On distingue trois sources principales d’émissions de médicaments dans l’environnement :

1- l’excrétion des patients qui les prennent (source de loin la plus importante, qui renvoie à la problématique plus large du traitement des eaux)

2- les usines pharmaceutiques (rejets faibles compte tenu des contraintes réglementaires imposées et des actions volontaires des industriels)

3- l’élimination de déchets de médicaments des particuliers par des voies inappropriées (dans les toilettes par exemple) ; c’est pour éviter cela que la filière gère la collecte, à travers le réseau des officines et la destruction des médicaments non utilisés.

L’environnement est un enjeu qui concerne les industriels du médicament à deux titres : d’une part du fait des impacts de l’industrie et des produits sur l’environnement de leurs sites de production, et d’autre part au travers des  liens entre la santé et l’environnement qui sont au cœur de nombre de pathologies modernes et de risques sanitaires.

Développer les outils de biosurveillance
Depuis une vingtaine d’années, des études montrent la présence de médicaments dans l’eau. Les premières furent réalisées au Royaume-Uni où des chercheurs observaient des changements de sexe chez des poissons vivant dans la Tamise et les attribuaient à la présence de perturbateurs endocriniens dans l’eau du fleuve.

Certains indicateurs sont suffisamment inquiétants pour justifier des études épidémiologiques de grande ampleur. L’industrie recommande de développer tous ces outils de biosurveillance, utiles à la prévention et à la recherche thérapeutique. Les industriels se conforment à des politiques HSE (Hygiène et Sécurité) très exigeantes sur leurs sites industriels de recherche et de production. Elles recherchent une meilleure performance environnementale en améliorant l’efficacité énergétique et leurs émissions de C02. l’écoconception des produits et le traitement local des déchets. Elles travaillent actuellement sur la modification de leurs systèmes de transports (véhicules, logistique produits, déplacement des salariés) et s’attachent à trouver des solutions positives à deux enjeux qui les concernent :

  • la préservation de la biodiversité, en tant que source de découvertes potentielles et une richesse génétique à gérer équitablement et durablement
  • la protection de la ressource aquatique, qui peut être polluée par des rejets médicamenteux, du fait de mauvais comportements ou de systèmes de traitements insuffisants.

Source :  LEEM http://www.leem.org

A Lire également

Environnement, alimentation, travail… : nais... Le nouvel établissement de santé, désigné par l'acronyme Anses * (prononcer « An'sès »), reprend les missions, les moyens et le personnel de l'Agence ...
Médicaments: des dépenses encore beaucoup trop éle... Selon une étude présentée lundi 24 juin par l'eurodéputée Michèle Rivasi, le pharmacien Serge Rader et le Pr Philippe Even, les dépenses de médicament...
Journée mondiale de la biodiversité: 93 % des Fran... La journée mondiale de la biodiversité est l'occasion de sensibiliser le grand public à ces enjeux. Un sondage du CREDOC , commandé par le ministère d...
Diabète : des nouveaux sacs isothermes pour transp... MedActiv a lancé ce matin les sacs iCool spécialement conçus pour le transport des médicaments sensibles à la chaleur. Leur avantage : ils maintiennen...
Achetez éco-citoyen avec Quo Vadis En 2010, pour soutenir ses actions éco-citoyennes, Quo Vadis vous propose de vous engager quotidiennement pour l’environnement à travers le carnet Equ...
C02: un nouvel outil de mesure pour les villes A l’initiative de la Commission européenne, la Convention des Maires (700 signataires) a mis au point un nouvel outil interactif pour aider les villes...
Médicaments : un Français sur deux ne s’esti... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, un Français sur deux ne s’estime pas bien informé sur la prescription de m...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...
Grippe : l’épidémie en phase de ralentissement Selon le dernier bulletin du Réseau Sentinelles, le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 343 ca...
Recyclage des déchets : devenez un « pro » en 4 le... Trier, ça vous embête? Erreur! En 4 leçons, amusantes et très pédagogiques, vous saurez tout et vous pourrez même faire un petit concours avec vos ami...
Un nouveau traitement contre la dépendance à lR... L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner son feu vert à la mise sur le marché de Selincro (nalmefene), un traitement du laboratoire pha...
Anxiolytiques et hypnotiques : la consommation des... Anxiolytiques, hypnotiques... 11,5 millions de français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine en France en 2012. Un rapport de l’Agence na...
Médicament: le laboratoire Roche ne livre plus cer... La crise grecque frappe aussi les hôpitaux. La presse économique rapporte ce lundi que le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a décidé de suspendr...
Les élèves évitent d’utiliser les toilettes ... Propreté, odeurs, agressions ou consommation de substances illicites... Un rapport présenté mardi par l'Observatoire national de la sécurité et de l'a...
Furosémide Teva: aucun somnifère n’a été décelé de... L’agence du médicament (ANSM) a confirmé mercredi que les éléments à sa disposition n'ont pas permis, à ce jour, d’identifier d’autres cas de substitu...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...