Face au cancer, les Français montrent leur confiance envers les progrès des traitements et le développement des nouvelles techniques. Selon le Baromètre cancer Institut Curie – Viavoice 2013, ils sont 65 % à estimer que le cancer est une maladie que l’on guérit de mieux en mieux. 

Seuls 27 % estiment que la proportion de malades guéris reste stable et 4 % que l’on en guérit moins bien. Paradoxalement, les jeunes se montrent les plus pessimistes. 35 % des 18-24 ans préfèrent parler de stabilité de la proportion de guérison alors que 73 % des plus de 60 ans déclarent que les chances de guérison sont meilleures aujourd’hui. La catégorie sociale conditionne également l’optimisme : 31 % des Français appartenant à des catégories populaires parlent de stabilité de la proportion de guérison contre 71 % des personnes issues des milieux plus favorisés qui affichent un plus grand optimisme.

72 % estiment qu’une personne guérie d’un cancer peut retrouver la même vie qu’avant la maladie – soit une hausse de 6 points par rapport à avril 2011. Parmi les principales difficultés, les Français citent en priorité la réinsertion professionnelle (30 %), la reprise d’une vie sociale ( 21 %) et les difficultés psychologiques liées notamment au risque de récidive de la maladie (21 %).

Près de 8 personnes sur 10 (79 %) jugent préférable l’hospitalisation de jour, appelée également prise en charge ambulatoire, car elle permet au patient de rentrer chez lui le jour même de ses soins avec une qualité de traitement équivalente. Les personnes interrogées ne sont que 16 % à plébisciter l’hospitalisation classique tandis que 5 % ne se prononcent pas.

2 Français sur 3 jugent importantes les approches complémentaires
Les approches complémentaires sont de plus en plus reconnues des Français pour apporter un bien-être supplémentaire et soulager certains effets secondaires des traitements des cancers. Sophrologie, yoga, sport adapté, hypnose… 63 % des Français, soit près de 2 Français sur 3, estiment que les approches complémentaires sont importantes en complément des traitements médicaux. Seuls 19 % des personnes interrogées les considèrent comme peu importantes et 12 % comme pas importantes.

Concernant la prise en charge psychologique, 6 Français sur 10 (59 %) accordent en une importance majeure au fait de bénéficier d’un accompagnement psychologique lorsqu’on est atteint de cancer, c’est-à-dire de séances de psycho-oncologie. Les milieux favorisés (64 %), les femmes (62 %) et les jeunes 25-34 ans (70 %), sont d’ailleurs les plus convaincus par la nécessité d’une prise en charge psychologique. Pour les jeunes de 25-34 ans, cet accompagnement est aussi important que le fait d’être bien informé sur sa maladie.

Source : Institut Curie – Sondage Viavoice effectué par téléphone du 8 juin au 3 août 2013 pour l’Institut Curie, auprès d’un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A Lire également

Cancer: une protéine pourrait prévenir l’app... Une équipe de l’Institut suisse de recherche expérimentale contre le cancer (ISREC), à l’EPFL, est parvenue à identifier une protéine jouant un rôle d...
Les vitamines peuvent-elles prolonger la vie ? Pos... Les vitamines antioxydatives - comme les vitamines C et E ainsi que la provitamine A (bétacarotène) - peuvent-elles prévenir les cancers et autres mal...
Google, un outil incontournable pour les patients&... Selon le baromètre« Web et Santé » Hopscotch-Listening Pharma, 96% des médecins interrogés utilisent le moteur de recherche Google pour chercher de l’...
Cancer de la peau : la Ligue vous informe à l̵... La Ligue contre le Cancer va à la rencontre du grand public à l'Hôpital d'Amiens. Dans le cadre de la semaine nationale de la protection solaire, la L...
Semaine Urgence Cancer du 15 au 19 novembre 2010 La Fondation de l’Avenir renouvelle du 15 au 19 novembre sa semaine de mobilisation Urgence Cancer. Thème de l’édition 2010 : « la vie après le cancer...
Pollens : 25 à 30% des Français sont allergiques Selon une étude Opinion Way/Fondation Stallergenes, les allergies aux pollens et aux graminées sont les plus fréquentes avec 25% des Français touchés,...
Hôpital: des délais de consultations trop longs se... « Difficile aujourd’hui de rencontrer rapidement un spécialiste à l’hôpital », estime à l'issue de son enquête le magazine 60 Millions de consommateur...
Journée Mondiale du Lavage des Mains : les Françai... Près d'un employé français sur deux ne se lave pas systématiquement les mains après être allé aux toilettes ! C'est un des résultats de deux études in...
Une version actualisée du guide « Mon enfant a un ... L’Institut national du cancer et la Société de lutte contre les cancers et les leucémies de l’enfant et de l’adolescent (SFCE) viennent d'actualiser l...
Cancer : Bernard Giraudeau se confie chez Mireille... Ce vendredi 30 avril 2010, Mireille Dumas reçoit Bernard Giraudeau et David Servan Schreiber, dans son émission Vie privée Vie publique, l’hebdo. Tou...
Les Français trop optimistes sur leur état de sant... Selon la 2ème édition du Baromètre de la Santé des Français d’AXA Prévention, 8 Français sur 10 se déclarent préoccupés par leur santé, 86% se sentent...
Vaccin contre la grippe : seuls 28% des Français p... Selon une étude IFOP pour le groupe PHR, seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver. Soit une baisse de l’intention de vaccinatio...
Médecins, dentistes : 8 Français sur 10 satisfaits... Près de huit Français sur dix déclarent être satisfaits de la qualité des soins des médecins et dentistes en 2013, selon les résultats du dernier baro...
Santé : le pharmacien, le 1ers recours au quotidie... Selon une enquête Ifop/Giropharm, les 3/4 des Français estiment que le rôle du pharmacien dans le système de soin devrait être renforcé via la prise e...
Cancer : le nombre de malades traités par chimioth... L’INCa a publié vendredi son rapport qui recense et analyse les évolutions récentes de la pratique de la chimiothérapie des cancers dans les établisse...
Cancer et téléphone portable : « pas de risque acc... L'étude Interphone, pilotée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) et lancée en 2000 dans 13 pays (Allemagne, Australie, Canada...