Toujours ancré dans les habitudes alimentaires des enfants et des adolescents, le goûter serait en perte de vitesse selon une étude* du CREDOC et loin des recommandations du Plan national nutrition-santé.

Le nombre de goûters pris chaque semaine comme la proportion de « goûteurs réguliers » se sont un peu redressés depuis 2013 et la fin de la crise. En 2016 toutefois, leurs niveaux restent inférieurs à ce qu’ils étaient  avant la crise.  Entre 7 et 14 ans, les goûteurs réguliers habitent davantage en région parisienne ou dans des communes de 2 000 à 20 000 habitants. Ce sont souvent des jeunes qui se dépensent physiquement, le goûter leur apportant le complément énergétique dont ils ont besoin.

La composition moyenne du goûter reste cependant éloignée des recommandations car trop dominée par les céréales (pâtisseries, viennoiseries, pain, biscuits, barres…) qui représentent près de la moitié des produits consommés à ce moment-là. Si bien qu’entre 7 et 17 ans, seulement un goûter sur quatre correspond aux recommandations du Plan national nutrition-santé.

* Etude parue dans le n° 290 de CRÉDOC-Consommation et modes de vie

A Lire également

Médicament: rappel d’un lot d’Advil po... Le laboratoire Pfizer Sante Familiale procède, en accord avec l'Afssaps et par mesure de précaution, au rappel du lot 451 (exp: mai 2014) d'ADVIL ENFA...
Procréation médicalement assistée : des risques ac... Selon une vaste étude menée dans 33 établissements hospitaliers français entre 2003 et 2007, soit sur plus de 15.000 naissances, les bébés nés par pro...
Sécurité en voiture : 2 enfants sur 3 sont mal att... Alors que plus de 340 enfants passagers de voiture sont impliqués chaque semaine dans des accidents de la route en France, une enquête menée par l’ass...
Hôpital des nounours : quand les enfants dédramati... Objectif de l’Hôpital des nounours : dédramatiser le monde de la santé auprès des jeunes enfants. Les enfants de grande section de maternelle et de CP...
Un enfant sur deux a faim en dehors des repas D’après un sondage BVA/ANPP (Association Nationale Pommes Poires) : « les enfants et le goûter », 1 enfant sur 2 a faim en dehors des repas. Selon le...
Des enfants hospitalisés à cause de la bactérie E.... L'Agence régionale de santé (ARS) d’Aquitaine a fait le point sur la survenue de cas d’infection à Escherichia coli hospitalisés au CHU de Bordeaux et...
Enfants : comment les protéger des coups de soleil... Après un hiver long et rigoureux, le plaisir de retrouver le soleil ne doit pas nous faire oublier ses dangers et les précautions à prendre en cas d’e...
Le nouveau vaccin pédiatrique 6-en-1 Hexyon / Hexa... Le laboratoire Sanofi Pasteur a annoncé lundi que la Commission européenne a approuvé le vaccin pédiatrique 6- en-1 Hexyon TM /Hexacima ® (vaccin DTCa...
Noyades : ne pas quitter les enfants des yeux En mer, en rivière, en lac ou en piscine, la saison estivale est souvent synonyme d’activités nautiques. Pour que la baignade reste un moment de déten...
Plan autisme : généralisation du dépistage dès 18 ... Marie-Arlette Carlotti ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion a présenté jeudi 2 mai 2013 le 3ème plan ...
106 millions d’enfants vaccinés dans le monde en 2... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Dyslexie : France Mutuelle partenaire de PRODYS, 1... France Mutuelle met en place un partenariat avec PRODYS, 1er centre médical pluridisciplinaire spécialisé dans le traitement de la dyslexie. France Mu...
Le miel déconseillé pour les nourrissons de moins ... Alertée par l'InVS d'une hausse du nombre de cas de botulisme infantile depuis 2004, l'Afssa  rappelle, conformément aux recommandations de l'OMS, qu'...
Accident domestique : 75 % des parents ont peur po... 97 % des parents d’enfants de moins de six ans pensent à juste titre qu’un grand nombre d’accidents domestiques pourrait être évité. Cependant, les da...
Les recommandations de l’OMS sur la publicité des ... Selon l’OMS, près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids ou sont obèses. Tous sont exposés à un marketing intensif de produits...
Des apports insuffisants en lipides chez les jeune... Selon une étude menée par une équipe de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), les enfants qui ont des apports faibles ...