Selon un nouveau rapport publié par les Nations Unies, les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans ont diminué de 49% entre 1990 et 2013. La réduction annuelle moyenne s’est accélérée – dans certains pays elle a même triplé – mais l’ensemble des progrès ne satisfont toujours pas les objectifs mondiaux qui sont la diminution de deux tiers de la mortalité chez les moins de cinq ans d’ici 2015.

Les nouvelles estimations du rapport 2014 Niveaux et tendances de la mortalité infantile (Levels and Trends in Child Mortality) montrent que, en 2013, 6,3 millions d’enfants de moins de cinq ans sont décédés principalement de causes évitables, soit environ 200 000 de moins qu’en 2012; néanmoins, ce chiffre représente toujours près de 17 000 décès d’enfants par jour.

Les causes principales de décès chez les enfants de moins de cinq ans sont les complications lors d’un accouchement prématuré (17%); la pneumonie (15%); les complications pendant l’accouchement (11%); la diarrhée (9%); et le paludisme (7%). La sous-nutrition contribue à près de la moitié de l’ensemble des décès chez les enfants de moins de 5 ans.
«On constate une progression spectaculaire, et qui s’accélère, dans la réduction de la mortalité chez les enfants et ces données prouvent qu’une réussite est possible même pour les pays qui manquent de ressources,» a déclaré Mickey Chopra, Chef de la division des programmes internationaux de santé de l’UNICEF. «Il existe à présent une forte dynamique de la part des pays de chaque partie du monde pour faire en sorte que des interventions éprouvées et peu coûteuses sont effectuées là où elles permettront de sauver le plus de vies.»

En 2013, 2,8 millions de bébés sont morts durant le premier mois de leur vie, ce qui représente environ 44% de l’ensemble des décès chez les moins de cinq ans. Environ deux tiers de ces décès se sont produits dans 10 pays seulement.

Cette année en juin, l’OMS, l’UNICEF et ses partenaires ont publié le tout premier plan destiné à mettre fin aux décès de nouveau-nés et aux décès à la naissance dus à des causes évitables d’ici 2035. Le Plan d’action Chaque nouveau-né demande à tous les pays de prendre des mesures pour assurer des services de santé de base d’un bon rapport coût-efficacité – particulièrement autour de la période d’accouchement mais aussi pour les bébés malades – et pour améliorer la qualité des soins.

Source : OMS

A Lire également

Un nouveau plan de lutte de l’OMS et l’... L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont présenté  un nouveau plan d’action mondial qui pou...
Des idées pour des goûters gourmands et équilibrés... Après l’école, le goûter est un moment de détente qui permet aux enfants de reprendre des forces pour tenir jusqu’au soir et ne pas grignoter avant le...
Poliomyélite : les Nations Unies luttent pour évit... Même si la poliomyélite (maladie extrêmement contagieuse) a été éradiquée sur plus de 99 % de la planète, tant qu’un seul enfant restera infecté, tous...
Enfants : gare aux accidents de caddies ! Parents, méfiez-vous des caddies ! Selon des chercheurs américains, plus de 530 000 enfants américains de moins de 15 ans ont dû consulter les urgence...
Messieurs, un coup de plumeau peut sauver votre co... Enfants, courses, vaisselle… Selon une étude britannique, plus les hommes s’impliquent dans les tâches domestiques, moins leur couple a de risques de ...
Les enfants de l’étude Elfe fêtent leur 2ème... Les bébés Elfe représentent 1 enfant sur 50 parmi les naissances de 2011. Le deuxième anniversaire des premiers bébés, en ce début avril, est l’occasi...
Chutes d’enfants par la fenêtre : l’Inpes ap... Avec l'arrivée du printemps et des premières chaleurs, les risques de chutes par la fenêtre augmentent, prévient l'Inpes indiquant qu'une enquête a dé...
Téléthon 2013 : une web-série qui donne la parole ... A quelques semaines du lancement du Téléthon 2013, l'AFM-Téléthon diffuse sur internet une web-série qui donne la parole aux 5 familles ambassadrices ...
Armoire à pharmacie : pour qui, pour quoi, jusqu’à... Les  7 règles d’or relatives à l’armoire à pharmacie et aux médicaments que vous conservez dans votre maison. Source : www.leem.org
Hormone de croissance chez l’enfant: la HAS ... La Haute Autorité de Santé (HAS) a réévalué les traitements par l'hormone de croissance prescrits aux enfants non déficitaires. La HAS, au regard de l...
Bisphénol A : l’Anses recommande de protéger les e... Dans le cadre des travaux d'évaluation des risques liés au bisphénol A, l'Anses publie aujourd'hui deux rapports : l'un relatif aux effets sanitaires ...
Obésité des enfants: le niveau d’études des ... Une étude publiée dans la revue Public Health Nutrition, menée auprès de 14 426 enfants européens âgés de 2 à 9 ans, montre que ceux dont les parents ...
Dans le cerveau de mon enfant Grâce aux neurosciences cognitives, il est désormais possible de connaître et de comprendre les grandes lignes du développement cérébral de l'enfant. ...
Dyslexie : France Mutuelle partenaire de PRODYS, 1... France Mutuelle met en place un partenariat avec PRODYS, 1er centre médical pluridisciplinaire spécialisé dans le traitement de la dyslexie. France Mu...
SPARADRAP explique les médicaments aux enfants Pour informer les enfants et les parents sur les médicaments, l'association SPARADRAP met en ligne sur son site de nouveaux contenus illustrés, précis...
50% des enfants de moins de 6 ans ne se seraient j... En France, 50% des enfants de moins de 6 ans ne se seraient jamais brossé les dents. Pourtant, se brosser les dents matin et soir aide à réduire le ri...