Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), des millions de personnes atteintes de gonorrhée risquent de ne plus pouvoir se soigner si l’on ne prend pas des mesures urgentes. Plusieurs pays, parmi lesquels l’Australie, la France, le Japon, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède, signalent déjà des cas de résistance aux céphalosporines, dernière classe d’antibiotiques encore disponible pour traiter la gonorrhée. On estime que, chaque année, 106 millions de personnes contractent la gonorrhée, qui se transmet par voie sexuelle.

«La gonorrhée devient un grand problème de santé publique vu son incidence élevée et la diminution des possibilités de traitement, commente le Dr Manjula Lusti-Narasimhan, du Département de l’OMS Santé et recherche génésiques. Les données dont on dispose ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Sans une bonne surveillance, on ne connaîtra pas l’ampleur de la résistance et si l’on ne cherche pas à mettre au point de nouveaux antimicrobiens, il n’y aura peut-être bientôt plus de traitement efficace.»

 Utiliser les antibiotiques à bon escient

Dans de nouvelles recommandations publiées aujourd’hui, l’OMS incite à être plus vigilant concernant le bon usage des antibiotiques et à chercher d’autres protocoles thérapeutiques contre l’infection à gonocoque. Le plan d’action mondial conçu par l’OMS pour endiguer la résistance de Neisseria gonorrhoea aux antimicrobiens et limiter son impact préconise aussi de mieux surveiller les souches résistantes, de les signaler plus régulièrement et d’améliorer la prévention, le diagnostic et les moyens de lutte.

Un agent pathogène résistant

La gonorrhée représente un quart de la morbidité due aux quatre principales infections sexuellement transmissibles curables.1 Depuis l’avènement des antibiotiques, l’agent pathogène a développé une résistance à la plupart des antibiotiques généralement utilisés comme traitement, notamment la pénicilline, les tétracyclines et les quinolones.

«Nous sommes très préoccupés par les échecs thérapeutiques enregistrés dernièrement avec le dernier traitement efficace disponible – la classe des céphalosporines – parce qu’aucun autre médicament n’est en cours de développement, déplore le Dr Lusti-Narasimhan. Si l’on ne peut plus traiter les infections à gonocoques, les conséquences sur la santé seront importantes.»

Une utilisation excessive des antibiotiques de mauvaise qualité

La résistance aux antimicrobiens résulte de l’accès sans frein aux antimicrobiens, d’une utilisation excessive et de la mauvaise qualité des antibiotiques ainsi que des mutations génétiques naturelles des organismes pathogènes. De plus, les souches de N. gonorrhoea tendent à conserver la résistance génétique aux antibiotiques utilisés précédemment, même s’ils ne sont plus employés. On ignore l’ampleur de cette résistance dans le monde faute de données fiables sur la gonorrhée dans de nombreux pays et parce que les études sont insuffisantes.

Des problèmes multiples

Si elle n’est pas soignée, l’infection à gonocoque peut entraîner des problèmes de santé chez l’homme, la femme et le nouveau-né, notamment:

– infection de l’urètre, du col de l’utérus et du rectum;
– stérilité chez l’homme et la femme;
– forte augmentation du risque de contamination par le VIH et de transmission du VIH;
– grossesse extra-utérine, avortement spontané, mortinaissance et accouchement avant terme;
– 30 à 50% des enfants mis au monde par des femmes souffrant d’une gonorrhée non traitée contractent une infection oculaire grave pouvant entraîner la cécité.

“On peut prévenir la gonorrhée en adoptant des pratiques sexuelles à moindre risque. Le dépistage précoce et le traitement rapide, y compris des partenaires sexuels, sont essentiels pour lutter contre les infections sexuellement transmissibles”, souligne enfin l’OMS.

Source : OMS

A Lire également

L’Europe menacée par une épidémie d’ob... L'Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde l’Europe contre la montée de l'obésité. Selon l’OMS, le vieux continent "va être confrontée à u...
Les maladies non transmissibles responsables de 63... L’Organisation Mondiale de la Santé tire le signal d’alarme : les maladies non transmissibles sont aujourd’hui les principales causes de décès dans le...
Méningite : l’OMS donne son aval à un vaccin... Sanofi Pasteur, la division vaccins du laboratoire français Sanofi, vient de voir l'un de ses vaccins quadrivalents contre les infections invasives à ...
Un européen consomme trois boissons alcoolisées pa... Les Européens sont les plus grands consommateurs d’alcool au monde : ils ingèrent 12,5 litres d’équivalent d’alcool pur en moyenne par an.  Un nouveau...
Des antibiotiques pour bébés rappelés‎ pour défaut... Le laboratoire Teva Santé a procédé au rappel de flacons d'Amoxicilline/Acide clavulanique TEVA 100mg/12,5mg nourrissons, poudre pour suspension buvab...
L’OMS déconseille l’automédication contre les radi... L’OMS déconseille à son tour aux personnes inquiètes du risque de radiation au Japon de s’automédiquer avec de l’iodure de potassium ou d’autres produ...
L’Assemblée mondiale de la Santé se tient à ... La 65ème Assemblée mondiale de la Santé se tiendra à Genève du 21 au 26 mai prochain. Les représentants des États Membres traiteront de nombreuses que...
Une personne meurt d’une maladie liée au tabagisme... A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’OMS a appelé les Etats à renforcer la  lutte contre le commerce illicite du tabac. Environ une perso...
Antibiotiques: la France veut réduire les prescrip... A l’occasion de la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, le gouvernement a lancé le « plan national 2011-2016 d’alerte...
Cancer : un fardeau qui se développe à un rythme a... Alors que le chef de l'Etat, François Hollande, va présenter le 4 février le contenu du 3ème Plan cancer, un rapport de l'Organisation mondiale de la ...
Ventes à l’unité d’antibiotiques: feu ... Alors que chaque Français conserve en moyenne 1,5 kilos de médicaments non utilisés dans son armoire à pharmacie, les députés ont donné vendredi leur ...
L’UFC-Que Choisir alerte sur l’antibiorésist... L’UFC-Que Choisir a rendu publics d’inquiétants résultats issus de l'un de ses tests labo sur la présence de bactéries résistantes aux antibiotiques d...
106 millions d’enfants vaccinés en 2008, un record... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
L’OMS appelle à un plus grand nombre de dons de sa... À l’occasion de la Journée mondiale du donneur de sang qui se déroulait le 14 juin 2012, l’OMS a appelé les gens à être plus nombreux à donner réguliè...
106 millions d’enfants vaccinés dans le monde en 2... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Infections nosocomiales : Sanofi Pasteur lance une... Sanofi Pasteur, le laboratoire qui regroupe les activités vaccins du groupe pharmaceutique Sanofi, a annoncé le lancement des essais cliniques de phas...