Une nouvelle étude confirme les effets bénéfiques potentiels de la consommation de pistaches sur la santé. Si l’on sait depuis longtemps qu’une alimentation équilibrée et une activité physique régulière contribuent à réduire le risque de devenir diabétique, une nouvelle étude * suggère que la consommation de pistaches pourrait aider à diminuer la glycémie et le taux d’insuline dans le sang.

L’étude, publiée dans la revue scientifique « Diabetes Care » de l’American Diabetes Association, précise qu’en plus d’abaisser le taux de glucose et d’insuline dans le sang, la consommation de pistaches régulerait le métabolisme des personnes pré-diabétiques. La pistache américaine dispose d’une forte teneur en bonnes graisses, en vitamines, en minéraux et en fibres, bénéfiques pour la santé. De plus, son importante concentration en chrome contribue à la régulation de la glycémie. Les conclusions de cette nouvelle étude confirment l’abondante littérature sur les bienfaits des fruits à coque pour la santé, et de la pistache en particulier.

Diagnostiqué tôt, le pré-diabète peut être prévenu et traité.

On estime à plus de 900 millions le nombre de cas de pré-diabète dans le monde, dont 7 % risquent d’évoluer chaque année vers un diabète de type 2 en l’absence de traitement. « Le simple fait de consommer des pistaches peut aider à réduire le taux de glucose dans le sang, à améliorer l’insulino-sensibilité et à diminuer le risque* de diabète, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. C’est une excellente nouvelle pour les nombreuses personnes qui risquent de développer un diabète de type 2 », commente le Dr Arianna Carughi, conseillère en recherche nutritionnelle auprès de l’American Pistachio Growers. « Qui plus est, la pistache fait partie des fruits à coque les moins caloriques et les plus concentrés en composés bioactifs, comme le gamma-tocophérol et les phytostérols. »

* Cette étude croisée, randomisée et contrôlée a été menée de 2011 à février 2013 sur 54 adultes pré-diabétiques, divisés en 2 groupes. Les membres du premier groupe ont consommé 57 g de pistaches chaque jour pendant 4 mois, puis ont suivi un régime témoin à base d’huile d’olive et autres matières grasses en remplacement des pistaches pendant 4 mois. Ceux du second groupe ont débuté par le régime témoin avant de suivre le régime à base de pistaches. Les 2 régimes étaient équivalents en apports caloriques, de protéines, de fibres et d’acides gras saturés.

Les chercheurs ont constaté que le régime à base de pistache entraînait une baisse significative du taux de glucose à jeun, du taux d’insuline et des marqueurs hormonaux, à l’inverse du régime témoin, ainsi qu’une baisse des signes d’inflammation. Aucune prise de poids n’a été observée chez les membres des 2 groupes.
> En savoir plus sur les études consacrées aux effets de la consommation de pistaches sur le diabète

A Lire également

Edulcorant : attention danger ? Sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Sont-ils dangereux pour la santé ? Un nouvel édulcorant issu d'une plante d'Amérique d...
Relevez le défi « Diabet’up : Bougeons contre le d... A l’occasion la Journée Mondiale du Diabète qui se déroule le 14 novembre 2016, la Fédération Française des Diabétiques, le laboratoire AstraZenec...
Bébés : attention aux laits végétaux Laits de soja, d'amandes, de riz... L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pointe dans un avis publié aujourd'hui les risques liés à l’alime...
Alcool, grignotage, sel : les Français font des pr... Ils grignotent moins et boivent moins d’alcool. Vertueux, les Français ? A voir. Selon le « Baromètre santé nutrition »* 2008 réalisé par l’Inpes, ils...
Comment manger sans gluten ? Saviez-vous que la majorité de notre alimentation contient du gluten, cette protéine du blé qui fait tant parler d’elle ? Consommé en grande quantité,...
Amflora : feu vert pour la “patate OGM” La Commission européenne vient de donner son feu vert à la pomme de terre génétiquement modifiée produite par le géant allemand de la chimie, BASF, ba...
Alimentation : des contrôles sanitaires renforcés ... En 2013, l’opération alimentation vacances (OAV), qui se déroule d’habitude du 1er juillet au 31 août, débutera dès le 15 juin pour se terminer le 15 ...
Maladies auto-immunes: de nouvelles perspectives d... Dans le cadre de l’essai Anrs HC21 VASCU-IL2, une équipe française a traité des patients présentant une complication auto-immune de l’hépatite C chron...
Nutrition : la viande fraîche victime de la crise  En 2009, les Français ont boudé la viande fraîche pour au profit des produits moins chers, comme la charcuterie, les plats préparés ou les surgelés. ...
Diabète : un nouveau guide pour les patients Roche Diabetes Care vient de publier L’essentiel sur le diabète, un guide pratique de 64 pages à destination des personnes diabétiques et de leur ento...
Guide nutrition : chaque famille d’aliments a sa p... Concilier plaisir et santé, c’est tout à fait possible ! Il n'y a pas vraiment de bons ou de mauvais aliments, et aucun n’est interdit. Certains sont ...
30% des diabétiques ne conserveraient pas leur ins... L'insuline mal conservée devient moins efficace. Pour autant, elle ne change pas d’allure. Près de 30% des diabétiques s’injecteraient sans le savoir ...
Journée mondiale du diabète : 435 millions de diab... Instaurée par la Fédération mondiale du Diabète et l’OMS, la Journée mondiale du diabète vise à mieux faire connaître cette maladie dans le monde – so...
Diabète : un espace Info Santé ouvre à Marseille... Situé à l’hôpital Sainte-Marguerite, l’Espace Info Santé est ouvert à tous, sans rendez-vous. Cet espace est animé par une coordonnatrice en santé qui...
Le diabète chez les enfants Le diabète chez les enfants est en constante augmentation. Or, le diabète de l'enfant est souvent diagnostiqué tardivement, lorsque l’enfant affiche d...
Santé : les européens peuvent mieux faire Selon le Rapport publié mercredi par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'Europe est en bonne voie pour atteindre la cible de la réduction de ...