Selon une étude Opinion Way pour la SMEREP * publiée à l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, 37% des étudiantes ayant déjà eu un rapport sexuel ne prennent pas de pilules contraceptives.

Les différentes enquêtes de la SMEREP montrent que, concernant les étudiantes en général, la proportion d’utilisatrices de la pilule contraceptive est en baisse constante, passant de 64% à 51% entre 2009 et 2017.

Les raisons évoquées sont multiples. Les étudiantes expliquent à hauteur de 46% qu’elles ne prennent pas de pilule contraceptive car elles n’ont pas de rapports sexuels ou qu’elles se protègent par un autre moyen de contraception (33%). Près de 20% des étudiantes invoquent un impact négatif de la pilule contraceptive sur leur santé.

 Parmi les étudiantes françaises ayant eu des rapports sexuels, 40% d’entre elles déclarent avoir déjà eu recours à la contraception d’urgence (« pilule du lendemain ») dont 11% y ont eu recours 3 fois ou plus.

Si l’on fait un focus sur l’Ile-de-France, près d’une étudiante sur deux déclarent avoir déjà eu recours à la contraception d’urgence, proportion passant de 18% en 2011 à 45% cette année. Les lycéennes françaises, elles, sont 34% à avoir déjà fait appel à la pilule du lendemain (dont 13% y ont eu recours 2 fois), contre 20% l’an passé.
 
 Interruption Volontaire de Grossesse : des chiffres en léger recul
L’étude montre également que 6% des étudiantes françaises ont déjà eu recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG). Concernant les lycéennes, elles sont 7% à déclarer avoir déjà pratiqué une IVG. Si l’on fait un focus sur l’Ile-de-France, ce sont 5% des lycéennes qui ont déjà eu recours à une IVG, contre près de 10% l’an passé.
 
Plus de la moitié des étudiants ne porte pas systématiquement de préservatif
Enfin, l’enquête SMEREP montre que 54% des étudiants français ne mettent pas systématiquement un préservatif lors d’un rapport sexuel. Résultat surprenant, ils sont 20% à déclarer ne pas savoir bien mettre un préservatif. Les lycéens français quant à eux, sont 37% à déclarer ne pas mettre systématiquement un préservatif lors d’un rapport intime.

* Etudes Opinion Way pour la SMEREP réalisées selon deux questionnaires en ligne du 20 avril au 21 mai 2017 auprès de 701 étudiants d’Île-de-France et 500 étudiants de toute la France, et du 20 avril au 21 mai 2017 auprès de 400 lycéens d’Ile-de-France et 412 lycéens de toute la France

 

Contraception : la pilule en baisse constante chez les étudiantes
Infographie SMEREP

Source : SMEREP

A Lire également

Diane 35 suspendue à compter du 21 mai 2013 L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de suspendre l’Autorisation de mise sur le marché de Diane 35 et...
Un accès gratuit à la contraception pour les lycée... Le "Pass Santé Contraception", mis en place grâce à un partenariat entre le ministère de l'Education nationale et le conseil général d'Ile-de-France, ...
Desobel Gé 20, une nouvelle pilule de 3e génératio... Après "Varnoline continue" du laboratoire Schering-Plough en septembre dernier, une nouvelle pilule de troisième génération est désormais remboursée à...
Que faire en cas d’oubli de pilule ? Depuis le 26 septembre 2012, 6e journée mondiale de la contraception, et jusqu’au 26 novembre, le ministère chargé de la santé et l’Inpes renouvellent...
Les célibataires français utilisent à peine 4 prés... Selon le Roidelacapote.com,  les 2.6217.053 de célibataires français âgés de 15 à 64 ans n'utiliseraient en moyenne que 3.8 préservatifs par an. Voici...
Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septem... La Journée Mondiale de la Contraception est une campagne internationale d'information et de sensibilisation sur la contraception qui a lieu tous les a...
Contraception : des comportement à risque chez le... À l’occasion de la Journée Mondiale de la Contraception qui se déroule le 26 septembre 2016, deux études menées par la SMEREP révèle les comportements...
Contraception : Roselyne Bachelot va « mettre le p... Dans un entretien au Parisien, Roselyne Bachelot se déclare frappée par la situation des mineurs : « deux tiers des filles de 3e pensent encore qu’on ...
Pilule : quatre décès liés à Diane® 35 confirmés p... Dans un communiqué publié dimanche, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué que Diane 35 du groupe phar...
La contraception des françaises a sensiblement évo... A l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, Marisol Touraine, la ministre de la santé, a dressé l’état des lieux de la contraception en F...
La pilule du lendemain s’est généralisée en ... Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), l'usage la pilule du lendemain s'est général...
Une contraception adaptée à son mode de vie L’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) et le Ministère du travail, de l’emploi et de la santé lancent une campagne qui in...
Contraception : “Faut-il que les hommes tomb...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Contraception : Comment choisir ? Comment choisir sa contraception ? Peu importe son âge, pas toujours facile de choisir son mode de contraceptif... L'Institut National de Prévention e...
Contraception naturelle : 66% des Françaises intér... Selon l'étude Ipsos*, 66% des femmes seraient intéressées par une méthode de contraception naturelle pour éviter tout effet secondaire. Depuis septemb...
EllaOne®, la pilule du surlendemain,maintenant rem... EllaOne ®, la "pilule du surlendemain", utilisable jusqu'à cinq jours après un rapport à risque de grossesse non désirée, est désormais remboursable p...