L’Académie Européenne d’Allergie et d’Immunologie Clinique (EAACI) a lancé aujourd’hui sa campagne sur les allergies alimentaires. L’objectif de la campagne est de renforcer la prise de conscience sur la forte augmentation de l’anaphylaxie chez les enfants, une réaction allergique sérieuse et potentiellement mortelle. Elle vise à éduquer le public afin qu’il reconnaisse les symptômes et les déclencheurs et apprenne à utiliser un stylo d’adrénaline.

“Le premier élément de cette campagne est le lancement du document sur les Standards minimums internationaux pour l’enfant allergique à l’école, qui établit des exigences minimales pour la sécurité des enfants allergiques à l’école. Un tiers des réactions allergiques potentiellement mortelles se produisent à l’école où les enfants sont exposés à un environnement composé d’aliments nouveaux et courent le risquent de se retrouver au contact d’aliments déclencheurs. Notre objectif est d’établir des standards et de préparer à la publication la version pour les patients des Standards minimums internationaux pour l’enfant allergique à l’école d’ici les prochains mois”, a annoncé le professeur Cezmi Akdis, président de l’EAACI.

Plus de 17 millions de personnes en Europe souffrent d’allergies alimentaires, dont 3,5 millions sont âgées de moins de 25 ans. La plus forte progression a été enregistrée chez les enfants et les jeunes adultes, particulièrement pour les réactions allergiques potentiellement mortelles chez les enfants. Le nombre d’hospitalisations pour des réactions allergiques sévères chez les enfants a été multiplié par sept les dix dernières années.

En Europe continentale, les allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants sont l’oeuf, le lait de vaches et les noix, alors que chez les adultes ce sont les fruits frais, les noix et les légumes. Au Royaume-Uni, le plus grand danger est représenté par les noix, les noisettes et les cacahuètes qui provoquent 50% des réactions allergiques potentiellement mortelles.

Les allergies aux crustacés et à la morue prédominent dans les pays scandinaves et en Europe du Nord. Dans toute l’Europe, les allergies alimentaires sont la première cause d’anaphylaxie chez les enfants âgés de 0 à 14 ans.

Allergies alimentaires ou intolérances alimentaires

La campagne vise également à apprendre les différences entre intolérances alimentaires et allergies alimentaires. Les intolérances alimentaires n’impliquent pas directement le système immunitaire et donc elles ne peuvent être diagnostiquées avec des tests allergiques. L’intolérance au lactose est une hypersensibilité non-allergique et les réactions aux additifs alimentaires ne sont souvent pas d’origine allergique. D’une manière générale, les symptômes d’une hypersensibilité non-allergique sont moins forts et représentent donc rarement une réaction potentiellement mortelle.

L’objectif et d’améliorer l’étiquetage des aliments et de renforcer l’accès aux traitements contre l’anaphylaxie

La Campagne de l’EAACI contre les Allergies Alimentaires va également travailler avec les autorités européennes pour améliorer l’étiquetage des aliments et pour faciliter l’accès aux traitements de secours contre l’anaphylaxie.

Certains aliments ont l’indication “peut contenir des cacahuètes” ou “peut contenir du lait”. Cet étiquetage n’est pas réglementé et est utilisé à l’initiative de l’industrie alimentaire. Mais les producteurs utilisent des critères différents pour ce genre d’étiquetage. Les indications existantes représentent des niveaux de contamination différents et donc des niveaux de risques différents.

Le lancement est soutenu par une campagne d’affichage et sur internet, qui va être lancée lors du Congrès EAACI 2012 à Genève et sur www.stopanaphylaxis.com et sera étalée sur l’ensemble de l’année. Une annonce montre un enfant s’apprêtant à manger un aliment, afin de souligner le fait que “Des moments de douceurs peuvent mettre sa vie en danger”. L’annonce inclut un test anaphylaxique pour identifier rapidement “si vous même ou vos proches courent un risque”. Les documents de la campagne peuvent être téléchargés sur http://www.stopanaphylaxis.com/.

Source : EAACI

A Lire également

Des idées pour des goûters gourmands et équilibrés... Après l’école, le goûter est un moment de détente qui permet aux enfants de reprendre des forces pour tenir jusqu’au soir et ne pas grignoter avant le...
Sucer la tétine de votre bébé pour réduire ses ris... Une étude suédoise publiée dans la revue Pediatrics montre que les enfants dont les parents sucent la tétine avant de leur remettre dans la bouche ser...
Allergies : alerte à l’ambroisie en France !... Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.), les pollens d'ambroisie sont au rendez-vous depuis le 15 août ...
Parents, adoptez la psychologie positive avec vos ... Dans ce guide pratique inspiré par les ateliers de parents qu’elle anime, Agnès Dutheil propose aux lecteurs de s’approprier les principes et outils d...
« P’tit chef bio » : pour que les enfants cuisinen... Plus qu’un simple livres de recettes, « P’tit chef bio » est un album pour les enfants curieux de cuisiner avec des ingrédients naturels et de qualité...
Traitement anti-poux chez les enfants : n’ut... L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a rappelé mercredi  qu’'un traitement antiparasit...
Une WebTv dédiée… au pipi au lit ! « J’ai 8 ans, pourquoi je fais encore pipi au lit ? Pourquoi ça m’arrive à moi et pas aux autres enfants ? »... La web Tv « Tout savoir sur le pipi au...
Diarrhée chez les petits enfants: comment éviter l... Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’incidence des gastroentérites aiguës augmente bien que le seuil épidémique ne soit pas encore atteint. ...
Légumes : comment les faire aimer aux enfants ? Selon des chercheurs de l'université de Leed, plus les enfants découvrent les légumes tôt dans leur vie, plus ils les apprécieront une fois plus âgés....
Allergies : des graminées sur tout le territoire Selon les dernières prévisions du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), les pollens seront cette semaine encore "tous présents, ensem...
Lignes haute tension : les parlementaires s’oppose... L'Opecst (Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques) s’est prononcé jeudi contre l'avis de l'Agence française de séc...
Autisme : un dépistage par le regard dès deux mois... Selon une étude publiée dans la revue médicale Nature, l'autisme pourrait être diagnostiqué chez des bébés âgés de deux mois. En effet, l'étude du reg...
L’allaitement maternel en pratique En France, 75 % des femmes déclarent vouloir allaiter et pourtant elles sont moins nombreuses à démarrer un allaitement. De plus, la durée de l’allait...
Journée Française de l’Allergie le 22 mars 2... Asthme & Allergies donne rendez-vous aux Français le mardi 22 mars 2016 pour les informer et leur permettre d’échanger avec des spécialistes de l’...
Grippe: l’épidémie recule La semaine dernière, le taux d'incidence des consultations pour syndrome grippal, estimé à partir des données du Réseau Unifié de grippe (données conj...
Chutes d’enfants par la fenêtre : l’Inpes ap... Avec l'arrivée du printemps et des premières chaleurs, les risques de chutes par la fenêtre augmentent, prévient l'Inpes indiquant qu'une enquête a dé...