Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la mise en place d’un troisième  programme national de dépistage organisé du cancer : le dépistage du cancer du col de l’utérus.

La ministre a ainsi annoncé la mise en place de ce programme comme elle s’y était engagée en mars 2018 dans le cadre des Priorités de Prévention et conformément aux préconisations du plan cancer 2014-2019.

Concrètement, chaque femme de 25 à 65 ans va désormais bénéficier d’un dépistage régulier du cancer du col utérin. Les femmes qui n’ont pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 années précédentes vont être invitées, par courrier, à se rendre chez un médecin ou une sage-femme pour effectuer l’examen. Ce frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Plus de 1 100 femmes meurent chaque année de ce cancer, l’un des seuls pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans après le diagnostic qui s’est réduit de 68 % en 1989-93 à 62 % en 2005-10.

Près de 3 000 cas de cancers du col utérin sont diagnostiqués chaque année.  Beaucoup de femmes ne bénéficient actuellement pas de ce dépistage, principalement dans les populations les plus vulnérables. Pour ce cancer, le niveau socioéconomique a un impact démontré sur la mortalité.

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, des moyens importants ont été mises en œuvre : un examen de dépistage, le frottis du col de l’utérus, à partir de 25 ans, qui permet de dépister des lésions précancéreuses et des cancers à un stade permettant plus facilement la guérison et un vaccin avant 19 ans contre le principal facteur de risque de ce cancer, le papillomavirus.

Ce programme de dépistage organisé est le troisième  programme de dépistage organisé de cancers en France. En effet, pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition de symptômes est possible et permet même parfois de détecter et de traiter des lésions précancéreuses. Deux programmes existent déjà : le programme de dépistage du cancer du sein qui s’adresse aux femmes entre 50 et 74 ans, depuis 2004 et le programme de dépistage du cancer colorectal qui s’adresse aux femmes et aux hommes entre 50 et 74 ans, depuis 2009.

Les bénéfices attendus en termes de santé publique sont importants : des lésions diagnostiquées plus tôt, ce sont des traitements moins lourds et des cancers évités.

Pour en savoir plus : Arrêté du 4 mai 2018 relatif à l’organisation du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

500 Ferrari contre le cancer La 17ème édition « 500 Ferrari contre le cancer », organisée par l’association Sport et Collection, le Rotary club Civray Sud-Vienne et le CHU de Poit...
Semaine nationale du rein : des opérations de dépi... La 8e édition de la Semaine nationale du rein se déroule du 23 au 30 mars prochains. Organisée par la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rén...
Cancer colorectal : une participation au dépistage... Avec près de 45 000 nouveaux cas et 18 000 décès par an, le cancer colorectal reste le 2e cancer le plus meurtrier. Malgré un test qui a fait la preuv...
Cancer : 78 000 euros collectés grâce à la 1ere Ma... La Marche des Lumières, la première marche de solidarité en France organisée par l’Institut Curie pour faire reculer le cancer, a eu lieu samedi 23 no...
Journée mondiale contre le cancer : des mesures si... Renoncer au tabac, limiter sa consommation d’alcool ou encore éviter de trop s’exposer au soleil… A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer...
Cancer des enfants : 5 hôpitaux conjuguent leurs é... Sous l'égide de l'Institut National du Cancer, 5 centres de référence d'oncohématologie pédiatrique (Besançon, Dijon, Nancy, Reims et Strasbourg) se s...
Une cabine UV sur sept dépasse les limites de sécu... Selon les résultats d’une campagne de contrôle des cabines UV et des salons de bronzage menée par la Direction Générale de la Santé et des Consommateu...
Cancer : 7,5 millions de décès dans le monde par a... Selon les derniers chiffres recensés par l'OMS, le cancer est à l'origine de plus de 7,5 millions de décès par an (chiffres 2008), soit 13% de la mort...
Un front commun contre les cancers pédiatriques A quelques jours de la journée internationale du cancer de l’Enfant (15 février), une démarche collaborative pour les enfants et adolescents atteints ...
Deux guides ALD patients sur la leucémie lymphoïde... L'INCa vient de mettre en ligne sur son site deux nouveaux guides ALD patients. Le premier concerne la prise en charge de la leucémie lymphoïde chroni...
Une Jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir... Du 17 au 22 mars 2015, l’Institut Curie fait à nouveau souffler un vent d’espoir, le temps d’une semaine, pour cette nouvelle édition d’Une Jonquille ...
Cancer: mieux comprendre les essais cliniques La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer souhaite aider les malades et leur entourage à mieux comprendre les essais cliniques en cancérologie....
Maladies rares : vers un dépistage systématique à ... Dans le cadre du Plan national « Maladies rares » 2010-2014, la Haute Autorité de Santé recommande le dépistage néonatal du déficit en MCAD, une malad...
Cancers de la peau: journée nationale de dépistage... Le jeudi 30 mai prochain se déroule la 15e édition de la « Journée Nationale de Prévention et de dépistage des cancers de la peau », organisée par le ...
Leucémies aiguës: un nouveau guide ALD pour les pa... L'INCa et la HAS ont élaboré des guides ALD pour les patients. Le nouveau guide sur la prise en charge des leucémies aiguës de l'adulte vient s'ajoute...
Cancer : les hôpitaux de Marseille décrypte le par... Pour mieux comprendre le parcours de soins d'un malade atteint d'un cancer, les hôpitaux de Marseille ont enregistrés une série de vidéos à destinatio...