Chute brutale de la vision, tache au centre de la vision, ternissement des couleurs, oi encore sensation de moindre luminosité… il est parfois difficile de reconnaître très tôt les premiers symptômes de la DMLA.

Les 9èmes Journées Nationales d’Information et de Dépistage de la DMLA se déroulent du 22 au 26 juin 2015.  Leurs objectifs principaux : faire mieux connaître les signes d’alerte de la maladie et inciter dès 55 ans au dépistage.

Cette nouvelle édition met l’accent sur « l’invisibilité de la maladie ». En effet, c’est bien
là le défi à relever : parvenir à dépister la DMLA au plus tôt, avant même que les premiers
symptômes n’apparaissent et que la rétine ne soit atteinte.

Une maladie qui évolue souvent à bas bruit…
Tout commence généralement par une maculopathie liée à l’âge (MLA), qui est le plus souvent
asymptomatique et pourra ensuite évoluer, ou non, vers une DMLA. Dans un certain nombre de cas, la
DMLA elle-même peut évoluer pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, sans signe apparent.

Dans le cas d’une DMLA humide, des petits vaisseaux sanguins se multiplient silencieusement sous la rétine… Un grand nombre de patients peuvent ainsi continuer à mener une vie normale sans savoir qu’ils sont porteurs d’une DMLA. Puis un jour, ils vont ressentir un ou plusieurs symptômes : une chute brutale de la vision, une tache (scotome) au centre de la vision, un ternissement des couleurs, une sensation de moindre luminosité, une impression de brouillard ou de flou, une ondulation des lignes droites, la sensation de lettres manquantes dans un texte ou des difficultés à percevoir les détails. Or, lorsque ces signes sont là, la rétine est déjà endommagée.

Inciter les plus de 55 ans à se faire dépister…chaque année !
Le deuxième enjeu de ces Journées est de favoriser le dépistage annuel systématique des personnes âgées de plus de 55 ans. Parce que c’est l’âge à partir duquel le risque augmente de façon significative, mais aussi parce qu’aucun traitement ne permet de guérir définitivement d’une DMLA. Les traitements
existants peuvent tout au plus ralentir le rythme de progression de la maladie.

Pour systématiser et faciliter ce dépistage, durant la dernière semaine de juin, des médecins et services
hospitaliers partenaires de l’événement recevront, sur rendez-vous, les personnes qui souhaitent bénéficier d’un examen du fond d’oeil. Cet examen permettra d’identifier les patients qui seraient atteints sans le savoir ou ceux qui présenteraient un risque élevé de développer la maladie. Pour connaître la liste des ophtalmologistes et des services participant aux journées DMLA, leurs coordonnées et les plages horaires dédiées, il suffit de consulter le site www.journees-dmla.fr ou de téléphoner au : 0800 00 24 26.

A Lire également

AVC : journée “dépistage gratuit” au g... Le vendredi 28 octobre 2011, le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) ouvre ses portes au grand public pour une journée d’informations et de s...
Semaine Nationale du Rein : « 1 français sur 5 a l... Du 2 au 10 octobre 2010, la FNAIR organise la 6e Semaine Nationale du Rein avec pour objectif d'informer et sensibiliser les Français au problème des ...
Hémochromatose: semaine de sensibilisation au dépi... Dans le cadre de la neuvième édition de sa campagne de sensibilisation au dépistage de la maladie, l’Association Hémochromatose France renforce son di...
Octobre rose 2013 : mobilisation en faveur du dépi... Octobre rose est le mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein avec des actions organisées en région et une mobilisation de toutes les as...
Surdité : le dépistage chez le nouveau-né La surdité atteint plus d’un nouveau-né sur mille, et a des conséquences sérieuses sur l’acquisition du langage et la scolarité. Or plus la prise en c...
Cancer du col de l’utérus : une campagne pour sens... Pour sensibiliser les femmes à l’importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’INCa lancera une campagne d’information a...
Prédispositions génétiques au cancer du sein : un ... Un nouveau test en cours de développement pourrait être utilisé comme un complément indispensable aux méthodes actuelles de dépistage, selon les résul...
VIH/Sida: le dépistage concerne tout le monde En France, sur les 150 000 personnes contaminées par le VIH, 50 000 ne le savent pas. La journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2011...
Cancer du sein : quels sont les véritables facteur... La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié lundi des recommandations sur les facteurs de risque du cancer du sein et a identifié ceux nécessitant un dé...
DMLA : l’anticancéreux Avastin bientôt légal... Le quotidien Le Parisien a révélé samedi que Marisol Touraine, la ministre de la Santé, venait de transmettre au Conseil d'Etat un projet de décret qu...
Dépistage organisé du cancer du sein: 2,5 millions... Près de 2 500 000 femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein en 2012, ce qui représente 52,7 % de la population cible, a indiqué ve...
Octobre rose 2013 : une campagne invitant les femm... Pour la 9e année consécutive, une campagne d’information à destination des femmes de 50 à 74 ans concernées par le dépistage organisé du cancer du sei...
Cécité: un médicament 30 x moins cher prouve son e... Selon une étude britannique, deux traitements le Lucentis et l'Avastin procureraient les mêmes bénéfices pour traiter la dégénérescence maculaire liée...
Sida: Roselyne Bachelot veut dépister tous les Fra... Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, révèle ce mercredi au quotidien Libération les grandes lignes du plan sida 2010-2014 qu'elle présentera à ...
Journée mondiale contre l’ostéoporose : mieux conn... La Journée mondiale contre l’Ostéoporose se déroule ce mercredi 20 octobre 2010. Sous l’égide du GRIO (Groupe de Recherche et d’Information sur les Os...
Sida : tripoter l’application “Sexy fi... L'association de lutte contre le sida AIDES crée le buzz avec sa nouvelle application "Sexy Fingers". La nouvelle pédagogie de Aides pour lutter contr...