Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la mise en place d’un troisième  programme national de dépistage organisé du cancer : le dépistage du cancer du col de l’utérus.

La ministre a ainsi annoncé la mise en place de ce programme comme elle s’y était engagée en mars 2018 dans le cadre des Priorités de Prévention et conformément aux préconisations du plan cancer 2014-2019.

Concrètement, chaque femme de 25 à 65 ans va désormais bénéficier d’un dépistage régulier du cancer du col utérin. Les femmes qui n’ont pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 années précédentes vont être invitées, par courrier, à se rendre chez un médecin ou une sage-femme pour effectuer l’examen. Ce frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Plus de 1 100 femmes meurent chaque année de ce cancer, l’un des seuls pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans après le diagnostic qui s’est réduit de 68 % en 1989-93 à 62 % en 2005-10.

Près de 3 000 cas de cancers du col utérin sont diagnostiqués chaque année.  Beaucoup de femmes ne bénéficient actuellement pas de ce dépistage, principalement dans les populations les plus vulnérables. Pour ce cancer, le niveau socioéconomique a un impact démontré sur la mortalité.

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, des moyens importants ont été mises en œuvre : un examen de dépistage, le frottis du col de l’utérus, à partir de 25 ans, qui permet de dépister des lésions précancéreuses et des cancers à un stade permettant plus facilement la guérison et un vaccin avant 19 ans contre le principal facteur de risque de ce cancer, le papillomavirus.

Ce programme de dépistage organisé est le troisième  programme de dépistage organisé de cancers en France. En effet, pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition de symptômes est possible et permet même parfois de détecter et de traiter des lésions précancéreuses. Deux programmes existent déjà : le programme de dépistage du cancer du sein qui s’adresse aux femmes entre 50 et 74 ans, depuis 2004 et le programme de dépistage du cancer colorectal qui s’adresse aux femmes et aux hommes entre 50 et 74 ans, depuis 2009.

Les bénéfices attendus en termes de santé publique sont importants : des lésions diagnostiquées plus tôt, ce sont des traitements moins lourds et des cancers évités.

Pour en savoir plus : Arrêté du 4 mai 2018 relatif à l’organisation du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Food Truck Cancer & Nutrition le 12 juin au c... Le 12 juin prochain, un Food Truck piloté par le chef Grégory Cuilleron et Alix Mottard-Goerens diététicienne viendra à la rencontre des patients du C...
Risques solaires et cancers : les gestes de préven... Selon les données du Baromètre Cancer 2015* publiées par Santé publique France et l’Institut national du cancer, si 9 personnes sur 10 ont la convicti...
Traitement du cancer : la Radiothérapie de haute p... La radiothérapie est un des traitements majeurs du cancer. Plus de 60% des patients cancéreux reçoivent à un moment ou à un autre de leur maladie un t...
Cancer de la prostate: la HAS défavorable au dépis... Comme elle l'avait conclue pour la population générale en 2010, la Haute Autorité de Santé (HAS) considère qu'il n'existe pas de preuve de l'intérêt d...
Journée mondiale contre l’ostéoporose : mieux conn... La Journée mondiale contre l’Ostéoporose se déroule ce mercredi 20 octobre 2010. Sous l’égide du GRIO (Groupe de Recherche et d’Information sur les Os...
Cancer du rein : tuer les tumeurs par le froid Le cancer du rein touche 10 000 personnes chaque année. Près de 60% de ces tumeurs sont diagnostiquées à un stade précoce, leur tumeur mesure le plus ...
Cancers de la peau : une journée nationale pour mi... Le jeudi 26 mai 2016, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues organise pour la 18ème année consécutive la Journée nationale de prévention...
NRJ Music Awards : les artistes vendent aux enchèr... Les artistes nationaux et internationaux participants aux NRJ Music Awards 2013 offriront des objets dédicacés au profit des enfants atteints de cance...
Saint-Brieuc : une Jonquille pour Curie aussi Soutenez la lutte contre le cancer et l'opération « Une jonquille pour Curie » au centre commercial Les Champs de Saint-Brieuc. Rendez-vous du 18 au 2...
Prévention du cancer de l’estomac : une nouv... L'INCa publie de nouvelles brochures d'information sur la prévention du cancer de l'estomac dont une dédiée aux patients. Elles rappellent l'intérêt d...
Leucémies aiguës: un nouveau guide ALD pour les pa... L'INCa et la HAS ont élaboré des guides ALD pour les patients. Le nouveau guide sur la prise en charge des leucémies aiguës de l'adulte vient s'ajoute...
Cancer : le nombre de malades traités par chimioth... L’INCa a publié vendredi son rapport qui recense et analyse les évolutions récentes de la pratique de la chimiothérapie des cancers dans les établisse...
3 vidéos pour mieux comprendre les méfaits du taba... L’Institut national du cancer a conçu 3 courtes vidéos pour renseigner précisément sur les méfaits du tabac, premier facteur de risque de développer u...
Un guide pour mieux comprendre la radiothérapie Vie quotidienne, déroulement des séances, effets secondaires... L’Institut National du Cancer vient de publier Comprendre la radiothérapie, un guide d...
Alimentation, alcool… 40% des cancers pourra... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national du cancer lancent  à partir d’aujourd’hui une nouvelle campagne dans l’objectif d’i...
Glaucome : une campagne nationale d’information et... Le glaucome, 1ère cause de cécité totale dans les pays développés, concerne plus d’un million de personnes en France, dont la moitié l’ignore. Le grou...