Ce nouveau jeu d’éducation thérapeutique est destiné aux patients atteints de cancer sous traitement anticancéreux oral. Les infirmières, qui proposaient déjà ce jeu aux patients de l’institut Curie ont collaboré avec le laboratoire Bayer pour établir un jeu distribuable à d’autres établissements.

Le laboratoire poursuit son engagement en oncologie grâce à l’expérience de l’équipe infirmière en charge des thérapies ciblées de l’institut Curie. Sous la charte AMPLIO, un nouveau jeu d’éducation thérapeutique appelé Déclic A.C.O. (anticancéreux oral) vient compléter la gamme d’outils et services déjà existants et mis à la disposition des patients, des aidants et des professionnels de santé.

Parmi ces derniers tels que le site internet dédié (www.amplio.fr), le jeu Jepeto sur la prévention des effets indésirables des thérapies ciblées orales, les brochures et kits de support d’information.

Déclic A.C.O apporte une réponse concrète aux besoins et attentes formulés à la fois par les patients et les professionnels de santé. Ce jeu a pour objectif d’aider les patients à mieux vivre avec leur traitement dans la vie quotidienne et à domicile, identifier et prévenir les possibles effets secondaires, savoir comment réagir en cas de survenue d’un effet indésirable et leur permettre de devenir pleinement acteur de leur traitement et de sa gestion lorsqu’il est de retour à son domicile.

Les objectifs pour les professionnels de santé sont de disposer d’une information complète et de qualité leur permettant de lancer la discussion avec leurs patients et d’accompagner leurs patients à l’aide de questions ouvertes relatives à la gestion de leur maladie.

Comme le souligne Madame Claire Llambrich, infirmière à l’Institut Curie : « Ce jeu reconnecte les patients avec leurs expériences vécues lors de la prise de ces traitements. C’est un outil qui transforme la relation au soignant, obligeant ce dernier à repenser sa posture et ses actions. Il oblige le professionnel à se laisser guider par les priorités du malade et à ne répondre qu’aux seules préoccupations nécessaires. Ainsi, il y d’une part, un allègement de la tâche et, d’autre part, un enrichissement des pratiques d’auto-soins : tout le monde y gagne. »

Pour en savoir plus sur le jeu Déclic A.C.O.

C’est un jeu comprenant :
– 51 cartes « Effets indésirables »
– 5 cartes « Réponse »
– 1 Bloc-notes
– 1 livret des règles du jeu et guide de réponses aux questions

Et qui se déroule en 3 étapes :

– Etape 1 : le malade identifie les effets indésirables liés à son traitement.
– Etape 2 : il priorise ensuite les effets indésirables sélectionnés selon leur fréquence entre les cartes « Rare » et « Fréquent ».
– Etape 3 : Le soignant invite le malade à retourner chaque carte selon ses préoccupations et à répondre lui-même aux questions posées au verso.

Source et visuel : Bayer / Institut Curie

A Lire également

Cancer : un parcours de soin virtuel pour les pati... Le laboratoire Pfizer vient de mettre en ligne sur internet un parcours de soin virtuel pour aider les personnes atteintes d’un cancer ainsi que leur ...
Octobre rose : 6ème édition du Ruban de l’Espoir... Du 28 septembre au 27 octobre 2013, le Collectif K, qui réunit 20 associations de soutien aux malades du cancer, organise la 6ème édition du Ruban de ...
La viande rouge probablement cancérogène pour l... Selon le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'agence de l'Organisation mondiale de la Santé spécialisée sur le cancer, la consomm...
« Le lait : vrais et faux dangers ? » du Docteur J... Ce livre « vérité » sur le lait et la santé, publié aux Editions Odile Jacob, propose de reprendre un à un, avec la rigueur scientifique qui s’impose,...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Cancer sein: le travail de nuit, un risque pour le... Les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Inserm et publiés dans l'International Journal of Cancer, montrent que le risque de cancer du ...
La Course des Lumières se déroule à Paris le samed... L’Institut Curie organise le 25 novembre prochain, la Course des Lumières, une mobilisation sportive et solidaire de nuit ayant pour objectif de colle...
Une cure thermale après un traitement contre le ca... Le centre thermal de La Roche-Posay propose une cure spécialement indiquée dans le cadre des suites de traitement d'un cancer (ORL, sein, prostate, co...
Grégoire et Nâdiya, capitaines de l’équipe d... Cette année, pour la Semaine nationale de lutte contre le cancer qui aura lieu du 8 au 14 mars 2010, la Ligue contre la Cancer constitué sa propre équ...
Traitement du cancer : la Radiothérapie de haute p... La radiothérapie est un des traitements majeurs du cancer. Plus de 60% des patients cancéreux reçoivent à un moment ou à un autre de leur maladie un t...
Particules fines et risque de cancer : une fiche r... L’institut national du cancer (INCa) vient de mettre en ligne sur son site une fiche repère actualisée sur les particules fines et le risque de cancer...
Cancer: une campagne pour “changer le regard... L'Institut National du Cancer et le ministère chargé de la Santé lancent une campagne au ton inédit pour faire changer le regard des Français sur les ...
Cancer : 7,5 millions de décès dans le monde par a... Selon les derniers chiffres recensés par l'OMS, le cancer est à l'origine de plus de 7,5 millions de décès par an (chiffres 2008), soit 13% de la mort...
Cancer : les recommandations pour le 3ème Plan rem... Le gouvernement a reçu vendredi 30 août 2013 les recommandations du Pr Jean-Paul Vernant pour le 3ème Plan Cancer. Parmi les pistes signalées : la néc...
Second cancer : comment prévenir les risques ? L’Institut national du cancer (INCa) publie un rapport intitulé « Identifier et prévenir les risques de second cancer primitif chez l’adulte ». Ce rap...
Cancer : la maladie qui fait le plus peur aux Fran... À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, la Fondation ARC révèle les résultats d’un sondage Ipsos* qui montrent que le cancer est la mala...