Le laboratoire pharmaceutique Bayer a annoncé lundi sa décision de mettre fin à la commercialisation du dispositif médical de contraception définitive Essure dans tous les pays sauf aux Etats-Unis.

Selon le laboratoire, cette décision a été prise prise pour une raison commerciale et vient élargir celle annoncée fin mai dernier d’arrêter la mise à disposition d’Essure dans la plupart des pays.

De son côté, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que le dispositif de stérilisation définitif Essure n’est déjà plus disponible en France depuis le 3 août 2017, celui-ci ayant fait l’objet, dans le cadre de sa procédure de renouvellement, d’une suspension temporaire de son marquage CE par l’organisme notifié irlandais NSA.

Par mesure de précaution, l’ANSM avait alors demandé à la société Bayer Pharma AG de procéder au rappel des produits en stock et demandé de ne plus implanter le dispositif médical Essure.

Dans un point d’information publié lundi, l’ANSM a rassuré les femmes porteuses de l’implant Essure sur le rapport bénéfice / risque favorable du dispositif.  Celui-ci a été évalué en avril dernier par un comité d’experts réuni à l’Agence  sur la base des données de la littérature, de la surveillance et des résultats de l’étude épidémiologique, portant sur plus de 100 000 femmes.

“Pour les femmes qui n’ont pas de symptôme, qui représentent l’immense majorité des femmes porteuses de l’implant Essure, il n’y a aucun argument à ce jour pour conseiller le retrait du dispositif”, indique l’agence sanitaire.

“Les femmes présentant des symptômes doivent consulter leur médecin pour ne pas méconnaître une pathologie sous-jacente. En l’absence d’un tel diagnostic, l’intérêt d’un retrait peut être envisagé entre la femme concernée et le médecin”, poursuit-elle.

L’agence indique enfin qu’une réunion sur ces sujets se tiendra très prochainement au Ministère des Solidarités et de la Santé avec les représentants associatifs, les professionnels de santé et les différents acteurs institutionnels concernés. 

Source : ANSM

A Lire également

Contraception : Roselyne Bachelot va « mettre le p... Dans un entretien au Parisien, Roselyne Bachelot se déclare frappée par la situation des mineurs : « deux tiers des filles de 3e pensent encore qu’on ...
Contraception: mapremierepilule.com, un site d’inf... mapremierepilule.com est un site internet grand public à destination  des jeunes filles qui débutent une contraception orale. Objectif : les informer ...
Contraception : les Françaises boudent la pilule La polémique sur les pilules de 3ème et 4ème génération a fait chuté l'utilisation de la pilule, qui passe de 50 % en 2010 à 41 % en 2013. Selon l’étu...
Contraception : une nouvelle campagne de l’Inpes  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception.  L...
Pilules de 3ème et 4ème génération : les ventes ch... Selon le dernier point de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le suivi des ventes jusque fin avril 2014 conf...
Contraception et droits des femmes: deux mutuelles... Deux mutuelles, la  MGEN et la LMDE, ont lancé depuis le 18 octobre un appel aux pouvoirs publics afin de les alerter d’un double recul préoccupant de...
Contraception naturelle : 66% des Françaises intér... Selon l'étude Ipsos*, 66% des femmes seraient intéressées par une méthode de contraception naturelle pour éviter tout effet secondaire. Depuis septemb...
Aller seule ou accompagnée à la première visitez c... Mieux vaut-il aller seule ou accompagnée à la première visite chez un gynécologue ? A cette question, il n’y a pas une réponse mais des réponses. Chaq...
Les femmes de moins de 30 ans plus susceptibles d’... Alors que la journée mondiale de la contraception se déroule le 26 septembre  2016, une enquête* révèle que les "Millenials" (les femmes de 21-29 ans)...
Blue Monday : le troisième lundi de janvier, le jo... Si le Blue Monday qui aura lieu le 15 janvier prochain, est considéré comme la journée la plus déprimante de l’année, la SMEREP tient à rappeler les c...
Adolescentes : des « pass contraception » distribu... Des chèques contraception pour mineures sont envoyés à une centaine de lycées de la région Poitou-Charentes. "Cette action est préparée depuis troi...
Quand fixer la première visite chez le gynéco ? La première visite chez le gynécologue n’a rien à voir avec l’âge et ne signifie pas non plus que vous avez débuté une vie sexuelle ou que vous compte...
Contraception : Comment choisir ? Comment choisir sa contraception ? Peu importe son âge, pas toujours facile de choisir son mode de contraceptif... L'Institut National de Prévention e...
La “pilule du lendemain” inefficace ch... L'agence du médicament (ANSM) vient de faire le point sur l’efficacité de la contraception d’urgence ou « pilule du lendemain ». Selon les nouvelles d...
Les Françaises accouchent de plus en plus tard Selon une étude de l'Institut national des études démographiques (Ined), les femmes qui ont accouché en France en 2009 avaient 30 ans en moyenne, cont...
Les célibataires français utilisent à peine 4 prés... Selon le Roidelacapote.com,  les 2.6217.053 de célibataires français âgés de 15 à 64 ans n'utiliseraient en moyenne que 3.8 préservatifs par an. Voici...