Depuis le 22 septembre 2017, les médicaments génériques sont repartis en campagne. Si la première vague de la campagne nationale d’information 2016 s’est concentrée sur le statut des médicaments génériques, avec des repères pédagogiques sur la qualité, la sécurité et l’efficacité, la vague 2017 s’attache plus particulièrement à désamorcer les situations de blocage les plus courantes vécues ou redoutées par les patients (effets indésirables, moindre efficacité, etc.).

Une campagne qui porte ses fruits

Lancée en 2016 par le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Assurance Maladie et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la campagne nationale d’information « Devenir générique ça se mérite » porte ses fruits : la deuxième vague du Baromètre BVA, mis en place en 2016, révèle que la confiance des médecins comme l’acceptation des patients s’améliorent, même en cas de maladies chroniques.

Bien que le recul soit encore insuffisant pour mesurer tous les effets de la campagne qui se poursuit aujourd’hui, des Les médicaments génériques de nouveau en campagnetendances positives se dessinent déjà concernant le taux de substitution par les pharmaciens mais aussi le taux de prescription des médecins dans le répertoire, tous deux en progression. Si les perceptions et comportements évoluent dans le bon sens, il reste toutefois des points de blocage liés à des situations spécifiques d’usage. C’est pourquoi la campagne s‘attachera cette année à lever ces derniers freins, au plus près de l’expérience des patients.

Campagne 2017 : une approche pédagogique tournée vers les usages

Dès le 22 septembre 2017, de nouveaux outils relayeront cette approche pédagogique relative à l’usage des médicaments génériques sur les sites www.ameli.fr et www.medicaments.gouv.fr :

. Une plateforme de questions/réponses ouverte à tous pour dialoguer avec des professionnels de santé ;
. Des vidéos pédagogiques sur les situations qui questionnent les patients, également diffusées via les réseaux sociaux ;
.Un nouvel espace dédié aux professionnels de santé incluant des contenus et des outils destinés à les accompagner dans leur pratique sur www.ameli.fr
. Ainsi que des mémos pédagogiques à l’usage des patients, remis en consultation ou en pharmacie.

Parallèlement, le dispositif média sera déployé à l’échelle nationale et régionale, en télévision (à partir du 22 septembre 2017) et en radio (à partir du 14 octobre 2017).

Source : solidarites-sante.gouv.fr

A Lire également

Revoir l’enquête des Infiltrés : “Labo... Vous avez manqué l'enquête des Infiltrés : " Laboratoires pharmaceutiques : un lobby en pleine santé " diffusée hier sur France 2 ? Vous pouvez revoir...
“Avec les génériques ? Y’a pas de hic ... "Avec les génériques ? Y'a pas de hic ! " est une série de 6 épisodes sur les médicaments génériques. Son objectif : en finir avec les idées reçues su...
Médicaments génériques : le CISS interpelle la min... Le CISS  (Collectif interassociatif sur la santé), a adressé lundi à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, une lettre ouverte afin d’obtenir des ...
Cherchez vos médicaments génériques sur votre iPho... Trouver ses médicaments génériques  en quelques clics sur votre mobile ? C’est possible grâce  à Kelmed, l’application gratuite pour iPhone, développé...
Médicaments trop chers : 1 Français sur 2 se soign... Selon la dernière étude Ifop/Biogaran*, l'automédication gagnerait du terrain en France. 50% des Français achèteraient des médicaments sans passer par...
Médicaments génériques : Fred & Jamy vous exp... Fred & Jamy, les animateurs scientifiques de France Télévision spécialistes des ados, relèvent le défi d’expliquer les médicaments génériques. ...
25 médicaments génériques vont être suspendus en F... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) va suspendre à partir du 18 décembre 2014 la commercialisation de 25 médicaments génériques commer...
« Les médicaments : peut-on faire baisser la factu... Mercredi 10 février 2010 à 21h55, France 5 propose dans son son émission « C’est notre affaire » un dossier spécial « Les médicaments : peut-on faire ...
Les médicaments génériques en 3 questions : vrai o... Les Français se méfient et ont de moins en moins confiance dans les médicaments génériques. Preuve en est un sondage IFOP* qui démontre que les França...
Médicaments génériques : 6 idées reçues expliquées... Pour la première fois en France, une websérie est consacrée aux médicaments génériques. Intitulée « Avec les génériques, y’a pas de hic !», ces 6 vidé...
Médicaments: 26,8 milliards d’euros de dépenses en... La Mutualité Française vient de publier aujourd’hui l’édition 2012 de son "Mémento Médicament". Cette étude fournit chaque année aux décideurs mutuali...
Médicaments : les Français se méfient encore des g... Presque un tiers (31%) des Français estiment que les médicaments génériques ne sont pas aussi efficaces que les princeps (médicaments d’origine) alors...
Médicaments : 700 génériques testés en Inde suspen... La Commission européenne vient de confirmer la suspension prochaine de la commercialisation de médicaments génériques dont les essais de bioéquivalenc...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...
95% des médicaments génériques vendus en France so... Alors qu'un sondage Ifop, publié lundi, montre que la défiance des Français vis-à-vis des médicaments génériques a augmenté en 2012, le Gemme, associa...
Médicaments: qu’est-ce que le droit de substitutio... Un antibiotique vous a été prescrit par votre médecin: le pharmacien peut délivrer cet antibiotique au même dosage sous un autre nom, le nom générique...