Selon une étude menée par des chercheurs de l’Inserm et publiée dans la revue Environnement International, de nouveaux éléments suggèrent la neurotoxicité chez l’homme, et notamment chez les enfants, des insecticides du groupe des pyréthrinoïdes, présents dans une grande variété de produits et d’usages.

Largement utilisés dans plusieurs domaines d’activité : agricole (diverses cultures), vétérinaire (produits anti-parasitaires) et domestique (shampooings anti-poux, produits anti-moustiques), les pyréthrinoïdes constituent une famille d’insecticides dont le mode d’action consiste en un blocage de la neurotransmission des insectes provoquant leur paralysie.

 “Chez l’enfant, les pyréthrinoïdes sont absorbés principalement par voie digestive, mais aussi par voie cutanée. Ils sont rapidement métabolisés au niveau du foie, puis éliminés majoritairement dans les urines en 48 heures sous forme de métabolites.”, indiquent les chercheurs.

Ces derniers ont étudié la cohorte mère-enfant PELAGIE mise en place entre 2002 et 2006, suivant 3 500 couples mères-enfants. Un total de 287 femmes ont été sélectionnées au hasard et deux psychologues se sont rendues à leur domicile. L’une a procédé à l’évaluation des performances neuro-cognitives de l’enfant à l’aide de l’échelle WISC (indice de compréhension verbale – ICV, et indice mémoire de travail – IMT). L’autre psychologue a caractérisé l’environnement et les stimulations familiales ayant possiblement un rôle sur le développement intellectuel de l’enfant, a procédé au recueil d’un échantillon d’urines de l’enfant et collecté des échantillons de poussières.

“Les résultats montrent qu’une augmentation des taux urinaires chez l’enfant de deux métabolites (3 PBA et cis-DBCA) est associée à une baisse significative des performances cognitives, alors qu’aucune association n’est observée pour les trois autres métabolites (4-F-3-PBA, cis-DCCA, trans-DCCA). En ce qui concerne les concentrations de métabolites durant la grossesse aucun lien n’est mis en évidence avec les scores neuro-cognitifs.”, indiquent les scientifiques.

Selon Cécile Chevrier, chargée de recherche à l’Inserm et principal auteure de ces travaux , « bien que ces observations doivent être reproduites par d’autres études afin de pouvoir conclure définitivement, elles pointent sur la responsabilité potentielle à faibles doses de la deltaméthrine en particulier (puisque le métabolite cis-DBCA est son métabolite principal et sélectif) et des insecticides pyréthrinoïdes en général (puisque le métabolite 3-BPA est un produit de dégradation d’une vingtaine de ces insecticides) ».

« Les conséquences d’un déficit cognitif de l’enfant sur ses capacités d’apprentissage et son développement social constituent un handicap pour l’individu et la société. Les efforts de recherche doivent se poursuivre afin d’identifier des causes qui puissent faire l’objet de mesures de prévention » souligne Jean-François Viel, co-auteur de ces travaux.

 Source : Inserm

A Lire également

18 millions d’enfants victimes de maltraitance en ... Plus de 18 millions d’enfants et de jeunes âgés de moins de 18 ans subissent de mauvais traitements en Europe selon un nouveau rapport de l’OMS sur la...
Médicaments : attention aux risques de surdosage c... Dans son dernier numéro, la revue indépendante Prescrire met en garde contre les conditionnements peu fiables de certains médicaments destinés aux enf...
Une appli mobile pour accompagner les enfants atte... Conçue par des experts, l'application gratuite « Barnabé a un diabète » aide les enfants âgés de 3 à 6 ans atteints de diabète, leurs parents et l’ent...
Ingestion de produits dangereux par les enfants : ... Les autorités de santé mettent en garde les parents sur les cas d’intoxication d’enfants, parfois graves, suite à l’ingestion de produits dangereux ma...
Les Français ont consommé plus de produits bio en ... Selon la 10ème édition du Baromètre Agence BIO/CSA, les Français sont 71% à déclarer privilégier les produits respectueux de l’environnement et/ou du ...
« P’tit chef bio » : pour que les enfants cuisinen... Plus qu’un simple livres de recettes, « P’tit chef bio » est un album pour les enfants curieux de cuisiner avec des ingrédients naturels et de qualité...
Journée mondiale du diabète : les enfants et les a... La Journée mondiale du diabète se déroule demain, dimanche 14 novembre. A cette occasion, l’association AJD (L’Aide aux Jeunes Diabétiques) veut sensi...
Vaccins : une appli pour que les enfants n’a... Cette nouvelle application IPhone / IPad sur la vaccination est destinée aux enfants de moins de 10 ans. En suivant la nouvelle aventure de Lili au tr...
Des apports insuffisants en lipides chez les jeune... Selon une étude menée par une équipe de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), les enfants qui ont des apports faibles ...
Primpéran®: l’Afssaps recommande le retrait des mé... L’Afssaps a recommandé d’étendre la contre-indication aux enfants en dessous de 18 ans pour toutes les spécialités à base de métoclopramide, des médic...
La cigarette bannie des aires des jeux à Paris La Ville de Paris a annoncé la mise en place de l'interdiction de fumer dans les aires de jeux situées dans ses espaces verts suite à la publication d...
Psoriasis : Théo et les Psorianautes, un serious g... A destination des enfants de 6 à 11 ans, « Théo et les Psorianautes est un jeu éducatif proposé par France Psoriasis qui a pour objectif d’aider les e...
La fessée augmenterait le risque de souffrir dR... Selon une étude canadienne, la fessée augmenterait le risque de problèmes mentaux des futurs adultes, que ce soit des désordres comportementaux ou enc...
Prévenir les noyades : les bons réflexes Si la période des vacances est propice à l’insouciance, la baignade, qu’elle se situe à la mer, en rivière, en lac ou en piscine doit rester synonyme ...
Smartphones, tablettes : attention au sommeil des ... Une étude américaine pointe du doigt l'impact des tablettes et autres smartphones sur la qualité du sommeil des enfants. En effet, cette étude publ...
Le smartphone : toxique pour les oreilles des enfa... Les experts de  l'Association Journée Nationale de l’Audition (JNA) tirent  la  sonnette  d'alarme  : le smartphone pourrait devenir toxique pour les ...