Le bâtiment basse consommation (BBC) est un concept qui privilégie l’utilisation de matériaux et équipements économes en énergie. Le bâtiment basse consommation permet d’alléger très significativement le montant des factures (dépenses de chauffage divisées par 3 ou 4…).

La consommation énergétique maximale d’un bâtiment basse consommation neuf est limitée à 50kWh/m²/an (80 kWh/m²/an en rénové), soit 4 fois moins que les exigences actuelles fixées par la RT 2005 (réglementation thermique, voir plus loin). Les objectifs de consommation varient toutefois en fonction de la zone climatique et de l’altitude.

Ce que prévoit le Grenelle de l’Environnement

Les objectifs visés par le Grenelle de l’Environnement par rapport au bâtiment basse consommation sont de systématiser les constructions neuves de niveau BBC 2005 dès :

– fin 2010 pour les bâtiments tertiaires et publics
– fin 2012 pour toutes les autres constructions neuves

 Bâtiment Basse Consommation : le label BBC 2005

Le label BBC 2005 (label Effinergie) peut être attribué à toute habitation répondant aux exigences du bâtiment basse consommation. Le label BBC 2005 est délivré par l’association française Effinergie et par les organismes mandatés par celle-ci (Association QUALITEL et ses filiales CERQUAL et CEQUAMI).

 
Le crédit d’impôt

Depuis le 1er janvier 2009, le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt est devenu plus avantageux pour les achats de logements répondant aux normes de bâtiment basse consommation (BBC 2005) :

– crédit d’impôt portant sur 7 ans au lieu de 5 ans
– taux de crédit d’impôt de 40% sur toute la période.

Réglementation thermique: de quoi s’agit-il ?

La réglementation thermique RT 2005 est une norme s’appliquant aux constructions (nouvelles constructions et extensions de bâtiments, résidentiels et non résidentiels) dont le permis de construire a été délivré à partir du 1er septembre 2006. Fixant une limite de consommation, la RT 2005 impose l’utilisation de matériaux isolants spécifiques (sols, murs, toitures…).
La RT est révisée tous les cinq ans : logiquement, la nouvelle réglementation devrait donc être publiée en 2010.

Les enjeux de l’isolation

La réglementation thermique RT 2005 repose essentiellement sur l’isolation des bâtiments. En effet, seule une bonne isolation thermique permet de réduire efficacement les pertes énergétiques liées au chauffage et à la climatisation : le chauffage et la climatisation représentent jusqu’à 60 % des besoins en énergie! L’isolation thermique est l’un des principaux objectifs qui sont :

– la maîtrise de la consommation d’énergie
– la limitation de l’émission des gaz à effet de serre

Les objectifs sont de réduire de 15 % les consommations des bâtiments neufs (avec un objectif de – 40 % en 2010) et des émissions de gaz à effet de serre (division par 4 avant 2050).

 Sources : ademe, ministère de l’Environnement

A Lire également

Mort annoncée des luminaires d’éclairage les plus ... Le secteur tertiaire devrait diminuer sa consommation d’énergie en matière d’éclairage de 20 à 25%. C’est du moins ce que prévoit la signature d’une n...
Développement durable : les hôpitaux se mettent au... Le Ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno et la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot...
Expo Paris : Villes rêvées, villes durables ? Selon le Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie (CREDOC), la maison individuelle est le logement idéal de 82 % des Fr...
Opération « Echange d’ampoules » : incandescence c... La Ville de Paris a lancé en mai une opération d’échange d’ampoules à incandescence contre des ampoules basse consommation en direction des 32 000 foy...
Fenêtres et chaudières à condensation : crédits d’... La réduction d’impôt pour le renouvellement de fenêtres et de chaudières permettant des économies d’énergie va baisser de 25% à 15% dès 2010. L’Etat ...
Logements basse consommation : un crédit d’i...  En 2010, le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt est revu à la hausse pour l'acquisition de logements basse consommation. Il concerne les acquis...
Maison bio: pour qui, comment, quelles démarches? En règle générale, lorsque l'on parle de maison bio, les gens pensent aux maisons construites à partir de matériaux sains où la qualité de l'air intér...
Développement durable : les hôpitaux aussi ! Le Ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno et la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot...
PUMA : leurs nouveaux emballages économisent 60% d... La célèbre marque PUMA lance la prochaine grande étape de son Programme de développement durable à long terme avec la mise en place d'un système d'emb...
Maison passive : sans chauffage et sans grelotter,... Vivre dans une maison sans chauffage et sans grelotter ? C’est possible dans une maison dite « passive ». Mais qu’est-ce qu’une maison passive ? Tout ...
« La famille Bongeste » : un jeu des 7 familles gr... Dans la famille « Je trie », je voudrais la fille (elle rapporte les piles usagées là où elle les avait achetées)… La Famille Bongeste de la Fondation...
Electricité : McDO’ passe au vert McDonald's France annonce qu'à partir du 1er janvier 2010, tous les restaurants présents sur le territoire seront alimentés par de l'électricité d'ori...
Affichage écologique : le mystère du nouveau label... Un nouveau label écologique ! Dans un an,  la loi imposera en effet l’affichage de « l’analyse du cycle de vie » (ACV),  c’est-à-dire l’empreinte écol...
Energie: comparez enfin les prix en ligne ! Terminée, l'addition fastidieuse des prix du kilowatt en heures pleines et heures creuses, des coûts d'abonnement et des frais de résiliation des cont...
16 propositions pour doper les économies d’énergie... Olivier Ortega, avocat associé, a remis vendredi son rapport sur les contrats de performance énergétique à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre du Dév...
Lampes LED : Philips élue parmi les meilleures inv... Philips Electronics vient d'annoncer que sa lampe LED, lancée récemment en remplacement de la lampe à incandescence domestique ordinaire, avait été ci...