Du 6 juillet au 20 août, la Caravane d’été de la Croix-Rouge française en partenariat avec Hansaplast, prendra la route pour rencontrer, informer et initier le plus grand nombre aux gestes qui sauvent, à la réduction des risques ou encore à la prévention des accidents de la vie courante.

 Les habitants de chaque ville étape mais aussi ceux des communes voisines, vacanciers, touristes sont invités à venir à la rencontre des bénévoles pour se former et découvrir les activités des délégations locales de la Croix-Rouge française.

Pour sa 11ème édition, du 6 juillet au 20 août, la Caravane d’été de la Croix-Rouge française fait escale dans 16 villes de France pour aller à la rencontre des petits et des grands. Autour de la traditionnelle initiation aux gestes qui sauvent, l’équipe de la Croix-Rouge française propose une initiation à la réduction des risques et une animation sur la prévention des accidents de la vie courante.

En effet, de l’accident domestique à la catastrophe qu’elle soit naturelle ou technologique, le constat est identique : nous connaissons mal les risques qui nous entourent et nous sommes insuffisamment préparés à réagir face aux situations d’exception. En suivant les initiations et les animations proposées, il est possible de réduire considérablement les conséquences des risques provoqués par ces évènements. Chacun peut ainsi devenir l’acteur de sa sécurité, de celle de sa famille et de ses proches.

Rendez-vous sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville de Paris, le 6 juillet, de 10h à 18h, pour le départ de la Caravane et découvrir toutes ces animations :

L’initiation aux gestes qui sauvent

Des gestes simples mais vitaux, qui s’apprennent aisément, peuvent permettre à chacun, dès 10 ans, de sauver la vie d’un proche en attendant l’arrivée des secours. C’est dire si l’apprentissage de ces « gestes qui sauvent » est non seulement utile, mais réellement indispensable. Position latérale de sécurité, massage cardiaque associé à la défibrillation automatisée…, les formateurs bénévoles de la Croix-Rouge française proposent à tous, petits et grands, de s’initier à ces gestes simples, mais essentiels.

L’initiation à la réduction des risques

L’Initiation à la réduction des risques (IRR), permet au public de se rendre compte de la nécessité de se préparer aux risques de catastrophe pour mieux en gérer les conséquences. Des premières mesures à prendre à la découverte du concept de « Catakit » (sac de survie unique créé par la CRF), cette Initiation passe en revue les trois temps de la catastrophe, de la préparation au retour à la normale, en passant pas la réponse immédiate en attendant les secours.

L’animation autour de la prévention des accidents de la vie courante

Parce que les accidents peuvent aussi survenir à la maison, il est important pour chacun d’entre nous de prendre conscience de sa vulnérabilité au sein même du domicile. Une animation de 45 minutes est proposée pour évaluer les dangers potentiels de son environnement et mettre en place des actions pour réduire les risques et les conséquences de ces accidents.

Le stand Hansaplast pour les tous petits

Hansaplast, dans le cadre de son partenariat avec la Croix-Rouge depuis 2009 est mobilisé pour la sensibilisation aux risques d’accidents domestiques chez les enfants, Cette année, Hansaplast a choisi d’accompagner la caravane d’été et proposera aux touts petits et à leurs parents des activités sur un stand dédié :

– Pédagogie pour les enfants : grâce à un livret ludique dans lequel le petit Théo fait découvrir les différentes pièces de la maison à sa petite sœur, les dangers de la maison n’auront plus de secret pour eux.

– Sensibilisation pour les parents : une borne Web avec le site http://www.guide-accidents-domestiques.fr/, développé l’année dernière par Hansaplast, permettra aux parents de tester leurs connaissances et d’apprendre les bons gestes pour déjouer les dangers à la maison.

La Maison Géante

Dans la « peau » d’un enfant de deux ans, chacun pourra évoluer dans une maison géante pour découvrir et évaluer les situations du quotidien et se rendre compte que les chaises, les escaliers, les ustensiles de cuisine ou encore la gazinière sont de vrais pièges et de réelles menaces pour les plus petits. Cette animation ludique s’installe lors de 4 étapes : Paris (75), Saint-Quentin (02), Lyon (69) et Angers (49). Grâce à elle, le public se prend au jeu, chacun prend conscience des risques qui nous entourent et appréhende plus aisément les dangers domestiques omniprésents dans chaque maison.

Pour que ce moment soit convivial pour tous, des activités complémentaires seront proposées aux petits comme aux grands, selon les délégations locales de la Croix-Rouge.

Les Français face aux situations d’urgence

Depuis plus de 10 ans, le nombre de catastrophes en France, comme à l’étranger, ne cesse d’augmenter, avec toujours plus de fréquence et de violence. Pourtant 62% des Français se sentent peu concernés. Ils ne sont pas préoccupés par les risques potentiels pour leur santé ou leur vie qu’ils pourraient rencontrer dans leur quotidien. Ils pensent que ça n’arrive qu’aux autres : 64% considèrent le pays comme étant exposé à des dangers, mais seulement 33% estiment que ces risques sont importants dans leur région. Moins d’une personne sur deux se sent suffisamment informée sur l’attitude à adopter, 55% seulement disent avoir déjà été confrontés aux messages d’alerte diffusés à la radio ou à la télévision parmi lesquels, plus de la moitié n’a pris aucune mesure spécifique. Alors que paradoxalement, ils considèrent qu’ils sont en capacité de réagir, les Français sont globalement beaucoup moins formés aux gestes qui sauvent que d’autres européens : 46% des Français disent avoir déjà bénéficié d’une formation ou d’une initiation aux gestes des premiers secours, contre 74% des Allemands. Plus rassurant quand même, 71% des Français considèrent avoir besoin de suivre une formation aux premiers secours.

* Étude réalisée du 20 au 28 août 2010 par questionnaire auto-administré en ligne, sur un échantillon de 1010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (500 personnes en Allemagne, aux Pays-Bas et en Italie).

Source : Croix Rouge

A Lire également

Accidents de la vie courante: ne pas sous-estimer ... Un accident domestique grave se produit toutes les 3 minutes en France. Selon une enquête GEMA Prévention en association avec l’institut de sondage Op...
Les hommes plus touchés par les accidents de la vi... Selon les dernières données du Baromètre Santé Inpes 2010, on note une augmentation en France de la fréquence des accidents de la vie courante au cour...
La Croix Rouge Française repart en campagne et met... La Croix Rouge française lance sa nouvelle campagne publicitaire d’appel au don : 10 ans après, c'est toujours Adriana Karembeu qui représente la Cro...
Accidents de la vie courante : une cause de décès ... Selon les dernières données de l'Institut de veille sanitaire (InVS) publiées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire,  en 2008, il y a eu...
Les Mamans Assurent : déjà 100 000 fans ! La page Facebook Les Mamans Assurent est devenue le point de rassemblement de 100 000 mamans (et papas !). Un chiffre qui démontre le succès de cet es...
Accidents de la vie courante: 71% des français les... Selon une enquête réalisée par AXA Santé/Ifop, moins de la moitié des Français déclarent prendre des précautions afin de se prémunir des accidents de ...
Nouvelle version de l’« Appli qui sauve » de... La Croix-Rouge française lance la V2 de son « Appli qui sauve », application mobile gratuite qui permet de s’initier ou de rafraîchir ses connaissance...
Accidents de la vie courante : participez à la plu... Chutes, accidents survenus au domicile, pendant le sport ou les loisirs, ou encore à l’école….  3ème cause de mortalité en France, 20 000 personnes me...