Un quart des Français ne se lave pas systématiquement les mains après être allé aux toilettes pourtant… ce geste simple permet de limiter les risques d’infection.

Si le lavage des mains paraît une évidence pour tous, les bons moments pour le mettre en pratique ne sont pas connus de tous. Selon les données du Baromètre santé 2010 de l’Inpes (1), le lavage des mains est loin d’être systématique. Ainsi, 40 % des Français déclarent ne pas se laver systématiquement les mains avant de faire la cuisine, 66 % ne le font pas systématiquement après avoir pris les transports en commun.

Seuls 67 % des Français déclarent toujours se laver les mains avant de s’occuper d’un bébé. Pourtant il est prouvé scientifiquement que les actions de promotion de lavage des mains dès le plus jeune âge au sein des familles (2), des crèches 3 et en milieu scolaire (4-5) sont efficaces sur la réduction de la transmission des maladies gastro-intestinales et/ou respiratoires épidémiques.

Le B.A.-BA du lavage des mains

Le lavage des mains est un des moyens les plus efficaces pour limiter la diffusion des germes. Ce geste simple est à effectuer plusieurs fois dans la journée, encore plus si l’on s’occupe d’enfants et de personnes âgées, qui sont plus vulnérables. Il est impératif de se laver les mains :

• avant de s’occuper d’un bébé et après l’avoir changé,
• après s’être occupé d’une personne malade,
• avant de préparer, servir ou prendre les repas
• après être allé aux toilettes,
• après chaque sortie à l’extérieur.

Source : INPES

1 -Baromètre santé 2010, Inpes
2 -Luby SP, Effect of handwashing on child health: a randomised controlled trial, Lancet, 2005, 366:225-33
3 – Sandora TJ et al., A randomized controlled trial of a multifaceted intervention including alcohol-based hand sanitizer and hand-hygiene education to reduce illness transmission in the home, Pediatrics, 2005, 116:587-94
4 -Guinan M et al., The effect of a comprehensive handwashing program on absenteeism in elementary schools, American Journal of Infection Control, 2002, 30: 217-20
5 -Talaat M et al., Effects of hand hygiene campaigns on incidence of laboratory-confirmed influenza and absenteeism in schoolchildren, Egypt, Emerging Infectious Diseases, 2011, Vol 17, n°17

A Lire également

Quelques conseils d’hygiène en vacances ! Aires d’autoroute, snacks de plage, toilettes publiques, restaurants… autant de lieux où la fréquentation augmente de manière considérable en période ...
Maladies nosocomiales : vous êtes hospitalisé ? At... Lors d’une hospitalisation, l’attention à son hygiène personnelle est très importante. Il faut ainsi se laver les mains après être allé aux toilettes,...
Maladie des mouvements en miroir congénitaux : une... Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'UPMC et de l'AP-HP au sein du Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle (CRICM) de la Pit...
Le lifting des mains, une nouvelle opération tenda... À l’occasion de la 2ème édition des journées de dermatologie interventionnelles qui se tenait à Paris,  les médecins ont fait le point sur une pratiqu...
Une campagne pour une meilleure hygiène des mains Chaque année le 5 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) mène une campagne afin d'améliorer l’hygiène des mains lors des soins de santé et de ...
Gastro-entérite: pour prévenir, lavez-vous les mai... Selon les derniers chiffres du réseau Sentinelles, la France a dépassé les 315 cas pour 100 000 habitants. Sachant que le seuil épidémique est de 283 ...
Comment préserver la douceur de ses lèvres et main... Nos lèvres et nos mains, premières exposées eu froid, sont souvent malmenées par la rigueur de l'hiver : déshydratation, gerçures, peau qui craque... ...
Gels hydro-alcooliques : attention aux enfants ! Les gels hydro-alcooliques pour la désinfection des mains, bien connus depuis la première campagne de prévention contre  la grippe A, ne sont pas exem...