensemble du système de soins de santé. Nous pensons qu’à long terme, cette approche nous permettra de réduire les frais d’assurance santé de nos clients », explique Roelof Konterman, président du Comité directeur d’Achmea Health.

Développer la surveillance des soins à distance

En développant des solutions technologiques qui surveillent la santé à distance, Philips et Achmea health espèrent réduire le nombre d’interventions des professionnels des soins de santé. Afin que ces techniques intègrent les besoins des patients, les équipes de recherche recueilleront l’avis de l’ensemble des intervenants concernés : les professionnels des soins de santé, les patients atteints de maladies chroniques et les accompagnants.

Dans le passé, Philips et Achmea Health avaient déjà collaboré dans le cadre de l’étude « HartMotief », qui examinait les possibilités d’accroître l’autogestion de leur pathologie chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. Suite aux résultats probants, le système de soins de santé Philips Motiva a été introduit sur le marché néerlandais et il est aujourd’hui totalement intégré dans des programmes thérapeutiques de neuf hôpitaux du pays.

Source : Phillips et Achmea Health

A Lire également

Diabète et conduite : l’hypoglycémie, un risque so... A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète, une enquête* réalisée par l’institut BVA pour l’association Prévention Routière (APR) et le laboratoir...
Diabète : 80% des patients suivis sont satisfaits ... Selon une enquête publiée par l’assurance maladie, 80% des 53.000 adhérents à Sophia sont satisfaits par le service d’accompagnement et de suivi des d...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Journée Européenne de l’Obésité : samedi 22 mai 20... La première Journée européenne contre l'obésité (JEO) est organisée le 22 mai 2010. Son objectif : encourager les citoyens européens présentant une su...
Crise d’hypoglycémie : la nouvelle solution ... Qu’elle soit réactionnelle ou diabétique, l'hypoglycémie n’est pas à prendre à la légère. Elle correspond à un taux de sucre sanguin inférieur à 0,7g ...
Diabète de type 1 : Novi-Chek, une appli mobile lu... Le laboratoire Roche Diabetes Care France proposera au téléchargement fin décembre Novi-Chek, une application mobile gratuite pour apprendre à vivre a...
Erreurs médicales : une légère baisse en 2008  Assureur de 302 615 professionnels de santé, le Sou Médical, mutuelle du Groupe MACSF, vient de publier son rapport 2008. Observatoire de la sinistra...
« Bien vivre mon diabète » : une nouvelle page Fac...    « Bien vivre mon diabète » est un nouvel espace d’informations et d’échanges sur Facebook dédié aux patients diabétiques. Lancée par Ro...
Sophia, le service de suivi du diabète se générali... Début 2013, le service Sophia qui compte aujourd’hui 226 000 adhérents, va se généraliser à l’ensemble du territoire français. Désormais 1,8 millions ...
Suivre un régime pendant une grossesse favoriserai... Une étude internationale vient de révéler que les femmes enceintes qui suivent un régime pendant leur grossesse font davantage courir de risques à leu...
L’insulinothérapie fonctionnelle : vivre avec le d... L’insulinothérapie fonctionnelle est une méthode d’adaptation des doses d’insuline pour le diabète de type 1 qui permet une plus grande liberté alimen...
Maladies graves : le nombre des « affections longu... 8,3 millions de personnes bénéficient du régime des affections de longue durée -ALD- (cancer, diabète, etc.) soit 280.000 de plus en un an. Préoccupé ...
ALD : les guides pratiques pour les patients Afin de mieux informer les patients et leurs familles sur les maladies classées ALD (affection de longue durée) , la Haute Autorité de Santé met à leu...
Traitement de l’obésité chez l’enfant ... D'après l'Afpa, depuis plus de dix ans, le nombre d’enfants obèses et en surpoids a doublé : 1 enfant sur 6 est aujourd'hui touché par cette pathologi...
Bientôt les premiers résultats du projet européen ... Les 25 partenaires publics et privés du projet FOOD (Fighting Obesity through Offer and Demand) se réuniront le 31 mai prochain au Parlement européen ...
Les conseils du Dr Jean-Pierre Després sur les ris... Le Docteur Jean-Pierre Després, directeur scientifique de l’ICCR (Chaire internationale sur le risque cardiométabolique), nous dévoile des conseils co...