L’Institut Curie vient de dévoiler, pour la 3e année consécutive, les résultats de son Observatoire cancer Institut Curie – Viavoice 2015. Les Français et les médecins hospitaliers sont unanimes : l’information du patient est un domaine essentiel à développer dans le parcours de soin.

Les informations scientifiques et médicales restent au coeur des préoccupations. Cependant, lorsqu’on leur demande sur quel sujet le niveau d’information des patients devrait être amélioré, les avis divergent. Les médecins hospitaliers se concentrent essentiellement sur la survie du patient et sa qualité de vie, et souhaitent une meilleure information sur l’aspect ‘technique’ de la prise en charge (les effets secondaires arrivent en tête avec 37 % de réponse vs. 3 % du côté du grand public).

Les Français, quant à eux se sentent plus concernés par des informations ‘contextuelles’ sur le cancer, le traitement (21 %) et le fonctionnement de la maladie (16 %). Mais pour eux c’est avant tout l’information sur « la prévention et la récidive » qui devrait être enrichie (33 % des réponses vs. 9 % des médecins interrogés).

Extrait de l'Infographie de l'Observatoire cancer Institut Curie - Viavoice 2015Toutefois, les Français semblent avoir peu d’attente sur une amélioration de l’information de l’impact économique (2 %), professionnel (1 %) et familial (2 %) ou même intime (1 %) du cancer

Des médecins généralistes en difficulté
Lorsqu’on demande aux médecins généralistes quelles sont les principales difficultés rencontrées pour informer leurs patients sur des pathologies lourdes comme le cancer, ils citent avant tout la gestion psychologique du patient (36 %) : ils doivent, en plus des aspects médicaux, accompagner le patient lors du moment difficile de l’annonce de la maladie et le soutenir au cours de son traitement ainsi que dans la phase d’après-cancer.

Les médecins généralistes évoquent ensuite leurs connaissances insuffisamment poussées en cancérologie : ils doivent expliquer le cancer à leurs patients et faire leur éducation thérapeutique alors qu’ils se sentent eux-mêmes insuffisamment informés sur les traitements en cancérologie en général (difficulté soulignée par 26 % d’entre eux) et sur les traitements spécifiques de leur patient (pour 19 % d’entre eux).

Par ailleurs, le temps en face à face de la consultation ne suffit plus. 93 % des Français aimeraient disposer d’explications plus pédagogiques pour mieux comprendre ce qui a été dit, et 84 % souhaiteraient avoir la possibilité de lire ou écouter de nouveau ce qui a été dit.

Enfin, 86 % des Français souhaiteraient échanger et partager avec d’autres patients ayant la même maladie.

Vers une information individualisée

L’Institut Curie développe un espace personnalisé et sécurisé pour ses patients, myCurie.fr, afin de délivrer une information individualisée. Chaque patient aura accès à la liste des médecins intervenants dans son parcours, pour les joindre directement, consulter ses rendez-vous, disposer d’explications sur ses examens et leur déroulement, les traitements et les effets secondaires possibles, des conseils spécifiques et adaptés…

« Cela sera utile, notamment pour les patients en cours de chimiothérapie, car les effets secondaires peuvent être très différents d’un traitement à l’autre », explique le Dr Alain Livartowski.

myCurie.fr sera accessible via internet, sur tablette et sur téléphone portable. Actuellement en phase de test auprès de patients volontaires, il sera, à l’automne 2015, déployé auprès des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, auprès de patient traités pour des tumeurs pulmonaires ou pour des tumeurs hématologiques sur le site de Paris et le site de Saint-Cloud. En 2016, myCurie.fr sera progressivement mis à disposition pour tous les patients pris en charge à l’Institut Curie.

Source : Institut Curie

Étude réalisée du 25 mai au 02 juin 2015 par téléphone, auprès d’un échantillon de 200 médecins, représentatif des médecins généralistes résidant en France métropolitaine.

Étude réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 54 médecins de l’Institut Curie, réalisée par l’institut Curie du 28 mai au 08 juin 2015.

Étude réalisée du 25 mai au 02 juin 2015 par téléphone, auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

A Lire également

Contre le cancer, “une jonquille pour Curie&... Retenez ces dates : "Une jonquille pour Curie" aura lieu cette année pendant la semaine du 19 au 24 mars 2013. Depuis six ans, l'opération a permis à ...
Antitranspirants: pas de lien entre cancer et expo... Selon l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), « l’analyse des données épidémiologiques et des études chez l’animal n...
Cancer : l’Institut Curie et le Centre René Huguen... L’Institut Curie et le Centre René Huguenin fusionneront à partir du 1er janvier 2010. Un rapprochement qui a pour objectif d’amplifier leurs capacité...
Leucémies aiguës: un nouveau guide ALD pour les pa... L'INCa et la HAS ont élaboré des guides ALD pour les patients. Le nouveau guide sur la prise en charge des leucémies aiguës de l'adulte vient s'ajoute...
Cancer : la maladie qui fait le plus peur aux Fran... À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, la Fondation ARC révèle les résultats d’un sondage Ipsos* qui montrent que le cancer est la mala...
Cancer colorectal : le 3ème cancer le plus fréquen... Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digesti...
Côlon Tour 2017 : la Ligue contre le cancer repart... Pour sensibiliser les personnes de 50 à 74 ans à l'importance du dépistage, la Ligue contre le cancer repart sur les routes de France avec le Côlon To...
Acouphènes : 16 millions de Français seraient tou... Selon la nouvelle enquête nationale JNA - IPSOS - Crédit Agricole, près de 16 millions de Français sont touchés par les acouphènes. Des troubles de l’...
Cancer du sein, cancer colorectal, mélanome : où e... Ces trois cancers sont exemplaires de la difficulté et des obstacles que rencontre la recherche. Lorsque le cancer est localement avancé ou que des mé...
Cancer du sein : une information en ligne personna... L’Institut national du cancer met à la disposition des femmes, sur un espace unique, une information personnalisée par âge et facilement accessible su...
Un nouveau cas de cancer sur 3 touche les personne... Selon le 6ème rapport de l'Observatoire sociétal des cancers*, publié par Ligue contre le cancer, plus d'1 nouveau cas de cancer sur 3 touche les pers...
Santé : le pharmacien, le 1ers recours au quotidie... Selon une enquête Ifop/Giropharm, les 3/4 des Français estiment que le rôle du pharmacien dans le système de soin devrait être renforcé via la prise e...
Maladies graves : le nombre des « affections longu... 8,3 millions de personnes bénéficient du régime des affections de longue durée -ALD- (cancer, diabète, etc.) soit 280.000 de plus en un an. Préoccupé ...
Cancer : un serious game pour l’expliquer au... Le serious game Lumine permet aux enfants atteints de cancer et à leurs familles de découvrir sous forme d'un jeu la maladie et sa prise en charge. ...
Féculents: les Français n’en mangent pas ass... Selon les derniers résultats de l'étude NutriNet-Santé sur les comportements alimentaires, 35,4% des hommes et 65,9% des femmes ont des apports en féc...
Semaine de la protection solaire du 14 au 22 juin ... A partir du 14 juin, la Ligue contre le cancer organise la 3ème édition de la semaine de la protection solaire. Objectifs : sensibiliser aux risques s...