Les rougeurs du siège sont liées à une irritation de la peau du siège du nourrisson. En version moins poétique, votre bébé a les fesses irritées… 

Sans prise en charge efficace, cette affection cutanée peut provoquer une vraie douleur de la peau, voire une infection ou une surinfection mycosique particulièrement problématique.

Pleurs incessants, réveils nocturnes : les petites fesses rouges et irritées peuvent rapidement provoquer inconfort et douleur intense. Avant d’atteindre ce stade, mieux vaut agir dès les premières manifestations cutanées.

1 bébé sur 2 concerné

Les rougeurs du siège (ou fesses irritées) sont la conséquence de deux facteurs principaux :
– l’activation d’enzymes fécales agressives stimulées par la macération de l’urine et des selles dans la couche, autrement dit  « caca et pipi » au contact de la peau de bébé créent une irritation,
– l’effet abrasif dû au frottement des couches sur la peau.

Il s’agit d’un des problèmes cutanés les plus fréquents chez les nouveaux-nés et les bébés : en priorité chez les bébés entre 3 et 20 mois avec une recrudescence entre le 8ème et le 12ème mois. Bien entendu, il n’empêche que de nombreuses rougeurs du siège touchent les nourrissons durant les 4 premières semaines de vie.

 Des soins hypoallergéniques adaptés aux peaux fragiles

Pour soulager bébé, il existe de nombreux produits vendus en pharmacie ou parapharmacie. Zoom sur une des valeurs sûres : « Stelactiv rougeurs du siège » de Mustela.

Cette crème est en quelque sorte un soin 4 en 1 au secours des fesses de bébé :
– elle neutralise l’activité des enzymes fécales irritantes grâce à une combinaison de 3 anti-enzymes.
– elle assainit la peau en formant une barrrière contre les urines et les selles.
– elle répare rapidement l’épiderme grâce à l’action du D-Panthenol et de la vitamine F.
– elle apaise immédiatement les sensations d’inconfort avec ses extraits de lupin.

Conseils d’utilisation des crèmes de soin fessier

Toute crème doit être appliquée après chaque change en couche épaisse. La peau doit être parfaitement propre et sèche avant toute utilisation. Si les lésions sont suintantes, maman et papa doivent lire la notice d’utilisation : bien souvent, des crèmes spécifiques doivent être appliquées sur la peau de bébé dans ce cas précis. Si les rougeurs persistent, les parents ne doivent pas hésiter à demander conseil à leur pharmacien et en parler à leur médecin ou pédiatre.

 Sources : Expanscience, Pediatrican 1987, Clinics in Dermatology 2000

A Lire également

Ventes privées puériculture : que des grandes marq... Une nouvelle adresse sur le web pour les jeunes mamans et papas : Bebeours.com, une boutique de vente privée exclusivement dédié à l’univers de bébé :...
Fécondité : 104 essais en moyenne pour réussir à a... Pour concevoir un bébé, mieux vaut avoir une santé de marathonien… Selon une étude réalisée par la marque de tests de grossesse First Response, un cou...
La maladie veineuse chronique ou l’insuffisance ve... La maladie veineuse chronique, également appelée insuffisance veineuse, est une maladie douloureuse qui affecte quelque 18 millions de Français, soit ...
A la sortie de la maternité, le « Petit guide de p... Un ouvrage indispensable dès la sortie de la maternité, pour s’occuper de bébé en toute sérénité : Faut-il mettre bébé au sein dès la naissance ? Lui ...
Objectif : zéro vergeture ! Oui au bonheur, non aux vergetures ! Les vergetures représentent probablement le problème de peau le plus redouté par les futures mamans. Notre bon pl...
Johnny : les deux questions que l’on se pose Le chanteur, âgé de 66 ans, a été admis en urgence le 7 décembre à l'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles pour une infection consécutive à une opératio...
Cinéma : le film « bébés », le prochain succès de ... Nouvelle idée d’Alain Chabat, le film « Bébés » risquent de faire un carton cet été. C’est l’histoire, ou plutôt le quotidien de la première année de ...
Soin beauté : de l’or, du caviar, du champagne à p... Bonne nouvelle : malgré la crise, vous pouvez encore offrir de l’or pour la fête des mères ! Après le succès rencontré par son soin caviar-diamant, Es...
Café et grossesse : des effets néfastes sur le cer... Des chercheurs de l'Inserm viennent de décrire pour la première fois certains effets néfastes de la consommation de café par les souris femelles penda...
Traitement des poussées dentaires de bébé : Camili... Plus d’une maman sur deux fait appel à Camilia pour soulager les poussées dentaires douloureuses de son enfant. Les Laboratoires Boiron proposent donc...
Sucer la tétine de votre bébé pour réduire ses ris... Une étude suédoise publiée dans la revue Pediatrics montre que les enfants dont les parents sucent la tétine avant de leur remettre dans la bouche ser...
Besoin d’aide avec bébé ? Des professionnels vous ... Allo Parents Bébé, 1er Numéro Vert national anonyme et gratuit, est une ligne d’écoute pour les parents, dès la grossesse et jusqu’aux 3 ans de l’enfa...
En ville aussi, les UV sont nocifs pour la peau En cette période de canicule, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) appelle à la plus grande vigilance. En ville aussi, les UV s...
La panoplie anti-moustique : des produits bio pour... De l’enfant à l’adulte, du bébé à la femme enceinte, vous trouverez forcément le produit anti-moustique adapté à votre cas cette année. Des lotions, d...
Biberons anti-colliques : pour une tétée naturelle... Ce coffret cadeau contient 4 biberons Airflex en deux tailles différentes, 2 tétines, une sucette et un goupillon. Le biberon Airflex est muni d'un...
Un jeu en ligne pour apprendre l’hygiène corporell... La Fondation Mustela vient de mettre en ligne sur son site Internet un jeu interactif consacré à l’hygiène de l’enfant.  Déclinaison numérique du p...