À l’occasion de la Journée Mondiale de la Contraception qui se déroule le 26 septembre 2016, deux études menées par la SMEREP révèle les comportements à risque des jeunes femmes qui ont trop souvent recours à la contraception d’urgence ou encore à l’IVG.

La dernière enquête santé menée par la SMEREP (1) auprès des étudiantes françaises révèle que 36% d’entre elles ayant déjà eu des rapports sexuels, ne prennent pas de pilule contraceptive. Les raisons sont nombreuses (impact négatif sur la santé pour 16%, manque de confiance pour 10%) mais l’explication principale reste le fait qu’elles se protègent par un autre moyen contraceptif. En effet, elles sont 87% à déclarer utiliser le préservatif pour éviter une grossesse. L’étude pointe cependant que 70% des étudiantes françaises n’utilisent pas systématiquement le préservatif lors d’une relation sexuelle.

Plus de 20% des lycéennes ont déjà eu recours à la contraception d’urgence
L’étude montre également que 42% des étudiantes françaises ayant déjà eu des rapports sexuels, ont déjà eu recours, au moins une fois, à la contraception d’urgence (ou « pilule du lendemain »). Près de 10% d’entre elles y ont eu recours 3 fois et 3% plus de 5 fois !

Les résultats sont également alarmants sur la population des lycéennes françaises (2), puisqu’elles sont plus d’1 sur 5 à déclarer avoir déjà eu recours à la contraception d’urgence, dont 7% y ont déjà eu recours 2 fois et 2%, plus de 5 fois. Si l’on fait un focus sur l’Ile-de-France, les lycéennes sont 31% à avoir déjà pris la pilule du lendemain.

Près de 10% des lycéennes franciliennes ont déjà eu recours à une IVG
Enfin, l’enquête de la SMEREP dévoile que 6% des lycéennes ont déjà eu recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG), et ce, 2 fois pour certaines. Avec un focus en Ile-de-France, ce chiffre atteint près de 10%. Concernant les étudiantes, le chiffre est légèrement inférieur, puisqu’elles sont 5% à avoir déjà eu recours à une IVG, mais 3 fois pour certaines d’entre elles (1%).

« La SMEREP tient à alerter sur ces situations vécues par les jeunes femmes et sur les conséquences psychologiques parfois graves qu’elles peuvent vivre lors de la pratique d’une intervention volontaire de grossesse », déclare Pierre Faivre, Administrateur, Chargé de prévention à la SMEREP.

Source : SMEREP

(1)    Etude OpinionWay pour la SMEREP réalisée selon la méthode des questionnaires auto-administrés en ligne, du 29 avril au 25 mai 2016 auprès de 507 étudiants de toute la France et de 707 d’Ile-de-France

(2)  Etude OpinionWay pour la SMEREP réalisée selon la méthode des questionnaires auto-administrés en ligne, du 20 mai au 7 juin 2016, auprès de 403 lycéens de toute la France et de 368 d’Ile-de-France.

A Lire également

Contraception : “Faut-il que les hommes tomb...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
La pilule du lendemain s’est généralisée en ... Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), l'usage la pilule du lendemain s'est général...
Contraception : une nouvelle campagne de l’Inpes  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception.  L...
Le portail « Santé Jeunes » : toute la santé des 1... Qu’est-ce qu’une IST ? Quels sont les risques liés à la consommation de cannabis ? A qui parler quand on se sent déprimé ? Comment se procurer une con...
Pilule: 2 500 accidents et 20 décès par an en Fran... Selon un rapport de l'agence du médicament (ANSM) présnté mardi, les contraceptifs oraux combinés (COC) seraient ainsi à l’origine 2 529 accidents thr...
Contraception d’urgence: la HAS préconise une meil...  La Haute Autorité de Santé (HAS) a  recommandé vendredi  une meilleure information sur la contraception d’urgence. En France, même si trois femmes su...
Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septem... La Journée Mondiale de la Contraception est une campagne internationale d'information et de sensibilisation sur la contraception qui a lieu tous les a...
Une contraception mieux adaptée au profil de chacu... A l'occasion du lancement le 18 mai de la campagne « La contraception qui vous convient existe» de l'INPES, la Haute Autorité de Santé met à la dispos...
Les Françaises accouchent de plus en plus tard Selon une étude de l'Institut national des études démographiques (Ined), les femmes qui ont accouché en France en 2009 avaient 30 ans en moyenne, cont...
Contraception : Comment choisir ? Comment choisir sa contraception ? Peu importe son âge, pas toujours facile de choisir son mode de contraceptif... L'Institut National de Prévention e...
Les femmes de moins de 30 ans plus susceptibles d’... Alors que la journée mondiale de la contraception se déroule le 26 septembre  2016, une enquête* révèle que les "Millenials" (les femmes de 21-29 ans)...
Quand fixer la première visite chez le gynéco ? La première visite chez le gynécologue n’a rien à voir avec l’âge et ne signifie pas non plus que vous avez débuté une vie sexuelle ou que vous compte...
Les ventes de pilules 2e génération en hausse de 2... Le ministère de la Santé a indiqué vendredi une hausse de 20% des ventes de 2e génération sur les dix premiers jours de janvier par rapport à la même ...
Contraception : « Trop tôt pour avoir un bébé »... Le Ministère de la Santé et l’Inpes lancent le 8 avril 2010 une nouvelle campagne de communication sur la contraception. Destinée aux adolescents, fil...
Contraception: mapremierepilule.com, un site d’inf... mapremierepilule.com est un site internet grand public à destination  des jeunes filles qui débutent une contraception orale. Objectif : les informer ...
Les célibataires français utilisent à peine 4 prés... Selon le Roidelacapote.com,  les 2.6217.053 de célibataires français âgés de 15 à 64 ans n'utiliseraient en moyenne que 3.8 préservatifs par an. Voici...