Selon une étude* de l’institut Ipsos réalisée pour le Leem, 83 % des Français se déclarent favorables à la vaccination pour eux et leurs proches. Cette perception positive de la vaccination semble bien ancrée dans l’opinion française avec notamment 34 % de Français qui se déclarent y être « tout à fait favorable ».

Le fait que la vaccination fasse consensus au sein de la très grande majorité de la population française peut s’expliquer en partie par les raisons évoquées par les Français favorables à la vaccination. En effet, parmi les principaux leviers de la vaccination, ils citent spontanément et dans des proportions importantes : des arguments liés à la protection et la prévention contre certaines maladies (58 %), des arguments relatifs à l’efficacité des vaccins (35 %), dont l’éradication de certaines maladies grâce à la vaccination (11 %), les bénéfices collectifs de la vaccination (21 %) et notamment l’idée que la vaccination évite la propagation des virus (10 %) et protège les autres et l’entourage (9 %).

Cette notion de bénéfices collectifs associés à la vaccination en matière de prévention et de protection se révèle être l’argument le plus fort avancé par les Français favorables à la vaccination. Ainsi 63 % des personnes favorables à la vaccination considèrent qu’elle permet de se protéger soi-même mais aussi les autres. Enfin, 61 % d’entre eux estiment que les vaccins permettent de se protéger contre des maladies graves

Seule une minorité de Français (17 %) se déclarent défavorables à la vaccination principalement en raison de doutes portant sur la composition des vaccins, leurs potentiels effets secondaires voire leur efficacité

Spontanément, les critiques formulées par les personnes défavorables à la vaccination portent sur des critiques générales (73 % des citations) notamment liées aux effets secondaires des vaccins (21 %), et ce quel que soit l’âge, le revenu, le sexe, la présence d’enfant au sein du foyer ou le niveau de revenus.

Parmi leurs critiques sur la vaccination en général, les Français « défavorables » pointent aussi du doigt : le manque d’information sur les vaccins (18 %) et notamment le manque de recul sur les effets à long terme (8 %), mais aussi les dangers liés à leur composition (17 %) et notamment la présence de substances nocives (13 %) dans les vaccins. En parallèle de ces critiques générales, Les Français défavorables à la vaccination expriment aussi spontanément qu’il y a trop de vaccins et qu’ils ne sont favorables qu’à certains d’entre eux.

* L’institut Ipsos a réalisé pour le Leem une enquête auprès d’un échantillon national représentatif de 1 086 Français âgés de 18 ans et plus, interrogés par internet entre le 20 et le 24 juin 2018. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sur les variables de sexe, âge, région, profession de l’individu et catégorie d’agglomération sur la base des données du recensement de l’INSEE).

A Lire également

Cancer du col de l’utérus: une campagne de m... Le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa) ont lancé aujourd’hui "la première campagne de mobilisation contre le cancer du col d...
Vaccin contre la grippe : seuls 28% des Français p... Selon une étude IFOP pour le groupe PHR, seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver. Soit une baisse de l’intention de vaccinatio...
Grippe : une nouvelle campagne pour inciter à la v... L’Assurance Maladie déploie une nouvelle campagne intitulée « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ». Objectif : démontrer ...
Cancer du col de l’utérus : la vaccination recomma... L'Institut National Du Cancer (INCa) lance une campagne d’information au mois de juin sur la prévention du cancer du col de l’utérus. Une campagne qui...
Médicaments : la confiance des Français rebondit Malgré un contexte d’accumulation de controverses, la confiance des Français dans les médicaments repart à la hausse. Les résultats de l'Observatoire ...
Vaccins contre le méningocoque C : levée de la sit... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé lundi 27 avril que les laboratoires concernés étaient en mesure dorénavant "d’approvisionner le marc...
Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 La semaine européenne de la vaccination aura lieu du 20 au 25 avril prochain. A cette occasion, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, d...
Grippe A(H1N1) : 1080 centres de vaccination en Fr... Brice Hortefeux, le ministre de l'intérieur, s'est exprimé mardi devant la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur la pandémie d...
Semaine européenne de la vaccination : où en êtes-... Pour la sixième année consécutive en France, la Semaine européenne de la vaccination mobilise les 26 régions françaises et une centaine de pays dans l...
Cancer du col de l’utérus : mois de mobilisation p... L’INCa lance le 15 juin une campagne radio et met à disposition du public des documents d'information sur le frottis et la vaccination préventive. Obj...
Rougeole, hépatite B : les enfants ne sont pas suf... Les enfants en bas âge ne sont pas correctement vaccinés contre la rougeole et l'hépatite B selon des estimations publiées par le Bulletin épidémiolog...
Cancer du col de l’utérus : une campagne pour sens... Pour sensibiliser les femmes à l’importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’INCa lancera une campagne d’information a...
Grippe : lancement de la campagne de vaccination La nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière vient d'être lancée. Chaque hiver, la grippe saisonnière touche des millions de perso...
La France confrontée à une épidémie de rougeole... Alors qu’une quarantaine de cas étaient seulement déclarés chaque année en 2006 et 2007, on assiste, en France depuis 2008, à une nette augmentation :...
Vaccination des voyageurs pour les pays tropicaux ... A Nîmes, le centre de vaccinations de la ville était l'escale obligée des aventuriers au long cours. Désormais ceux qui prévoient un voyage dans un pa...
E-santé : les Français de plus en plus connectés... Une enquête PHR/IFOP (*) montre que plus d’un Français sur dix possède déjà un objet connecté de santé.  Pour 59% des Français, les objets connectés d...