Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les facteurs de risque environnementaux, tels que la pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition aux substances chimiques, le changement climatique ou le rayonnement ultraviolet, seraient responsables de 12,6 millions de décès en 2012, soit près d’un quart des décès dans le monde.

La deuxième édition du rapport intitulé Prévenir la maladie grâce à un environnement sain: une estimation de la charge de morbidité imputable à l’environnement, montre que depuis la publication de la première édition, il y a dix ans, 8,2 millions de décès consécutifs aux maladies non transmissibles (MNT) sont attribuables à la pollution de l’air (y compris l’exposition au tabagisme passif).

Les accidents vasculaires cérébraux, les cardiopathies, les cancers et les affections respiratoires chroniques représentent aujourd’hui près des deux tiers des décès liés à des causes environnementales.

On constate, parallèlement, une baisse du nombre de décès entraînés par des maladies infectieuses, telles que les maladies diarrhéiques et le paludisme, souvent liées au manque d’eau, au défaut d’assainissement et à la mauvaise gestion des déchets. Celle-ci s’explique principalement par une amélioration de l’accès à l’eau potable et aux moyens d’assainissement, ainsi que par un meilleur accès à la vaccination, aux moustiquaires imprégnées d’insecticide et aux médicaments essentiels.

Selon le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, «la santé de la population passe par la salubrité de l’environnement». «Si les pays ne prennent pas des mesures afin que les populations vivent et travaillent dans un environnement sain, des millions de personnes continueront à tomber malades et à mourir prématurément», a-t-elle précisé.

Selon le rapport, les enfants et les personnes âgées sont les plus exposés aux risques environnementaux, leur impact étant maximal chez les enfants de moins de 5 ans et chez les sujets âgés de 50 à 75 ans. Une meilleure gestion de l’environnement permettrait de sauver, chaque année, 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans et 4,9 millions de personnes âgées de 50 à 75 ans. Les infections des voies respiratoires inférieures et les maladies diarrhéiques touchent principalement les enfants de moins de cinq ans tandis que les MNT touchent principalement les personnes âgées.

Source : OMS

A Lire également

Cancers: 355 000 nouveaux cas en France en 2012 En 2012, le nombre de nouveaux cas de cancers en France métropolitaine est estimé à 355 000 (200 000 chez l'homme et 155 000 chez la femme)., selon un...
Prothèses mammaires PIP: 1 143 ruptures à ce jour ... L’Afssaps vient de publier la synthèse des données d’incidents déclarés chez les femmes porteuses d’implants mammaires en gel de silicone PIP. A la da...
Fin de vie : 81% des Français souhaiteraient mouri... Selon un rapport de l’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) publié lundi 18 mars, 81% des Français souhaiteraient mourir chez eux. Un souhait ...
48 000 décès par an seraient liés à la pollution d... Santé publique France publie aujourd’hui de nouveaux travaux sur l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé en France métropolitaine. Ces d...
Mort subite du nourrisson : « Je dors sur le dos »... La mort subite du nourrisson (MSN) reste, malgré une diminution d'incidence majeure de 1500 décès à 300 par an après la campagne nationale menée en 19...
Prévention des cancers : assistez aux « Cafés de l... A l'occasion de la Semaine nationale de lutte contre le cancer, du 18 au 25 mars 2013, la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer invite le gran...
Abeilles, guêpes et frelons : que faire en cas de ... Les piqûres d’hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons) entraînent chaque année une quinzaine de décès, principalement chez des personnes allergiques...
Les maladies non transmissibles principales causes... Les maladies non transmissibles sont les principales causes de décès aujourd’hui et sont en augmentation: c’est ce que confirme le 1er rapport sur la ...
BD : “Le suicide de la déesse” Cinq jeunes universitaires doivent présenter un projet de création collective. Leur travail portera sur l’environnement, mais avec une prémisse tordue...
Jardinage : “Les pesticides, apprenons à nou... 17 millions de Français jardinent. Mais seulement 20% d’entre eux considèrent que les pesticides ne présentent aucun danger. Pour inciter les jardinie...
1% pour la planète : les affaires au profit de la ... Le Club 1% Pour La Planète rassemble des entreprises qui s’engagent à donner au minimum 1% de leur chiffre d’affaires annuel à la protection de l’envi...
Hôpital, maisons de retraite… Où meurt-on en... Selon une étude de l'Ined publiée dans Population qui analyse «La fin de vie en France», la mort survient à des âges de plus en plus élevés et souvent...
Super brocoli contre les cancers Des chercheurs britanniques ont mis au point un "super brocoli" enrichi en sulforaphane, une substance qui contribuerait  à la prévention des maladies...
Rougeole : vers une hausse du nombre des cas dans ... Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), la vigilance s'impose car une nouvelle vague épidémique de rougeole est probable avec une recrudescence d...
Trois tasses de café par jour pour diminuer le ris... Selon une étude de l'Institut national américain du cancer (NCI), les adultes de 50 à 71 ans qui boivent au moins trois tasses de café par jour pourra...
Cancers pédiatriques : un essai qui vise à doubler... Financé par l’Institut national du cancer, l’association Imagine for Margo et promu par Gustave Roussy, l’essai européen AcSé-ESMART a été officiellem...