Dès que vous ouvrez votre boîte aux lettres, votre côté « green » se réveille en voyant toutes ces publicités imprimées. Pas la peine de faire grise mine ; vous pouvez continuer à éplucher les promos sans culpabiliser : contrairement aux idées reçues, un flyer publicitaire est plus écolo qu’on le pense. Explications.

Une prise de conscience a émergé ces dernières années chez les imprimeurs. Leur objectif : avoir recours à des solutions d’impression de moins en moins polluantes. Ils se tournent aujourd’hui de plus en plus vers des produits certifiés et/ou labellisés verts. Et ils ont le choix ; les solutions d’impression écolo ne manquent pas !

Etape 1 : choisir du bois issu d’une production « responsable »
Etant donné que la matière première des imprimeurs est le papier (donc, issu du bois), les industriels favorisent l’utilisation du bois issu de production éco-responsable. La certification PEFC du papier apporte la garantie que les bois utilisés pour la production de fibres papetières ne participent pas à la déforestation. C’est la même logique pour le label FSC (Forest Stewardship Council). Il assure que la production de bois, ou celle d’un produit à base de bois comme le papier, a respecté la gestion durable des forêts. De quoi ne plus mettre en péril la biodiversité végétale de notre planète.

Etape 2 : utiliser une encre végétale
Une fois le papier éco-responsable choisit, encore faut-il opter pour une encre du même acabit. Là encore, les imprimeurs ont largement progressé ! Fini l’encre minérale à base d’hydrocarbures très toxiques. Les imprimeurs se tournent aujourd’hui vers l’encre végétale (huile de bois de Chine, huile de soja, huile de lin…). Et même si les pigments sont encore des produits de synthèse non-renouvelables, ils restent néanmoins biodégradables.

Etape 3 : bien gérer ses déchets
Après le bon choix du papier et de l’encre, reste à l’imprimeur de gérer de façon éco-responsable ses déchets. Le label ImprimVert est accordé uniquement aux entreprises qui suivent les 4 règles de son cahier des charges : une bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation de stockage des liquides dangereux, la non utilisation des produits toxiques et la sensibilisation environnementale après de la clientèle.

Vous l’aurez compris ; une nouvelle ère débarque dans nos boîtes aux lettres : les flyers écologiques !

A Lire également

Chaussure : les petites tennis 100% écolo et éco r... Une nouvelle chaussure éco conçue fait son apparition cet été : FYE (For Your Earth) est bien plus qu’une chaussure en coton bio. Elle s’inscrit dans ...
Leçon 3 : Comment fabriquer des semelles écolo ave... Suite de la saga FYE « Comment créer une chaussure écolo en 5 leçons ». Cette semaine, regardez en vidéo la leçon N°3 « Comment fabriquer des semelles...
Les Sim 3 conduisent écolo avec Renault Avis aux amateurs de jeux vidéo qui voudraient être aussi écolo dans le monde virtuel : les joueurs des Sims 3 peuvent changer de voiture et opter pou...
Louez une voiture (presque) gratuitement, c’est po... Quand le leader français de la location de voitures low cost et le numéro 1 du covoiturage se marient, ils donnent naissance à un concept de voiture d...
Pour un Noël naturel ! Pour Noël, on déculpabilise et on réfléchit : on achète un VRAI sapin de Noël et pas un faux sapin en plastique ! C'est plus écolo. Explications. C...
Transport scolaire écolo : le boom des Pédibus Après le tramway, le bus électrique, le vélolib... et autres modes de transports en commun  « verts », les Pédibus remplacent de plus en plus les voit...
Une application iPhone pour gérer votre hydratatio... Pour votre santé et votre fraîcheur, les bouteilles Sigg (vous savez, les gourdes écolo-chic dont raffolent les stars) vous proposent de gérer votre h...
Vacances d’été : des colos écolo pour les 8-14 ans... L'écologie au cœur des vacances cet été... Partir à la découverte de la nature et apprendre les gestes qui protègent la planète... SEJ (Sport Élite Je...
Les nouvelles méthodes écolo pour limiter les pige... De nouveaux concepts alternatifs et propres se développent pour gérer les populations de pigeons en centre ville. Vecteurs de maladies et causes de dé...
Ciné, livre & web : « Solutions locales pour ... Avec« Solutions locales pour un désordre global », Coline Serreau signe bien plus qu'un film documentaire écologiste et engagé mais une véritable invi...
Leçon 4 : Comment fabriquer des lacets bio ? Pour le 4ème épisode de la saga FYE "comment fabriquer des chaussures écolo", retrouvez les péripéties du roi de l'écologie, qui vous explique "commen...
Leçon N°2 : comment recycler des bouteilles plasti... Dans la série "Comment créer une chaussure écolo en 5 leçons", visionnez en vidéo la leçon N°2 "comment recycler des bouteilles plastiques ?". Un peu ...
Une tondeuse écolo et qui tond à votre place ! Etre écolo sans faire d’effort c’est possible ! Du moins, avec la tondeuse Robomow RL2000, vous devriez préserver la planète en restant étendu sur v...
La gourde Sigg redesignée par Gisele Bundchen : pl... La gourde Sigg, vous connaissez ? C’est la bouteille à eau réutilisable la plus vendue du monde. Ecolo et chic, aux États-Unis, les «people» l’adorent...
Bébé : les nouveaux « maillots de bain-couches » l... Pour barboter à la piscine ou à la mer, Pipawee dévoile sa nouvelle collection de couches-maillot de bain BIO pour bébé nageur écolo : plus besoin de ...
Tourisme vert : comment choisir et réserver un hôt... C'est nouveau et à ne surtout pas manquer : le réseau BioLodging propose une sélection d’hôtels éco-responsables de charme, bucoliques ou citadins en ...