Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la mise en place d’un troisième  programme national de dépistage organisé du cancer : le dépistage du cancer du col de l’utérus.

La ministre a ainsi annoncé la mise en place de ce programme comme elle s’y était engagée en mars 2018 dans le cadre des Priorités de Prévention et conformément aux préconisations du plan cancer 2014-2019.

Concrètement, chaque femme de 25 à 65 ans va désormais bénéficier d’un dépistage régulier du cancer du col utérin. Les femmes qui n’ont pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 années précédentes vont être invitées, par courrier, à se rendre chez un médecin ou une sage-femme pour effectuer l’examen. Ce frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Plus de 1 100 femmes meurent chaque année de ce cancer, l’un des seuls pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans après le diagnostic qui s’est réduit de 68 % en 1989-93 à 62 % en 2005-10.

Près de 3 000 cas de cancers du col utérin sont diagnostiqués chaque année.  Beaucoup de femmes ne bénéficient actuellement pas de ce dépistage, principalement dans les populations les plus vulnérables. Pour ce cancer, le niveau socioéconomique a un impact démontré sur la mortalité.

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, des moyens importants ont été mises en œuvre : un examen de dépistage, le frottis du col de l’utérus, à partir de 25 ans, qui permet de dépister des lésions précancéreuses et des cancers à un stade permettant plus facilement la guérison et un vaccin avant 19 ans contre le principal facteur de risque de ce cancer, le papillomavirus.

Ce programme de dépistage organisé est le troisième  programme de dépistage organisé de cancers en France. En effet, pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition de symptômes est possible et permet même parfois de détecter et de traiter des lésions précancéreuses. Deux programmes existent déjà : le programme de dépistage du cancer du sein qui s’adresse aux femmes entre 50 et 74 ans, depuis 2004 et le programme de dépistage du cancer colorectal qui s’adresse aux femmes et aux hommes entre 50 et 74 ans, depuis 2009.

Les bénéfices attendus en termes de santé publique sont importants : des lésions diagnostiquées plus tôt, ce sont des traitements moins lourds et des cancers évités.

Pour en savoir plus : Arrêté du 4 mai 2018 relatif à l’organisation du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Alcool et cancer : plus de la moitié des Français... Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour la Ligue contre le cancer(1), les Français sous-estiment les risques liés à l'alcool : seulement 23% des...
Une application iPhone pour les patients sous chim... I-CHEMO DIARY est la première application iPhone qui permet aux patients sous chimiothérapie de suivre facilement l’évolution des effets indésirables ...
Cancer : de plus en plus de guérisons selon l̵... L’Institut National du Cancer (INCa) a publié le 22 avril 2010 un rapport sur la survie des patients atteints de cancers en France. Ainsi, 320 000 pat...
Traitements des cancers : la carte interactive des... L’Institut National du Cancer (INCa) et la direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins viennent de rendre publique sur le site inter...
Martine Larcin, malade du cancer, reconstruit son ... La Fondation Mimi, qui soutient les malades du cancer en leur apportant des soins esthétiques et un suivi psychologique, lance une campagne de sensibi...
Cancer : 8,2 millions de décès dans le monde en 20... Selon les dernières statistiques du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la sant...
Octobre rose 2013 : une campagne invitant les femm... Pour la 9e année consécutive, une campagne d’information à destination des femmes de 50 à 74 ans concernées par le dépistage organisé du cancer du sei...
Cancer info : le service public d’information pour... Afin de mieux faire connaitre ce service public d’information dédié au cancer, l’Institut national du cancer, en partenariat avec la Ligue nationale c...
VIH / Sida : un “serious game” à desti... Alors que débute l'édition 2014 du Sidaction, le laboratoire Janssen, en partenariat avec l’association Sida Info Service, vient de mettre en ligne un...
Cancer : un livre pour se sentir “mieux dans... En septembre 2016, Biogaran met à la disposition des patients atteints de cancer « Mieux dans mon assiette avec le cancer », un livre de conseils, d’a...
“1 combat – 5 destins” : la saga... Inédit : TF1 diffusera vendredi 15 mars "un combat - 5 destins". Une pléiade de stars américaines s'engagent pour la lutte contre le cancer du sein au...
Journée nationale de l’hémochromatose –... Première maladie génétique en France, l'hémochromatose est due à la surcharge en fer de l'organisme : 1 français sur 300 en est atteint et l'ignore, 2...
Cancer : ≪ Une Jonquille pour Curie ≫ du 19 au 24 ... Durant toute une semaine, du 19 au 24 mars 2013, l’Institut Curie met en place un grand événement de mobilisation solidaire contre le cancer. Elle inv...
Plan Cancer : François Hollande annonce un progra... Le chef de l'Etat, François Hollande, a présenté mardi les grandes lignes du 3e plan de lutte contre le cancer qui couvrira la période 2014-2019. Un p...
Cancer: le Palmarès des hôpitaux de l’Express L'Express propose sur son site un classement des établissements français quant au traitement de 14 cancers : cancer du cerveau, du côlon, du poumon, d...
Cancer du col de l’utérus : mois de mobilisation p... L’INCa lance le 15 juin une campagne radio et met à disposition du public des documents d'information sur le frottis et la vaccination préventive. Obj...