Une nouvelle étude confirme les effets bénéfiques potentiels de la consommation de pistaches sur la santé. Si l’on sait depuis longtemps qu’une alimentation équilibrée et une activité physique régulière contribuent à réduire le risque de devenir diabétique, une nouvelle étude * suggère que la consommation de pistaches pourrait aider à diminuer la glycémie et le taux d’insuline dans le sang.

L’étude, publiée dans la revue scientifique « Diabetes Care » de l’American Diabetes Association, précise qu’en plus d’abaisser le taux de glucose et d’insuline dans le sang, la consommation de pistaches régulerait le métabolisme des personnes pré-diabétiques. La pistache américaine dispose d’une forte teneur en bonnes graisses, en vitamines, en minéraux et en fibres, bénéfiques pour la santé. De plus, son importante concentration en chrome contribue à la régulation de la glycémie. Les conclusions de cette nouvelle étude confirment l’abondante littérature sur les bienfaits des fruits à coque pour la santé, et de la pistache en particulier.

Diagnostiqué tôt, le pré-diabète peut être prévenu et traité.

On estime à plus de 900 millions le nombre de cas de pré-diabète dans le monde, dont 7 % risquent d’évoluer chaque année vers un diabète de type 2 en l’absence de traitement. « Le simple fait de consommer des pistaches peut aider à réduire le taux de glucose dans le sang, à améliorer l’insulino-sensibilité et à diminuer le risque* de diabète, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. C’est une excellente nouvelle pour les nombreuses personnes qui risquent de développer un diabète de type 2 », commente le Dr Arianna Carughi, conseillère en recherche nutritionnelle auprès de l’American Pistachio Growers. « Qui plus est, la pistache fait partie des fruits à coque les moins caloriques et les plus concentrés en composés bioactifs, comme le gamma-tocophérol et les phytostérols. »

* Cette étude croisée, randomisée et contrôlée a été menée de 2011 à février 2013 sur 54 adultes pré-diabétiques, divisés en 2 groupes. Les membres du premier groupe ont consommé 57 g de pistaches chaque jour pendant 4 mois, puis ont suivi un régime témoin à base d’huile d’olive et autres matières grasses en remplacement des pistaches pendant 4 mois. Ceux du second groupe ont débuté par le régime témoin avant de suivre le régime à base de pistaches. Les 2 régimes étaient équivalents en apports caloriques, de protéines, de fibres et d’acides gras saturés.

Les chercheurs ont constaté que le régime à base de pistache entraînait une baisse significative du taux de glucose à jeun, du taux d’insuline et des marqueurs hormonaux, à l’inverse du régime témoin, ainsi qu’une baisse des signes d’inflammation. Aucune prise de poids n’a été observée chez les membres des 2 groupes.
> En savoir plus sur les études consacrées aux effets de la consommation de pistaches sur le diabète

A Lire également

Diabète : le point pour mieux comprendre La seconde Semaine Nationale de Prévention du Diabète se déroulera du 3 au 9 juin prochain. L'occasion de faire le point avec l'Association Française ...
Diabète : comment transporter son insuline au frai... Moins de contraintes pour les diabétiques qui veulent voyager cet été ! MedActiv vient de lancer les petits sacs EasyBag qui maintiennent l'insuline a...
Une étude pour mieux connaître l’alimentatio... L'étude nationale « Epifane 2011-2013 » sur l'alimentation et l'état nutritionnel des enfants pendant leur première année de vie débute sa collecte de...
Alimentation : les Français ont la main trop lourd... Selon des résultats préliminaires de l'étude NutriNet-Santé publiés ce lundi, une grande majorité des hommes (95%) et des femmes (82%) ont encore un a...
Des idées menus pour les diabétiques et leurs proc... Pour un diabétique ou pour ses proches, préparer au quotidien des repas équilibrés relève parfois du casse-tête. La diététique est en effet un élément...
Manger des pommes aiderait à mieux respirer ! Si la pomme est une bonne source de glucides et est très hydratante, savez-vous qu'elle a aussi une action sur le muscle et sur la fonction respiratoi...
Nutrition: les produits hard discount aussi bons q... Selon un avis du Conseil national de l’alimentation (CNA), les produits premier prix et hard discount ne seraient pas plus mauvais que les marques sur...
Alimentation : une pétition pour simplifier l̵... Des sociétés savantes, des professionnels de santé et de la nutrition, des consommateurs et de patients ont lancé une grande pétition citoyenne pour q...
Journée mondiale du diabète, le 14 novembre 2016 A l'occasion de la Journée mondiale du diabète qui se déroule lundi 14 novembre 2016, la Fédération Française des Diabétiques rappelle qu'en France, l...
Alimentation : des contrôles sanitaires renforcés ... En 2013, l’opération alimentation vacances (OAV), qui se déroule d’habitude du 1er juillet au 31 août, débutera dès le 15 juin pour se terminer le 15 ...
Edulcorant : attention danger ? Sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Sont-ils dangereux pour la santé ? Un nouvel édulcorant issu d'une plante d'Amérique d...
Diabète : l’hérédité, un facteur de risque A l’occasion de la 1ère Semaine nationale de prévention du diabète qui se déroule du 4 au 10 juin prochains, l’Association Française des Diabétiques p...
Alimentation : la France lance son dispositif de n... Nouveaux aliments, aliments enrichis, compléments alimentaires… L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du tr...
Alimentation: le hard discount pourrait-il faire g... Une étude de l’Inserm montre une association entre la fréquentation de certains hypermarchés et enseignes "hard discount" et l’excès de poids des clie...
Journée mondiale du diabète : 435 millions de diab... Instaurée par la Fédération mondiale du Diabète et l’OMS, la Journée mondiale du diabète vise à mieux faire connaître cette maladie dans le monde – so...
Un enfant sur trois ne sait pas reconnaître un poi... Les médecins de l’Association Santé Environnement France (ASEF),ont mené une enquête auprès de plus de 910 écoliers âgés entre 8 et 12 ans pour faire ...