L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie aujourd’hui un rapport spécifique à neuf villes françaises qui a évalué l’impact sanitaire et économique de la pollution atmosphérique urbaine dans. Résultats : les niveaux de pollution actuellement observés ont un impact important sur la santé des habitants.

Les villes françaises participant au projet européen Aphekom correspondent aux neuf villes intégrées dans le Programme de surveillance air et santé (Psas) de l’InVS. Il s’agit de Bordeaux, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen, Strasbourg et Toulouse. Réparties dans toute la France, ces villes représentent 12 millions d’habitants, dont 6,5 millions dans la zone de Paris.

La qualité de l’air a été estimée à partir de la mesure des niveaux moyens de particules en suspension (PM2,5 et PM10) et d’ozone pendant la période 2004-2006. L’étude a évalué l’impact sanitaire de la pollution en termes de mortalité et d’hospitalisations. Elle a également estimé les bénéfices économiques potentiels associés.

Toutes les villes étudiées en France présentent des valeurs de particules et d’ozone supérieures aux valeurs guides recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ainsi, pendant la période 2004-2006, le niveau moyen de particules fines (PM2,5) variait de 14 à 20 µg/m3 selon la ville (valeur guide de l’OMS : 10 µg/m3) et la valeur guide journalière de l’ozone (maximum sur 8 heures : 100 µg/m3) avait été dépassée de 81 à 307 fois pendant ces trois années.

Les bénéfices sanitaires et économiques potentiels associés à une amélioration de la qualité de l’air sont tout à fait substantiels :

– l’espérance de vie à 30 ans pourrait augmenter de 3,6 à 7,5 mois selon la ville, ce qui équivaut à différer près de 3 000 décès par an, si les concentrations moyennes annuelles de PM2,5 respectaient la valeur guide de l’OMS (10 µg/m3). Le bénéfice économique associé est estimé à près de 5 milliards euros par an ;

– près de 360 hospitalisations cardiaques et plus de 630 hospitalisations respiratoires par an dans les neuf villes pourraient être évitées si les concentrations moyennes annuelles de PM10 respectaient la valeur guide de l’OMS (20 µg/m3). Le bénéfice économique associé est estimé à près de 4 millions euros par an ;

– une soixantaine de décès et une soixantaine d’hospitalisations respiratoires par an dans les neuf villes pourraient être évités si la valeur guide de l’OMS pour le maximum journalier d’ozone (100 µg/m3) était respectée. Le bénéfice économique associé est estimé à près de 6 millions euros par an.

Enfin, ces résultats confirment que les effets de la pollution atmosphérique sur la santé sont observés au jour le jour, pour des niveaux moyens de particules fines, en l’absence même de pics de pollution.

Source : InVS

A Lire également

Biodiversité : les Européens mal informés Selon une enquête Eurobaromètre publiée par la Commission européenne, seulement 38 % des Européens connaissent la signification du terme biodiversité,...
Cancer des enfants : 5 hôpitaux conjuguent leurs é... Sous l'égide de l'Institut National du Cancer, 5 centres de référence d'oncohématologie pédiatrique (Besançon, Dijon, Nancy, Reims et Strasbourg) se s...
Un jeu-concours basé sur le « green graffiti » en... Du 1er au 20 avril, les habitants de la métropole lilloise et du Nord sont invités à participer au premier jeu de piste écologique basé sur le « graff...
Visitez votre prochaine maison basse consommation ... La Maison pour agir est exposée pour la première fois au grand public à Paris durant la Semaine du développement durable. L’objectif : montrer concrèt...
Arctique : 2750 sites pollués par des déchets L’association Robin des Bois a achevé après un an de recherche un inventaire des sites pollués en Arctique. Selon son bilan, 2750 sites pollués par de...
Paris organise des speed dating dédié au bénévolat... A l'occasion du Tour européen du bénévolat et du volontariat organisé par la Commission européenne, la caravane des bénévoles fait escale à Paris du 1...
Environ 20% des Français ne sont pas raccordés au ... Aujourd’hui, environ cinq millions de foyers français, soit environ 20% des citoyens ne sont pas raccordés au réseau public de collecte des eaux usées...
Un Spa à Paris pour dorloter ses parents Offrez à vos parents une parenthèse de bien-être aux portes de Paris et faites leur découvrir l’expertise du groupe des Thermes Marins de Saint Malo. ...
Troc de Pompes Mosquitos Pour fêter l’arrivée du printemps, la marque de chaussures Mosquitos a organisé un évènement piquant et décalé, à son image : le samedi 10 avril, un...
Pollution marine : Jean-Louis Borloo lance le cent... Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie et de la Mer présentera demain (vendredi 10 septembre) le centre français des gardes-côtes. Ce nouveau centr...
Grand Prix de l’Environnement : encore un mo... Appel à candidature :  vous avez jusqu'au 15 avril 2010 pour vous inscrire au concours "14e Grand Prix de l'Environnement des Villes et Territoires d'...
Incendie d’un foyer de travailleurs migrants... Un incendie, dont les raisons sont en cours de détermination par les services de police, est survenu dans la nuit du 13 au 14 novembre 2010 au sein d'...
35èmes Parcours du Coeur : les 24 et 25 avril à Br... Le week-end des 24 et 25 avril prochain se déroule  la 35ème édition des Parcours du Coeur, organisée par la Fédération Française de Cardiologie et pa...
Courir régulièrement pourrait faire gagner 6 ans d... Selon une étude danoise, la Copenhagen City Heart, courir seulement une heure par semaine pourrait augmenter d'environ six ans l'espérance de vie. ...
Nature Capitale 2011 : Lyon se transforme en parco... Nature Capitale bientôt de retour ! Après les Champs-Elysées transformés en mai 2010 en gigantesque place végétale,  c'est au tour de Lyon de prendre ...
Baby gym, massage, portage… le programme de rentré... Les bébés aussi ont le droit à leur rentrée ! Profitez d’un univers dédié à bébé et ses parents en plein centre-ville de Marseille. Au programme : bab...