Pour les malades atteints d’un lymphome folliculaire, la protéine Rituximab est un nouvel espoir d’une espérance de vie plus grande. Cet anticorps monoclonal* est indiqué en complément d’une chimiothérapie dans le traitement du lymphome folliculaire. Utilisé en tant que traitement d’entretien, il permet de prévenir les rechutes de la maladie. C’est ce que montre l’étude pilotée par le Pr Gilles Salles, Hématologue au CHU de Lyon, publiée dans le numéro de janvier de The Lancet.

Le lymphome folliculaire, cancer du système lymphatique, est le 2ème lymphome le plus fréquent. A ce jour, on ne sait pas le guérir. L’espérance de vie des patients est de près d’une quinzaine d’années, avec un traitement initial de 6 mois, reposant sur l’association d’une chimiothérapie à des injections de Rituximab. Le problème : près de la moitié des patients rechute après 3 à 5 ans. Une étude internationale conduite au CHU de Lyon par le Groupe d’Etude des Lymphomes de l’Adulte (GELA) et coordonnée par le Pr Gilles Salles a testé les bénéfices d’une injection de Rituximab en traitement d’entretien, tous les deux mois, pendant les deux années qui suivent le traitement initial du lymphome folliculaire. 225 services ont été mobilisés et 1019 patients recrutés dans 25 pays. Il s’agit de l’étude la plus importante jamais menée sur le lymphome folliculaire. Sur les 1019 volontaires à l’étude, 505 recevaient le Rituximab en traitement d’entretien, et 513 ne recevaient aucun traitement. Au bout de deux ans, 75% des patients traités n’avaient pas fait de rechute, soit une diminution de près de moitié du nombre de rechutes. Trois ans après le lancement de l’étude (fin 2004), l’article publié dans The Lancet affirme que l’utilisation du Rituximab en tant que traitement d’entretien permet d’augmenter l’espérance de vie sans signes de maladie des patients, quels que soient l’âge et le sexe (95% des patients sont en vie 3ans ½ après le début du traitement). De plus, le traitement est bien toléré par les patients, malgré une fréquence plus élevée d’effets secondaires, notamment de type infections (37% des patients avec Rituximab en entretien contre 24% pour les autres) dont 26 patients avec des infections considérées comme graves. Le traitement d’entretien n’a pas de conséquence négative sur la qualité de vie des patients, qui, pour la plupart, retournent à leur activité professionnelle dès la fin de la thérapie d’entretien.
Aujourd’hui, cette thérapie d’entretien est prescrite pour tous les patients soignés au CHU de Lyon pour un lymphome folliculaire, et tend à s’étendre à l’ensemble des établissements hospitaliers de France.

* Le Rituximab est une protéine fabriquée par génie génétique administrée actuellement par voie intra-veineuse. Cette protéine correspond à un anticorps chimérique (une partie dérivée d’un anticorps humain, une partie dérivée de séquences d’un anticorps de souris) reconnaissant de manière très spécifique l’antigène CD20 qui est présent à la surface des cellules de 85% des lymphomes (tous les lymphomes dits lymphomes B) et sur celle des lymphocytes B normaux. Cet anticorps va se fixer sur ces cellules qui portent CD20 et provoquer leur destruction. IL s’agit d’une forme d’immunothérapie (traitement reposant sur l’activité du système immunitaire).

Source : Hospices civils de Lyon
.1.1 - Tirage - Euro Millions 468-60

A Lire également

Insuffisance cardiaque : un suivi à distance (SCAD... L'insuffisance cardiaque est une maladie chronique grave avec des réhospitalisations fréquentes. Certaines peuvent être évitées à condition « d’éduque...
Un appel au financement participatif pour aider 10... L’Institut Curie vient de lancer un appel aux dons via sa plateforme de collecte macollecte.curie.fr afin de permettre à 100 patients atteints d’un ca...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
VIH / Sida : l’OMS appelle à un traitement p... Les nouvelles recommandations thérapeutiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) concernant le VIH recommandent de proposer le traitement ant...
Diabète : un site qui répond aux questions des par... Destiné aux parents d’enfants et adolescents après l’annonce de leur diabète, le site ABCDiabete.fr a pour objectif d'apporter des réponses concrètes ...
Mal de dos : ne tardez pas à consulter ! Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent. « ...
Ostéoporose : quels sont les facteurs de risque ? Dans le monde, on enregistre une fracture due à l'ostéoporose toutes les 20 secondes ! Trop de femmes encore ne se sentent pas concernées par l'ostéop...
Ebola : résultats encourageants des essais sur un ... Un médicament antiviral japonais, le favipiravir, a montré des résultats encourageants contre le virus Ebola lors d'un essai conduit en Guinée par l’I...
Traitement des ongles abîmés : Curanail, la nouvea... Vos ongles sont abîmés, jaunis ou épaissis : vous souffrez peut-être d’une infection de l’ongle par des champignons microscopiques (mycose de l’ongle)...
Les cranberries aideraient à prolonger l’esp... Les cranberries, du fait de leurs propriétés antioxydantes, seraient susceptibles de favoriser le prolongement de l'espérance de vie. C'est en tout ca...
Cancer du sein: un nouveau traitement obtient le f... Le groupe pharmaceutique suisse Roche vient d'annoncer que la US Food and Drug Administration (FDA), l'agence du médicament aux Etats-Unis, a approuvé...
Autisme : un traitement diurétique montre son effi... Des chercheurs français viennent de valider le succès d'un traitement diurétique testé chez des enfants autistes en 2012. La communauté scientifiqu...
Courir régulièrement pourrait faire gagner 6 ans d... Selon une étude danoise, la Copenhagen City Heart, courir seulement une heure par semaine pourrait augmenter d'environ six ans l'espérance de vie. ...
Hémangiome infantile : un premier traitement autor... Les Laboratoires Pierre Fabre Dermatologie ont obtenu auprès de la Commission Européenne l’autorisation de mise sur le marché pour Hemangiol® (propran...
Nanisme : la croissance osseuse restaurée chez des... Un traitement expérimental prometteur a permis de restaurer une croissance osseuse normale chez des souris atteintes d'achondroplasie, la forme la plu...
Un nouvel espoir dans la leucémie Cellectis, une société de biotechnologie spécialisée dans l’ingénierie des génomes, a annoncé avoir réussi à établir la preuve de concept in vivo de s...