Dix-neuf pour cent des Français déclarent ne pas être à jour de leur vaccination (1). Pour autant, il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner et les rattrapages sont possibles toute l’année, rappelle l’Inpes.

Bébés, jeunes, adultes… la vaccination concerne tout le monde. “Et pour cause : c’est le moyen de prévention le plus efficace pour se protéger de certaines maladies infectieuses”, souligne l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.

La vaccination, ça commence dès le plus jeune âge !

Entre deux mois et deux ans, c’est le moment des premiers vaccins qui renforcent le système immunitaire des petits encore trop fragiles et leur permettent de lutter efficacement contre certaines maladies.

· A 2 mois : le premier vaccin combiné protège contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la coqueluche, l’haemophilus et l’hépatite B. Une deuxième dose à 4 mois et un rappel à 11 mois sont nécessaires pour être protégés ; la vaccination contre les pneumocoques est faite le même jour que le vaccin combiné, à 2 et 4 mois avec un rappel à 11 mois.

· A 12 mois : le vaccin contre la méningite à méningocoque C est recommandé le même jour que la 1ère dose de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR). Une deuxième dose du vaccin ROR doit être faite entre 16 et 18 mois.

· A 6 ans : un rappel contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la coqueluche est nécessaire.

Les adolescents, une population exposée aux maladies infectieuses

L’adolescence est une période où l’on est moins attentif à ses vaccins. Pourtant, les adolescents sont particulièrement exposés aux maladies infectieuses. Vie en collectivité (collège, lycée, activité sportive…), début de la vie sexuelle… leurs activités et leurs modes de vie les rendent particulièrement vulnérables. C’est pourquoi il est important que les parents gardent un oeil sur le carnet de vaccination, les rappels et les rattrapages afin de les protéger.

· Entre 11 et 13 ans : un troisième rappel contre la diphtérie, le tétanos, la polio, et la coqueluche est nécessaire ;

· La jeune fille entre 11 et 14 ans : deux doses de vaccin contre les papillomavirus sont recommandées, la seconde dose est administrée six mois après la première.

Les rattrapages sont toujours possibles

Pour les enfants et adolescents non encore vaccinés, la vaccination contre l’hépatite B est recommandée jusqu’à l’âge de 15 ans, celle contre la méningite à méningocoque C l’est jusqu’à l’âge de 24 ans révolus et celle contre les papillomavirus jusqu’à 19 ans, mais dans ce cas trois doses sont nécessaires.

Pour toute personne née depuis 1980 qui n’a pas été vaccinée contre la rougeole, deux doses de vaccin espacées d’un mois sont recommandées. Une dose pour ceux qui n’avaient reçu qu’une seule dose auparavant, quelle que soit la date.

La vaccination : ça concerne aussi les plus grands

Les adultes aussi doivent être vigilants et vérifier que leurs vaccinations sont à jour avant de faire pratiquer, si besoin, les rappels et les rattrapages nécessaires. En agissant ainsi, ils diminuent notamment le risque de transmission d’une infection qui pourrait s’avérer très grave pour les populations les plus fragiles (nouveaux nés, nourrissons, femmes enceintes, personnes malades, âgées…).

· A 25 ans un rappel est recommandé pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite et pour la coqueluche. Par la suite, les rappels contre la diphtérie, le tétanos et la polio se font à âges fixes : 45 ans, 65 ans, 75 ans, 85 ans, 95 ans, etc…

N’hésitez pas à consulter votre médecin, votre sage-femme ou votre pharmacien et n’oubliez pas le carnet de santé ou le carnet de vaccination.

Pour en savoir plus : le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2014 et le site de l’Inpes

Source : Inpes

1 Enquête réalisée par BVA en 2011 auprès de 1 002 personnes âgées de 15 ans et plus

A Lire également

Semaine de la vaccination du 25 au 30 avril 2016 La Semaine européenne de la vaccination (SEV), créée à l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), mobilise chaque année plus de 200 pa...
Grippe A(H1N1) : 1080 centres de vaccination en Fr... Brice Hortefeux, le ministre de l'intérieur, s'est exprimé mardi devant la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur la pandémie d...
E-santé : les Français de plus en plus connectés... Une enquête PHR/IFOP (*) montre que plus d’un Français sur dix possède déjà un objet connecté de santé.  Pour 59% des Français, les objets connectés d...
Rougeole, hépatite B : les enfants ne sont pas suf... Les enfants en bas âge ne sont pas correctement vaccinés contre la rougeole et l'hépatite B selon des estimations publiées par le Bulletin épidémiolog...
Grippe A: la France brûle 19 millions de vaccins Le Parisien indique ce lundi que le dernier lot des 94 millions de vaccins commandés par la France pour lutter contre le virus H1N1 sera détruit en no...
Le calendrier vaccinal 2015 publié Le calendrier des vaccinations 2015 a été publié par le Ministère de la Santé. Fait exceptionnel, ce dernier ne comporte pas de nouvelle recommandatio...
Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 La semaine européenne de la vaccination aura lieu du 20 au 25 avril prochain. A cette occasion, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, d...
Epidémie de rougeole: l’Inpes lance un appel à la ... L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé rappelle que la France connaît actuellement une épidémie de rougeole dont l’évolution e...
Vaccins contre la gastro : vigilance après le décè... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de mettre à disposition  une actualisation des données de pharmacov...
Contraception : “Faut-il que les hommes tomb...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Grippe : 2 à 7 millions de personnes touchées chaq... L'Agence française du Médicament (ANSM) fait le point sur la nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui vient de débuter. En Fr...
Vaccins: pas de danger lié à l’aluminium sel... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a estimé dans un rapport publié le 29 juillet dernier que "les données scientifiques disponibles à ce jour...
Vaccination : la rougeole à nouveau priorité natio... Pour l’Inpes, la Semaine européenne de la vaccination est l’occasion de rappeler aux Français, à qui la vaccination rougeole est recommandée et qui ne...
Les Français de plus en plus réticents à se faire ... En 2012, la France accuse une forte baisse des ventes de vaccins en officine selon les chiffres du cabinet IMS Health. Un recul qui serait surtout lié...
Semaine européenne de la vaccination : où en êtes-... Pour la sixième année consécutive en France, la Semaine européenne de la vaccination mobilise les 26 régions françaises et une centaine de pays dans l...
Grippe : il est encore temps de se faire vaccinner Alors que l’épidémie de grippe fait que débuter, l’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger d’un mois la durée d...