Graminées : un risque d'allergie de niveau élevé à très élevé cette semaine

Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) prévient les allergiques aux graminées. Largement présents sur l’ensemble du territoire cette semaine, ces pollens entraîneront un risque d’allergie de niveau élevé à très élevé.
Si les pollens de chênes sont en recul, ils pourront néanmoins provoquer un risque d’allergie faible sur une majorité du territoire, mais resteront essentiellement présents sur le pourtour méditerranéen avec un risque moyen.
Les pollens de plantains et d’oseilles seront présents sur toute la France, mais la gêne occasionnée par ces herbes sera minime par rapport aux pollens de graminées. Les oliviers atteingnent leur pic de floraison, le risque d’exposition à ces pollens sera moyen sur la Côte d’Azur.
Les pollens d’urticacées se généralisent à l’ensemble du pays. « La saison des pariétaires se poursuit sur le pourtour méditerranéen avec un risque de niveau moyen, tandis que les orties se réveillent sur toute la France avec un risque faible voire nul », poursuit le RNSA.
L’alternance d’éclaircies et d’averses fera varier les concentrations des pollens dans l’air (fortes lors des journées ensoleillées et à l’inverse fortement diminuées après les averses orageuses).
« Les conjonctivites et les rhinites seront intenses chez les personnes allergiques qui doivent impérativement suivre leur traitement ou consulter leur médecin », rappelle enfin le réseau de surveillance.
Source : RNSA / visuel CC0 Creative Commons