Crèmes pour le visage, dentifrices, déodorants ou encore après-rasage… L’UFC-Que Choisir vient de publier une base de données exclusive sur la composition de 185 produits cosmétiques. L’association appelle les consommateurs “à faire la chasse aux substances indésirables”.

Dans sa base de données sur la composition de 185 produits cosmétiques courants[1], l’UFC-Que Choisir a ainsi recensé des substances indésirables et “préoccupantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien”. Et cela, aussi bien dans des produits de grandes marques de fabricants que de distributeurs. Pour les allergènes, l’association dénombre 62 produits, dont 55 contiennent de la Methylisothiazolinone (MIT) “un allergène majeur d’autant plus irritant qu’il est très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau”. S’agissant , pas moins de

Par ailleurs, 101 produits recèlent des perturbateurs endocriniens, dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, “un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien”.

« Malgré les alertes répétées des toxicologues et des dermatologues, les fabricants n’ont toujours pas changé leurs pratiques », a estimé  l’association de défense des consommateurs dans un communiqué.

L’UFC-Que Choisir recommande aux consommateurs “de ne plus acheter les produits contenant ces composés, notamment pour les usages les plus à risques (bébés, enfants, produits non rincés)”. Elle met ainsi à la disposition des consommateurs une carte-repère utilisable au moment de l’achat avec les 12 substances les plus à risque, ainsi que sa base de données accessible gratuitement sur son site quechoisir.org.[1] Base de données sur la composition de 185 produits cosmétiques courants (crèmes hydratante, shampoing, déodorants, eaux de toilette, lingettes …) contenant des composés préoccupants  (perturbateurs endocriniens, allergènes, composés toxiques …).

A Lire également

Qualité de l’air intérieur : une nouvelle ét... Nous passons en moyenne plus de 80 % de notre temps à l’intérieur des bâtiments (domicile, école, bureau…) et sommes exposés, sans toujours le savoir,...
Mise en garde sur l’utilisation de produits de col... Les autorités sanitaires françaises appellent à "une vigilance accrue envers plusieurs produits de coloration capillaire, non conformes et dangereux, ...
Union Européenne : les expérimentations animales p... L'Union Européenne confirme la décision du Parlement et du Conseil : "l'importation et la vente de produits cosmétiques et de leurs ingrédients testés...
Les Françaises paraîtraient plus jeunes que les An... Selon un sondage du site de vente par correspondance Escentual et rapporté par le quotidien anglais The Telegraph, les femmes anglaises seraient 8...
Hygiène et soin du bébé : 28 produits à éviter, se... 60 millions de consommateurs a analysé la composition de cinquante-deux produits dédiés à la toilette des tout-petits : lingettes, crèmes pour le lang...
L’agence des produits de santé interdit des ... L'Ansm, l'agence des produits de santé en France, vient d'ordonner l'interdiction des produits cosmétiques contenant une substance pouvant nuire à la ...
Du lait de jument dans les cosmétiques Pourquoi des cosmétiques au lait de jument ? Le lait de jument est relativement proche du lait humain. Il se compose essentiellement de vitamines, min...
Un ouvrage pour réaliser soi-même ses produits cos... En quête d’un mode de vie plus minimaliste et plus proche de la nature ? Adepte du fait-maison ? Envie de faire des économies ? Oubliez les produits c...
Des perturbateurs endocriniens dans les produits d... L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié mardi  les résultats préoccupants des tests réalisés en collaboration avec trois autres associ...
Dépigmentation volontaire de la peau : attention d... L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répre...
Crèmes, pommades, lotions au menthol : attention a... Dans son dernier numéro, la revue Prescrire prévient des risques liés à l'application cutanée de divers médicaments (crèmes, pommades, lotions) : cont...