Lorsque les enfants et adolescents sont hospitalisés, ils peuvent suivre un enseignement aménagé. C’est ce qu’on apppelle communément “l’école à l’hôpital”. C’est le cas au CHU d’Amiens. Cinq enseignants interviennent auprès des enfants malades dans les différents secteurs de pédiatrie à partir de 15 jours d’hospitalisation.

Les enseignants spécialisés en milieu hospitalier sont amenés à accompagner des enfants de niveaux très variés, allant de la petite section de maternelle à la classe de troisième. Le CHU est reconnu centre d’examen. Ainsi, 4 collégiens passeront les épreuves du BEPC, en juin, au cours de leur hospitalisation, dans les mêmes conditions que les autres collégiens !

4 typologies d’enfants et adolescents sont concernés :
– Ceux atteints de maladies graves nécessitant une hospitalisation longue (cancer, leucémie, …) et ceux ayant besoin de soins ne pouvant être dispensés que dans le cadre hospitalier (complications diverses, accidents de la voie publique…).
– Ceux atteints de maladies chroniques, telle que la mucoviscidose et qui sont hospitalisés régulièrement pour des périodes de 2 ou 3 semaines afin de recevoir un traitement.
– Des adolescents souffrant de difficultés d’ordre psychologique en cours d’hospitalisation ou suivis en hôpital de jour.
– Un dernier groupe constitué d’enfants qui ne font l’objet d’aucune prise en charge scolaire au sens traditionnel du terme mais pour lesquels les médecins demandent de faire un lien avec l’éducation nationale (réorientation, évaluation…).
La prise en charge des élèves se fait principalement au chevet, laissant une place importante aux nouvelles technologies qui, au-delà de l’intérêt pédagogique et ludique, permettent notamment de respecter les règles d’hygiène. L’enseignement, centré sur les matières principales, dure entre 40 minutes à 1 heure par enfant, en fonction de son niveau et de son état de forme, sur un rythme scolaire identique à celui de l’école, soit 4 jours par semaine avec le même calendrier de vacances.

Une formation des enseignants adaptée
Après 2 ans d’ancienneté au minimum en classe « traditionnelle », les enseignants qui souhaitent travailler en milieu hospitalier doivent suivre une formation supplémentaire d’un an (handicap moteur / hôpital) à Suresnes. Une fois formés, ils dépendent de l’inspecteur de l’éducation en charge de l’enseignement spécialisé mais leur statut reste inchangé. Le fonctionnement de « l’école à l’hôpital » est quant à lui financé par le CHU (achats de livres, matériels divers…).

M.B.

A Lire également

Hôpital : des patients identifiés par biométrie po... La CNIL a autorisé le Centre Oscar Lambret, Centre Régional de Lutte Contre le Cancer du Nord-Pas-de-Calais, à expérimenter un dispositif biométrique ...
Services d’urgences de proximité : les Français op... Un sondage Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter montre que 76 % Français estiment que la fermeture des services d’urgences de proximité serait...
Lancement officiel de l’opération « 2011 : année d... La ministre de la Santé Roselyne Bachelot va lancer officiellement mardi 5 octobre 2010, l’opération « 2011, année des patients et de leurs droits ». ...
Médecine personnalisée : un institut s’installe à ... Au cours des 10 dernières années, les progrès de la recherche biomédicale ont progressivement conduit au concept d'une médecine « personnalisée », s’a...
Urgences : 67 services seraient “menacés de ...  Le Figaro vient de publier une liste de 67 services d'urgences qui seraient menacés de disparition. Le quotidien indique qu'un rapport remis à la min...
Médicaments : une appli pour faciliter la communic... Connexin est un service en ligne gratuit de veille et d’alerte lancé par Roche Pharma France et Advanced Schema. Son objectif : optimiser le partage d...
Parcours de santé des personnes âgées: le gouverne... Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé jeudi la mise en place d’équipes de soins de proximité, ainsi que des me...
Cinq mesures annoncées pour favoriser les soins pa... Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des Aînés, s’est rendue à Guyancourt (Yvelines) pour annoncer des mesures dans la cadre du Programme de développ...
Incontinence urinaire : la bandelette, une nouvell... Le CHU-Hôpitaux de Rouen a développé une technique innovante dans le traitement de l'incontinence urinaire masculine : les bandelettes sous-uréthérale...
Mireille Darc et Alain Delon de nouveau en couple ... Alain Delon et Mireille Darc lancent la 14e édition de l’opération + de Vie, aux côtés de Bernadette Chirac, en faveur des personnes âgées hospitalisé...
Semaine de la sécurité des patients du 25 au 29 no... Le ministère de la santé organise la 3ème édition de la semaine de la sécurité des patients du 25 au 29 novembre 2013, afin de favoriser la communicat...
Hôpital public: plus de 8 Français sur 10 ont une ... Selon les résultats du 10ème Baromètre FHF/TNS Sofres « Les Français et l’hôpital »,  plus de 8 Français sur 10 ont une bonne opinion de  l’hôpital pu...
Urgences: 35% des Français s’y sont rendus c... Depuis de nombreuses années, les urgences doivent faire face à un engorgement suscitant un débat sur les réponses à apporter à cette situation. 35% de...
Insuffisance cardiaque : un suivi à distance (SCAD... L'insuffisance cardiaque est une maladie chronique grave avec des réhospitalisations fréquentes. Certaines peuvent être évitées à condition « d’éduque...
Hôpital : Le CHU de Grenoble propose aux patients ... Vous en rêviez, le CHU de Grenoble et Cristal-net vous l'offrent : les patients ont désormais la possibilité de prendre un rendez-vous en ligne et mêm...
Hôpital: l’AP-HP expérimente la chambre indi... En concertation avec les représentants des usagers, l'AP-HP expérimentera à partir du 1er février prochain un tarif journalier de 45 euros pour une ch...