Alzheimer: l'obésité aggraverait la maladieSelon des chercheurs de l’Inserm et de l’Université Lille 2/Université Lille Nord de France, les anomalies métaboliques joueraient un rôle majeur dans le développement de démences. Leurs travaux, réalisés chez la souris et publiés dans la revue Diabetes, montrent en effet la relation entre l’obésité et les pathologies liées à la protéine Tau dans un modèle de neurodégénérescence de la maladie d’Alzheimer.

Avec plus de 860 000 personnes atteintes en France, la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées représentent la première cause de perte des fonctions intellectuelles liée à l’âge. Les altérations cognitives observées dans la maladie d’Alzheimer sont notamment le résultat de l’accumulation de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. On sait que l’obésité, un facteur de risque majeur du développement d’une résistance à l’insuline et du diabète de type 2, accroit le risque de démences lors du vieillissement. Cependant, les effets de l’obésité sur les pathologies liées à la protéine Tau et dont fait partie la maladie d’Alzheimer, autrement appelées Tauopathies, n’étaient pas clairement élucidés. Les chercheurs supposaient notamment que la résistance à l’insuline jouait un rôle majeur dans ces effets de l’obésité.

L’équipe « Alzheimer & Tauopathies » de l’unité mixte de recherche 837 dirigée par le Dr. Luc Buée, en collaboration avec l’unité mixte de recherche 1011 « Récepteurs nucléaires, maladies cardiovasculaires et diabète », vient de montrer, chez la souris, que les sujets obèses développent une pathologie aggravée. Pour parvenir à ce résultat, de jeunes souris transgéniques, qui développent progressivement avec l’âge, une neurodégenerescence liée à la protéine Tau, ont reçu durant 5 mois un régime riche en graisse, induisant une obésité progressive. “A l’issue du régime, les souris obèses ont développé une pathologie aggravée tant du point de vue de la mémoire que des modifications de la protéine Tau”, explique David Blum, chargé de recherche à l’Inserm.

Cette étude fournit la preuve expérimentale de la relation entre l’obésité et les pathologies liées à la protéine Tau dans un modèle de neurodégénérescence de la maladie d’Alzheimer. Elle indique par ailleurs que la résistance à l’insuline ne serait pas le facteur aggravant, contrairement à ce qui était suggéré dans les précédentes études. “Nos travaux renforcent l’idée d’une contribution majeure des facteurs environnementaux dans le développement de cette pathologie neurodégénérative, souligne le chercheur. Nous travaillons désormais sur l’identification des facteurs responsables de cette aggravation” ajoute-t-il.

Source : Communiqué – Salle de presse de l’Inserm – L’obésité aggraverait les lésions associées à la maladie d’Alzheimer

A Lire également

Maladie d’Alzheimer : l’Europe fait se... En 2011, la Commission Européenne et 19 Etats membres ont lancé une action conjointe dénommée ALCOVE - Alzheimer COperative Valuation in Europe. Ce pr...
Alzheimer : « FKBP52 », une découverte du Pr Bauli... « FKBP52 » : ce n’est pas un code de plus, il s’agit d’une nouvelle piste dans la recherche qui vient d’être ouverte par le Pr Étienne-Emile Baulieu, ...
Maladie Alzheimer : veiller sur la santé des proch... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un suivi régulier et personnalisé des proches de patients atteints d'Al...
Les sodas pourraient nuire à la fertilité Une étude américaine menée par des chercheurs de l'Université de l'Utah et de l'Institut de Californie suggère qu'une importante consommation de sodas...
Obésité : la faute à notre “second cerveau&#... Des scientifiques de l’Inserm viennent de mettre en évidence qu’un régime riche en graisse et en sucre empêche la destruction des neurones du système ...
Maladie d’Alzheimer: les orientations du nou... Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, et Michèl...
Super Mario vole au secours de notre cerveau Selon une étude allemande publiée dans la revue médicale Molecular Psychiatry, jouer aux jeux vidéo aurait pour conséquence d’augmenter le volume de n...
Alzheimer : une maladie connue de tous mais incomp... Le Rapport mondial Alzheimer 2012, publié aujourd'hui par Alzheimer's Disease International (ADI), révèle à quel point les personnes souffrant de déme...
Obésité : Nicolas Sarkozy annonce un nouveau plan ... A l'occasion de la journée européenne de l'obésité qui se déroule sur deux jours les 21 et 22 mai, le chef de l'Etat a annoncé le lancement un plan de...
Nouvelle émission de Cyril Lignac sur M6 : mieux m... A partir du 21 décembre 2009, retrouvez tous les jours le chef Cyril Lignac sur M6 pour passer « Tous ensemble, à table ! ». Ce programme court quoti...
Le Neurodon repart en campagne pour la recherche A l'occasion de la semaine du cerveau, le Neurodon, collecte nationale de fonds organisée chaque année par la fédération pour la Recherche sur le cerv...
Des mots pour Alzheimer : 4 personnalités s’engage... France Alzheimer et maladies apparentées a lancé depuis lundi 18 septembre, sa nouvelle campagne de sensibilisation Des mots pour Alzheimer. Une opéra...
Alzheimer : 1 malade sur 2 ne serait pas diagnosti... Selon une étude diffusée par Cap retraite, 1 personne sur 2 atteinte de la maladie d’Alzheimer ne serait pas diagnostiquée laissant près de 500 000 pe...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Tranquillisants, somnifères… Ces médicaments qui a... Le magazine Sciences et Avenir dévoile les résultats d’une étude épidémiologique dans son numéro d’octobre disponible en kiosque ce jeudi. Plusieurs d...