Au Japon, aucun traitement n’est actuellement disponible pour les nourrissons atteints d’hémangiome infantile. Mais grâce à une équipe de scientifiques d’Aquitaine et aux laboratoires Pierre Fabre, il sera bientôt disponible pour les petits japonais. Une avancée thérapeutique en dermatologie majeure, made in France !

Suite à la découverte en 2007 de l’intérêt du propranolol dans les hémangiomes infantiles par le Dr Christine Léauté-Labrèze, l’équipe d’Aquitaine Science Transfert s’appuie alors de l’équipe de dermatologie pédiatrique du CHU de Bordeaux dans l’étude de brevetabilité et le dépôt. En 2008, une licence exclusive et mondiale est signée avec Pierre Fabre Dermatologie pour développer, produire et mettre sur le marché la forme pédiatrique. Des demandes de brevets US et européen sont déposées, étendues à 34 pays.

Le brevet est aujourd’hui délivré en Europe, aux USA et dans neuf autres pays. Les résultats sont publiés en 2008 après le dépôt des demandes de brevets. Dans le cadre d’un programme de développement associant les Laboratoires Pierre Fabre Dermatologie, l’Université Bordeaux Segalen et le CHU de Bordeaux, le projet HEMANGIOL voit le jour pour évaluer l’efficacité d’une forme pédiatrique adaptée de ce médicament pour le traitement des hémangiomes infantiles.

Co-développée par Pierre Fabre Dermatologie, le CHU et l’Université de Bordeaux, cette solution orale pédiatrique de bêta-bloquant a récemment fait l’objet de résultats positifs dans l’étude mondiale de phase III : ce traitement a permis une guérison complète ou quasi complète de l’hémangiome pour une large majorité des nourrissons traités, à la différence de l’absence quasi totale d’effet avec le placebo.

M.B. Source : Aquitaine Science Transfert

A Lire également

Hémangiome infantile : un premier traitement autor... Les Laboratoires Pierre Fabre Dermatologie ont obtenu auprès de la Commission Européenne l’autorisation de mise sur le marché pour Hemangiol® (propran...
Hémangiome infantile : un site pour aider les pare... L’hémangiome infantile est la tumeur infantile bénigne la plus fréquente chez les nourrissons (3 à 10% des moins d’1 an). Pierre Fabre Dermatologie a ...
Un nourrisson sur dix touché par un hémangiome  Cette anomalie vasculaire qui se développe chez le nourrisson dans les premières semaines de sa vie est bénigne. Cependant, lorsque des complications...