Alors que 25% des parents utilisent encore des bouées pour baigner leur bébé malgré la dangerosité du système, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) revient sur les points indispensables pour la sécurité et la santé des jeunes enfants cet été.

L’AFPA vient en effet de dévoiler les résultats de l’enquête Mpedia.fr réalisée auprès de 659 mamans.  Des résultats qui ont conduit l’association à revenir sur points essentiels pour la sécurité et la santé des bébés cet été. Et notamment sur la baignade.

Baigner bébé en toute sécurité cet été !
Copyright photo : 24hsante.com

Premier point, une idée reçue qui a la peau dure : attendre 2 à 3 h après le repas (le temps de la digestion) pour baigner son enfant. Selon l’enquête mpedia.fr, 1 parent sur 2 respecte encore ce laps de temps ! “Cette idée reçue semble se transmettre de génération en génération, pourtant elle n’est fondée sur aucun fait scientifique”, souligne l’AFPA. S’il est bien entendu conseillé de ne pas sortir l’enfant au soleil aux heures les plus chaudes (tenir compte qu’à deux heures, il est en réalité midi au soleil), il n’est pas nécessaire d’attendre 2 à 3 heures après le repas pour le baigner. PAr exemple pour les bébés-nageurs, il est au contraire conseillé de nourrir les tout-­petits avant et après l’activité.

La baignade avant 6 mois ? Oui mais…

Si près de 40% des parents baignent leurs enfants avant l’âge de 6 mois, il faut avoir à l’esprit qu’il a une surface corporelle plus importante par rapport à son poids qu’un jeune adulte : il se refroidit donc beaucoup plus vite. Chair de poule, tremblements, claquement des dents, parole saccadée, peau froide, lèvres bleutées/violettes sont les premiers signes de refroidissement pour sortir son enfant au bon moment ; ce que font déjà plus de 44% des parents interrogés. Au sortir du bain, pour éviter l’hypothermie, il est recommandé de retirer tous les vêtements mouillés de l’enfant et de le sécher rapidement.

La bouée classique : “à bannir”

L’enquête mpedia.fr révèle que près de 25% des parents utilisent une bouée classique, quel que soit l’âge de l’enfant. Si aucun système de flottaison ne peut remplacer la vigilance des parents, la bouée demeure le moins sécuritaire d’entre eux : l’enfant peut se retrouver la tête en bas et ne peut pas alors se retourner. En cause également la qualité aléatoire des bouées et une taille qui n’est pas toujours adaptée à la morphologie de l’enfant. Quant aux brassards près de 46% des parents les utilisent à partir de 2 ans. Il faut rappeler que cet accessoire de protection est une bonne solution mais qui n’est pas infaillible : crevaisons (attention aux épines de rosiers par exemple), brassard mal gonflé, autant de situations à risque. ..

Le maillot flotteur ou la bouée type « puddle jumper » sont les dispositifs de protection conseillés aux parents par les Drs Bocquet et Chabernaud. “Ces systèmes ne nécessitant pas d’air, ils ne présentent ni le risque de se dégonfler ni celui de crever et assurent ainsi la flottaison de l’enfant en toute sécurité. Ils présentent également l’avantage de ne pas pouvoir être enlevés par les enfants. Le petit plus : ils peuvent les porter en permanence dès qu’ils jouent près d’un plan d’eau”, préconise l’AFPA.

* Enquête mpedia.fr : réalisée en ligne auprès de 659 mamans, en mai 2016, afin de mieux connaitre leur expérience sur la « baignade de l’enfant »

A Lire également

Sommeil et travail : une campagne pour prévenir le... En novembre, l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV),  et la société Resmed mettent en commun leur expertise pour faire campagne en e...
Les films et les jeux 3D déconseillés chez les enf... Attention aux technologies 3D et à leurs effets sur la vision humaine. L’Anses recommande notamment que les enfants de moins de 6 ans, dont le système...
L’allocation de rentrée scolaire versée ce m... L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée ce mardi 19 août à environ 5 millions d’enfants et 3 millions de familles. Son montant s’élève déso...
Hépatite B : les enfants mieux vaccinés, mais des ... Selon une étude publiée en ligne par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH Web), la couverture vaccinale des enfants contre l'hépatite B a pro...
Hypertension : l’auto-mesure à domicile se dévelop... Selon les résultats de son étude FLAHS 2015 menée par Kantar Health, près d’1 hypertendu traité sur 2 de plus de 55 ans dispose d’un appareil d’auto-m...
Santé : les soins trop chers pour 70% des Français... Selon un sondage Ipsos pour la Générale de santé publié jeudi, les Français se déclarent satisfaits de la qualité des soins prodigués en France. Pour ...
Myopie, astigmatisme, presbytie… : trois adultes s... Selon une étude, menée par la DREES (*), trois adultes sur quatre présentent des troubles visuels en France. Cette perte d’acuité sensorielle se génér...
Dans le cerveau de mon enfant Grâce aux neurosciences cognitives, il est désormais possible de connaître et de comprendre les grandes lignes du développement cérébral de l'enfant. ...
Création du Centre national des soins palliatifs e... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a annoncé mercredi 6 janvier 2015 la création du Centre nat...
Le bonheur passe par la santé pour 94 % des França... Pour 94 % des Français, le bonheur passe par la santé. Pour y parvenir, un quart serait prêt à faire des sacrifices en remplaçant le restaurant par de...
Les Français ne prennent plus leur santé en main ?... Selon un Baromètre BVA/APRIL*, les Français semblent de moins en moins acteurs de leur santé. Cette année, 8 Français sur 10 pensent que leur état de ...
Allergies : les pollens d’ambroisie font leu... "Les allergiques aux pollens d'ambroisie doivent suivre scrupuleusement les traitements prescrits par les médecins et doivent s'attendre à une augment...
Médicaments buvables : « Ne vous mélangez pas les ... Pipettes, gobelet, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... L'agence française du médicament (ANSM) a lancé une campagne de sensibilisation : « Ne vous ...
Le QI des enfants affecté par une eau trop riche e... Selon une étude canadienne parue dans la revue Environmental Health Perspectives, une eau du robinet trop riche en  manganèse pourrait réduire le quot...
Conseils santé : les Français s’informent toujours... Une enquête internationale sur la santé menée dans 12 pays et réalisée par Ipsos MORI montre que 59% des internautes français déclarent utiliser le we...
H1N1 : la liste des personnes prioritaires à la va... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les personnels de santé, m...